18 février 2013

LVSD : Tribune à ne plus paraître

Équipe qui a démissionné en totalité
Cette tribune du LVSD devait paraître dans l’édition de février de la revue municipale. En raison des « évènements » elle ne paraîtra pas.

Il y a dans cet appel au départ de l’équipe en place un coté prémonitoire qui lui conserve une parfaite actualité quand on sait que l’équipe de tocards se maintient coute que coute au pouvoir.

Avec l’accord d’André Michel, le blog publie cette pièce d’anthologie de la vie municipale.


Pourquoi  le Maire et son équipe  doivent partir ?


Voici des motifs pêle-mêle parmi d’autres :   

  
- Autoritarisme, secret, et refus du dialogue : « écrivez-moi vos propositions » nous dit le maire, et donc il décidera sans échange, refus de donner les documents présentés (PLU, état des finances,..), décisions non communiquées ou découvertes 6 mois après. Toute opinion contraire est polémique.

 - Réduction du conseil municipal et des commissions à des chambres d’enregistrement jusqu’à y annoncer des changements mais refuser de dire de quoi il s’agit ! D’ailleurs les commissions sont rares et désertées.


 - Ethique non respectée : conditions du choix de l’aménageur de l’Eco quartier, double vote du maire depuis un an avec le pouvoir de M. Laffitte qui a quitté définitivement la ville, pression sur les élus.


 - PLU, sans vision pour la ville, aux conséquences non étudiées ou occultées qui défigurera Le Vésinet en 5 à 10 ans et livre de fait certains quartiers et leurs maisons aux promoteurs et même le terrain de sport de l’école Pasteur (!), qui laisse la Place du marché de guingois toujours sans projet et quasiment inconstructible. La  politique d’immeubles de standing enrichit les promoteurs mais va accroitre les pénalités qui s’ajouteront aux impôts.
- Une ville non entretenue : la situation est dramatique. Circuler dans Le Vésinet devient très dangereux en particulier pour les vélos, les scooters et les motos. Et pourtant les impôts sont excessifs : l’augmentation de 50% a été engloutie en fonctionnement et de plus la ville est spoliée par la CCBS.

Et un climat délétère partout, dans la ville, à la mairie avec des conseils municipaux envahis.

S’ils  aiment Le Vésinet, ils doivent partir devant leur échec et se faire oublier.




André MICHEL, conseiller municipal, Lucien DESVAUX , conseiller municipal, Nabila KERAMANE, conseillère municipale et conseillère régionale d’Ile de France


6 commentaires:

  1. Mais pourquoi le prefet ni dissout pas le conseil municipal? Est ce que c'est legal cette situation? Qu'en pense le cabinet Landwell Fiquet au Piquet & Co?

    RépondreSupprimer
  2. La dissolution est une mesure différente de nouvelles élections.

    Sauf cas particulier il n'y a pas matière à dissoudre.

    Lors des élections générales l'équipe en place reste au pouvoir jusqu'à l'installation du nouveau conseil municipal.

    Le fait que le Préfet, ancien Chef de Cabinet d'un ministre UMP, ait accepté la candidature illégale de Jean-françois BEL (ce qui lui a valu d'être épinglé par le Conseil d'Etat)permet d'imaginer qu'il essaiera (au nom des mêmes sympathies) de favoriser M. Bastard dans la limite de la légalité.

    Quant au fait d'affirmer que lors des prochaines élections partielles l'héritier de Robert VARESE serait réélu haut la main, comme certains voudraient nous en convaincre c'est faire fi de tout l'historique du mandat VARESE, faire fi de la démocratie, mépriser les Vésigondins et leur vote.

    Soyons assurés que les Vésigondins choisiront au regard des programmes et des personnalités en présence.

    RépondreSupprimer
  3. Pourquoi les prochaines élections seront-elles partielles? Si j'ai bien compris Fiquet au Piquet, l'éphé-maire, les Mme de Montessons continueront à sévir jusqu'en 2014? Mais on en veut pas ! et sans opposition l'éphé-maire à les free hands pour faire ce que bon lui semble...

    Que c'est petit ces histoires, personne n'a la dignité d'autres fois pour partir la tête haute, mais la plus (ceux qui restent), préfèrent s'accrocher à je ne sais quoi et partir la queue entre les jambes !

    Mesdames et Messieurs qui restent, pourquoi restez vous? Prouvez votre légitimité en démissionnant et en provoquant de nouvelles élections ! Si vous êtes réélus vous reviendrez et vous serez plus que légitime

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non vous vous méprenez
      Partielle c'est par opposition à générale...
      Mais l'ensemble du Conseil devra être réélu (ville de plus de 3.500 hab.)

      Supprimer
  4. Franchement, plutôt que de ne pas paraitre, un petit copier coller de ce que je viens de lire aurait été peut être un peu plus crédible. Seuls ceux du blog comprendront votre silence. On va finir par croire que vous ne vous ne vous adressez qu'aux seuls lecteurs de ce blog. Vos futurs électeurs sont aussi ailleurs.
    Connaissant la haute estime que vous avez de vous même, merci de bien vouloir sortir de votre microcosme pour cause d'élection à venir...

    RépondreSupprimer
  5. Le socialisme au Vésinet ............. Au secours !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer