6 février 2013

L’hôpital ne se moque (presque) pas de la charité !

La direction de l’hôpital du Vésinet n’a pas été mise en cause dans l’article « Après la varésie, c’est encore la varésie », néanmoins le blog publie la lettre que Mme Guillaud a adressée au blog, et verse ce document au dossier de l’aménagement des terrains de l’hôpital.

Le lecteur du projet de PLU était à juste titre surpris par l’engagement de construire un appartement de fonction alors qu’existait un pavillon affecté à la direction de l’établissement.

Chacun se souvient de la demande publique de M Bel, président de l’établissement, de faire installer le double vitrage sur l’ensemble des bâtiments aux frais de la commune ! Demande qui avait déclenché la colère de l’assemblée.   



Il était donc raisonnable de s’interroger sur la nécessité de faire prendre en charge par la ville du Vésinet la construction d’un nouvel appartement. D'autant que la directrice de l'établissement admettait (courrier joint du 8 sept. 2009) pouvoir être relogée dans les bâtiments existants. (Le relogement du directeur pourra s'effectuer dans les locaux existants nécessitant une restructuration dont le coût ... ne pourra être à la charge de l'hôpital) Il serait donc raisonnable que le Conseil général supporte seul les coûts de la nouvelle (et inutile) construction !

Le blog remercie la direction de l’hôpital qui, en apportant sa réponse à la question légitime des vésigondins, confirme la générosité du Vésinet à l'égard de l'établissement présidé par  ... le conseiller général ! 

Cqfd. 


10 commentaires:

  1. Que ce soit la CCBS, la Lyonnaise ou l'Hôpital et d'autres , ils écrivent à ce blog. Seule exception la mairie du Vésinet. Ce qui semble logique puisque monsieur le maire se vantait dans le Courrier des Yvelines de ne pas le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est en effet logique de ne pas lire ce blog lorsque l'on ne se preoccupe même pas des vesigondins. Cela est en effet logique bien que totatellement illogique!

      Supprimer
  2. L'Etat avait protégé un grand parc autour de l'Hôpital du Vésinet pour le repos des malades et convalescents. Pourquoi veut-il y construire maintenant 400 logements ou plus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La seule petite évolution depuis cette époque, c'est qu'il y a 25 millions de personnes en plus en France et qu'il faut les loger. Peut-être accepterez vous d'en loger 1 ou 2 millions chez vous pour éviter la construction de logements dans le parc de l'hôpital.

      Supprimer
    2. Allons R.Bus vous avez déjà été meilleur.

      La réalité c'est que la France se complait dans l'hypertrophie de ses centres urbains et autres métro/mégalopoles.

      On le relevait déjà quand fut écrit : "Paris et le désert français"...

      Vouloir détruire un des derniers espaces verts d'une certaine taille au sud de la Boucle est une connerie idéologique...
      ... et au fond de vous même vous le savez bien.

      La seule solution serait de faire ce que j'ai toujours proposé :

      CONSTRUIRE DES VILLES A LA CAMPAGNE.

      Supprimer
  3. Comme disaient Bécue et Jonemann lors de leur dernière rencontre: quel merdier! Heureusement qu'on n'a pas été élus maire en 2008

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour à tous,

      Je ne sais qui est l'anonyme de 23:04 mais je m'inscris en faux contre son affirmation.

      Je ne me suis jamais réjouis de ne pas avoir les responsabilités et je ne crois pas que Didier JONEMANN l'ait jamais fait.

      L'un comme l'autre nous ne pouvons que déplorer les ravages que l'équipe actuelle a commis et commet encore. Cela dit nous n'en discutons pas ensemble.

      Objectivement le m... auquel l'anonyme fait référence me parait pour la plus grande part de l'unique responsabilité de MM. VARESE et de CRISNAY ainsi que de celle de certains de leurs adjoints.

      Pour vous en pénétrer je conseille d'interroger le site http://www.proxiti.info

      On peut y voir la spectaculaire progression de l'endettement et des impôts locaux depuis 2008. Pour quels résultats ?

      Cordialement
      JEAN NICOLAS BECUE

      Supprimer
  4. Petites annonces de l'UMP :
    "On me dit qu'il n'y pas plus de candidats" pour constituer les listes de conseillers municipaux, a affirmé M. Copé, "alors, je vais demander aux secrétaires départementaux (de l'UMP) de passer des petites annonces. Dans toutes les villes, on mettra des avis de recrutement", a-t-il dit."

    Après le fiasco des candidats UMP en 2007/2008 et la bande de bras cassés dont on a hérité au Château Carnot, on a tout à craindre de ce constat de désertification de l'UMP.

    RépondreSupprimer
  5. Il parait que Phénix a quitté Le Vésinet, dégoutté de voir que tout le monde abdique et que le cours de Monsieur Bastard remonte. Sans Phénix une autoroute à trous s'ouvre pour un PlU qui bétonne, des bus qui cartonnent,des promoteurs qui ronronnent et une équipe qui chantonne.

    RépondreSupprimer
  6. Notre courageux maire va surement dire merci au prefet que le vesinet prenne en charge la reconstruction de ce logement et nous expliquer qu'il nous préserve du pire (on commence vraiment à se demander lequel ?). Une fois de plus l'opacité est de mise et notre adjoint à l'urbanisme se moque que les vesigondins payent plus d'impot il n'y habite pas !

    RépondreSupprimer