27 février 2013

Habemus papabile : Didier 1 er ?

Vers une sortie du tunnel ! la "bastardie" peut préparer ses valoches. Une succession de manœuvres toutes aussi improbables les unes que les autres – que le blog a conté par le menu - conduisent lentement mais surement Bastard vers la sortie.

L’union pourrait se faire dès cette fin de semaine, pas comme le Courrier (ci dessous) l’a annoncé un peu précipitamment, puisque C. Chatard s’est exclu du mouvement.

Une union conduite par les politiques et associant les mouvements qui ont su dresser la population contre l’action néfaste de la municipalité ( Ligne 19 et PLU). L’AEB n’a pas encore fait connaître sa réponse, mais les vésinologues doutent que cette association prenne seule la responsabilité d’un échec de la communion

L’onction du petit Jacques viendra donner le coup de pied de l’âne aux bastardiens, coupables à ses yeux de n’avoir su gérer l’héritage de la varésie ... Succéder au p’tit Robert et faire pire n’est pas donné au premier venu !

N’anticipons pas et croisons les doigts : un ultime revirement est toujours à craindre. Les desperados de la cause unitaire, les machiavel de la politique œuvrent dans l’ombre et peuvent encore retarder la fumée blanche.
Courrier Yvelines daté 27 février

Comme ce spectre d’une grosse pointure que l’UMP laisse planer, d’un Vésigondin de trente ans, avec un CV long comme le bras, qui se serait porté candidat à la remise au pas -  UMP – du Vésinet !

Alors si ce monsieur existe ailleurs que dans les fantasmes des godillots de l’UMP c’est maintenant ou jamais qu’il doit sortir du bois

Les snipers sont prêts à le débusquer.

8 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les attaques ad hominem - tolérables si elles sont signées - seront supprimées si elles sont anonymes.

      Supprimer
  2. Le camp Bastard reprend espoir27 février 2013 à 13:15

    Phénix entre en campagne et prend donc parti pour le fils du père. En effet il ne peut pas ne pas savoir que Chattard ne s'est pas exclu, mais a été viré par Jonemann après la démission contrairement à l'accord conclu avant, que le Syndicat d'initiative et de défense du site, acteur essentiel contre le PLU ne veut pas qu'on le mêle à cela, que dans les associations beaucoup ne sont pas venus pour faire la promotion des descendants Jonemann et ne veulent pas être mêlés à la politique. Il se dit qu'on boit le champagne chez Bastard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La limpidité de votre pensée m'interdit de voir clairement le sens de votre intervention. Pour que les lecteurs ne soient pas induits en erreur il est établi que M Chatard a décidé de quitter la réunion de son plein gré. Mettant un terme à sa participation à une éventuelle liste commune.

      M Chatard - comme d'autres - lit ce blog et s'il souhaite produire un démenti, ce dernier sera publié in extenso.

      Quant au Champagne qui coulerait à flots chez Bastard, c'est plutôt du mousseux chez ces gens là, à les écouter se congratuler. C'est certainement pas du café vu son inaptitude à lire dans le marc !

      Phénix

      Supprimer
  3. Si une pointure se présente je voterai pour elle même si l'investiture UMP est donnée à un autre candidat !

    Car il y en a marre de ces querelles intestines qui détruisent le Vésinet.

    Les Jonemann, les bastard, les Foy, les chatard n'en veux plus !

    Il faut que cela cesse. Alors, je demande à cette pointure si elle lit le blog de bien se faire connaître.

    Qu'elle sache que l'on a marre de ces guignols qui ne souhaitent que le pouvoir !
    Sortez de l'ombre pour redonnez de la lumière au Vésinet !

    RépondreSupprimer
  4. Phénix bouillait d'impatience de sortir cet article écrit déjà depuis quelques jours (d'après les confidences d'un ami qui lui a rendu visite récemment)
    Les désirs de Phénix ont jailli précocement, comme ceux du Courrier. Beaucoup de précipitations dans toutes ces élucubrations.

    RépondreSupprimer
  5. A M.Rivière,

    Ne mettez pas tout le monde dans le même sac. De Mars 1965 à Mars 2008, le Vésinet a été bien géré par les équippes Municipales dirigées par Alain Jonemann et par Alain-Marie Foy. Qu'on se le dise.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. soit pendant 43 ans ! Qui pourra en dire autant ?

      Supprimer