13 février 2013

Le PLU dans le flou

Conclusion inattendue de la réunion de l’association "sauver le Vésinet". Devant un auditoire attentif et tout acquis, les experts sont d’accord sur deux points :
1) Le devenir du PLU est flou. Aucun des intervenants ne pouvait dire si la révolution de palais interrompt les étapes prévues après le vote du 24 janvier, ou si tout continue comme si le 11 février rien ne s’était passé.

2) L’apolitisme souffre une exception. Il ne doit pas permettre le retour du duo Bastard- Fiquet ! Le "bien-aimé responsable de l'urbanisme" comme ils le nomment, en persiflant qu’il "connait très mal son dossier"

Un catovien, Pierre Arrivetz, rompu aux problématiques de l’urbanisme est venu apporter son grain de sel. Était-ce une bonne idée ? Chatou, Croissy, le Vésinet : même combat, c’est nier l’exception vésigondine. Erreur de casting !

Nul n’étant parfait la situation inédite excuse certaines maladresses, comme celle de croire qu’un commissaire enquéteur volera au secours d’un lobby ultra conservateur. La défense du site n’interdit pas d’avoir les pieds sur terre.

Le challenge qui s'offre aux têtes de liste c’est d’identifier leur prochain adjoint à l’urbanisme. L’homme clé de la future équipe municipale. 


Il ne saurait être issu des associations, sauf à vouloir entrer en guerre de religion. C’est un politique aguerri, un défenseur du site, un homme de dialogue, et surtout pas un technicien convaincu qu’il existe une vérité.

Un anti Fiquet ! L'homme qui s’est discrédité dès son arrivée en laissant la ville être  dépouillée du droit de préemption. Le préfet a instantanément capté que son interlocuteur était un tigre de papier. La suite l’a confirmé. Bastard et Fiquet n'ont cessé de se vautrer.

Pour l'urbanisme, il faut un fin politique et un connaisseur du dossier ! Inutile de chercher, il existe. Il lui reste à sortir du flou, à saisir le défi qui lui ouvre un boulevard pour 2014 !

A lui de faire diligence s'il ne veut être la mouche du coche qui rêve encore de calèches ...



13 commentaires:

  1. Sa calèche, c'est pour retourner à Montesson avec Madame Morel. Madame Gattaz y retrouverait Monsieur Bel: une belle mairie pour elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il vous plaît, gardez tout, même la calèche.
      Par contre nous pourrions vous prêter Monsieur Bel pendant quelques mois.

      Un habitant de Montesson

      Supprimer
  2. un ami qui vous veut du bien13 février 2013 à 16:00

    Les KLM ont invité Pierre ARRIVETZ de Chatou qui, dans un vibrant plaidoyer de quelques minutes a su se faire acclamer par la foule.
    Et pour cause: ce monsieur a obtenu grâce à son combat que le commissaire-enquêteur de Chatou émette un avis NEGATIF à l'encontre du PLU catovien.
    Mais nos "gentils associatifs" vésigondins ne doivent pas se tromper. Pierre ARRIVETZ a mené un dur combat . . .jusque dans l'arène politique, puisqu'il est désormais conseiller municipal d'opposition.
    "Sauver Le Vésinet" ne pourra pas rester apolitique très longtemps, s'ils veulent mettre le maximum de chances de leur côté.
    A eux de noyauter les listes électorales qui se montent ...

    RépondreSupprimer
  3. Phénix milite-t-il pour un retour de vieux de la vieille de l'équipe AMF ?

    RépondreSupprimer
  4. Si vous souhaitez rejoindre l'association et apporter votre soutien vos idées et votre énergie à "Sauver Le Vésinet" soyez le bienvenue.
    Toujours est-il que cette réunion des membres hier était un réel succès.
    Je constate que Phénix avait une taupe dans l'assemblée puisque Le Phénix que nous connaissons n'était pas présent physiquement.
    Merci à Sauver Le Vésinet pour cette réunion qui fut fort appréciée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi une taupe ?
      Le blog avait dépêché deux honorables correspondants

      Phénix

      Supprimer
    2. Le point de vue de Phénix n'engage que lui-même.
      La réunion d'hier fut effectivement un réel succès et c'est ce qui lui a été rapporté. Les dirigeants de "Sauver Le Vésinet" ont été appréciés par leur compétence, leur connaissance des dossiers, leur formidable dynamisme et leur esprit d'équipe.
      Le combat de "Sauver Le Vésinet" est indispensable et l'on peut remercier tous ses bénévoles pour leur engagement.
      Maintenant il n'en demeure pas moins vrai que la question POLITIQUE mérite d'être posée.
      Le propos de Phénix n'est pas d'encenser "Sauver Le Vésinet" mais de suggérer qu'aujourd'hui la solution est politique et non apolitique.
      Il le fait avec son style qui lui est propre.
      Et SLV a fourni avec Pierre ARRIVETZ un contre-exemple de sa théorie: SLV prône l'apolitisme mais met en avant un associatif qui est devenu conseiller municipal d'opposition pour mieux défendre ses causes.
      Méditez ce parcours et ces propos et ne les prenez pas mal.
      Le meilleur moyen de vous aider est de vous faire réfléchir à cette question.
      Et encore BRAVO pour votre action et la réunion d'hier soir

      Supprimer
    3. Au correspondant qui se berce de douces illusions... Christian Murez est lui un homme intelligent et à l'écoute de ses administrés...

      Supprimer
    4. Monsieur MUREZ est certes un homme intelligent mais qui n'utilise guère ses compétences au service des catoviens et qui sait fort bien "manipuler" les gens et "détourner" la loi, de plus il n'habite pas Chatou mais Carrières...

      Supprimer
    5. Quant au successeur de Monsieur Murez, je lui fais une confiance limitée.
      Je pense donc qu'il est nécessaire de l'avoir à l’œil.
      Avoir un poste au conseil municipal pour le coller de prêt me parait donc être une bonne idée.(et c'est ce que fait M Arrivetz)
      J'ai donc tendance à penser que Phénix a raison lorsqu'il invite SLV à sortir du flou et à assumer pleinement qu'ils font de la politique.

      Supprimer
    6. bonjour,

      Encore eut-il fallu que vous fussiez membre de SLV. Si cela eut été le cas (et je vous encourage vivement à venir nous rejoindre) vous auriez participé à notre réunion de membres et auriez eu la réponse à votre question : SLV fait-il de la politique ? la réponse était limpide et claire comme de l'eau de roche.
      Bonne soirée

      Supprimer
  5. Phénix, je suis surprise par la teneur de ce billet, bien peu représentatif de cette réunion et plutôt agressif et pessimiste.
    En effet,"vos honorables correspondants" n'ont pas eu la correction de se présenter mais ont opéré masqués, bravo la déontologie quant à l'objectivité il y a beaucoup à dire aussi. Singer Phénix n'est pas donné à tout le monde...

    Scier la branche sur laquelle vous êtes assis et ne faire que critiquer les actions de l'association SLV n'ont guère d'intérêt.

    Quant au "grain de sel" apporté par M. P. Arrivetz, il ne me semble guère négligeable car "l’exception vésigondine" que "vos honorables correspondants" disent avoir été niée par ce représentant catovien qui a parlé "d'exception nationale" ce qui bien sur donne une autre dimension au dossier de plus son expérience et ses combats n'ont fait que redonner espoir et courage aux membres de l'association. Ce qui n'est guère négligeable et il n'y a que celui qui ne fait rien qui ne se trompe pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne donne pas de compte rendu objectif, j'écris des billets qui n'auraient pas leur place dans le Parisien ou le Courrier ...
      En ce qui concerne mes sources, c'est mon honneur de les protéger. Évitez les grands mots - genre déontologie - surtout quand on prétend à un apolitisme et qu'on manie sur son blog l'allusion menaçante : "SAUVER LE VESINET sera vigilante et saura prendre ses responsabilités. Le temps imparti va être très court et nous comptons bien être force de proposition, voire d’action." fin de citation

      Arrêter de vous cacher derrière votre petit doigt : vous êtes dans la politique - au sens noble du mot - alors assumez !!!

      Phénix

      Supprimer