18 janvier 2013

Commission urbanisme : le scandale du vote

Seuls les titulaires ont droit de vote 
Il s’est arrêté de compter à 8 !  Géné Fiquet a zappé, il ne pouvait décemment pas décompter plus de voix qu’il n’y avait de conseillers élus à cette commission. Or eux seuls sont autorisés à voter. Il a obtenu 12 voix pour le PLU sur 8 votants, soit plus de 100 % d’avis favorable.

En toute illégalité ont pris part au vote : De Chamborant, Tritant, Hubert, et Gattaz qui n’avaient aucun droit de siéger dans cette commission. La voix de M. Caussin, non élu à ce jour ... a aussi été décomptée, par anticipation ?

Pas difficile dès lors d’engranger une unanimité soviétique sur un "bourrage" des urnes. Mme Gattaz, avocate, M Fiquet avocat ont agi dans l’illégalité. M Fiquet en organisant cette consultation, Mme Gattaz en prenant part au vote. C'est une récidiviste.

Il n’y a eu aucun débat. Un long monologue d’un Fiquet auto satisfait du retour au bercail des hésitants. La furtive velléité de se débarrasser des oripeaux du godillot aura fait long feu. La témérité des Conte, Mourgues et Potier n’a eu d’égale que sa fugacité. Au premier sourcillement du Fiquet ils ont rejoint le troupeau. Pour en être en 2014 il fallait ramper. Madame Gattaz a eu le cynisme de le rappeler dans un mail qu’elle aurait pu lire avant de le transférer !

Myard et Bel tirent les ficelles du Vésinet-show ! Bastard gesticule, tergiverse, reporte, arrose au gré des impulsions des marionnettistes. Myard va pouvoir le récompenser. Il a bien mérité sa future lettre de l’entre deux tours !   Et peu importe si Gripoix en fait les frais. Ainsi va le politique au Vésinet, aux ordres du député et du conseiller général.

Y avait – il meilleur petit soldat que Bastard ? Impossible, Myard et Bel peuvent se congratuler, ils ont tiré le bon numéro.


7 commentaires:

  1. Alors, Pierre GATTAZ, toi aussi tu vas bourrer les urnes pour te faire élire au Medef ?

    RépondreSupprimer
  2. Mesdames et Messieurs les menteurs et les tricheurs, pour la communication vous avez pris Lance Armstrong comme modele. Il faut continuer jusq'au bout et, maintenant, comme lui, avouer toutes vos erreures - de preference en larmes et devant le conseil municipal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lance Amstrong devra rembourser. Et nous on nous remboursera nos impôts ? Chouette !!

      Supprimer
  3. Ce sont des fautes professionnelles tout ça ! on peut pas les virer ?

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  5. Après avoir fait voter pour elle alors qu'elle n'était pas éligible elle vote sans en avoir le droit. Elle est pas bel la vie ?

    Espérons pour les patrons que le nom n'y est pour rien !

    RépondreSupprimer
  6. Belles notions de démocratie et d'honnêteté! Quand on n'a aucune valeur, on ne se refait pas! Quelle honte! A quand la démission!

    RépondreSupprimer