28 janvier 2013

Union des gays : drôle de réponse !


M. le maire a lancé un vibrant appel au respect de la cellule familiale lors de ses vœux. Il est opposé à l’union homosexuelle et s’était fait accompagner par sa garde rapprochée pour aller le proclamer en déambulant le 13 janvier sur le champ de Mars. 
 
in Le Parisien du 28 janvier
Paradoxale situation que celle d’un élu contestant aux manifestant de sa ville d’être entendus, tout en allant l'exiger quand il est opposant. « Fais ce que je dis, ne fais pas ce que je fais ! » La dualité fait partie de l’ADN des varésiens.


Unira – t-il des gays ? A la question pertinente posée par le Parisien le maire s’échappe par une pirouette puisque la loi n'existe pas ! « Ce projet pouvant évoluer, je pourrai répondre quand le texte sera voté »

M le maire a –t-il conscience qu’il nage dans la
contradiction ?

Quand ça l'arrange il fait étalage de sa prescience, et invoque la loi Duflot qui n'existe pas pour apeurer ses concitoyens; il impose à ses godillots le vote de son projet de PLU, dont chacun sait qu’il va évoluer, être amendé par le préfet et corrigé suite à l’enquête publique. Il ne laisse à ses vassaux aucun droit à l’abstention, droit qu’il s'attribue courageusement selon le Parisien (à droite) quand ça lui permet de se défiler ... 
 
Savoir s'il mariera ou pas, il ne se "mouillera pas " !  


Typique de l'élu d’appeler tous les matins au respect de la légalité chez les autres et de se mettre en vacance de cette dernière quand son application dérange ses convictions. A la question du Parisien il n'y a qu'une réponse : "dura lex, sed lex". Encore faudrait-il connaitre le latin.

Il devra un jour trancher. Attendra-t-il de savoir ce que Myard, son sauveur, va décider ?


4 commentaires:

  1. Hier vous nous rappelez votre billet du 26/11 "PLU, bataille perdue" :

    "....il est nécessaire et suffisant que le CM . adopte le projet de PLU pour que in fine le projet CONCOCTE soit ADOPTE..."

    28/01 sur le blog :
    "...projet de PLU, dont chacun sait qu'il va EVOLUER, ETRE AMENDE par le préfet et CORRIGE suite à l'enquête publique..."

    On parle bien de le même chose ?

    RépondreSupprimer
  2. Hier, vous nous rappelez votre billet du 26/11

    "...il est nécessaire et suffisant que le projet de PLU soit adopté par le CM pour que in fine le projet CONCOCTE soit ADOPTE..."

    Aujourd'hui, je lis

    "...projet de PLU dont chacun sait qu'il va EVOLUER, ETRE AMENDE par le préfet et CORRIGE suite à l'enquête publique...."

    On parle bien du même PLU ?

    RépondreSupprimer
  3. il a autant d'idée sur le mariage pour tous que sur le PLU ! uns série d'a priori qu'il ne sait même pas justifier et un courage de ses opinions reduit au minimum ! si il est confronté à la situation concrète, il se defaussera tranquillement sur un CM en expliquant qu'il n'était pas au Vésinet ce jour là.

    RépondreSupprimer
  4. avec un maire aussi borné et ignorant la concertation, faut pas rêver, il tiendra peu compte des observations du commissaire, ne corrigera que des points secondaires ...sinon, il se déjugerait - une fois de plus direz vous.

    RépondreSupprimer