21 février 2013

Plaidoyer pour une campagne correcte

Je souhaite que la campagne ne continue pas comme les propos  du maire  paru dans le Courrier de ce jour l’ouvrent. Nous avons démissionné, comme la loi nous y autorise, en plein respect de la démocratie. Quel est le drame ? 

Chacun  devrait se réjouir de retourner devant les électeurs. C’était Jacques Chirac qui déclarait dans un brillant discours sur la démocratie directe que 6 ans c’était trop long sans revenir devant les électeurs. Je ne vais pas défendre les 7 démissionnaires de la liste RPV, mais avant eux 10 de la même liste avaient déjà démissionné sans se faire agresser. 17 démissionnaires  sur la même liste ! Pas la peine d’être grand stratège pour comprendre qu’il y a un problème et que  la sagesse c’est le retour aux électeurs. Quant à nous, nous l’avions demandé  dès le départ de Robert Varèse.  Enfin quoi de plus démocratique quand on veut engager des projets d’avenir de revenir devant les électeurs.

Nous allons avoir une campagne électorale. Il me parait important pour la clarté des choix offerts aux Vésigondins que  Phénix n’accepte plus les articles non signés pendant cette campagne.  En effet si je me réfère à la calèche, et maintenant à Caton,  l’anonymat d’article permet à  son auteur de créer un climat pernicieux. Cela ferait vite dériver une campagne que je souhaite sur les faits avérés et sur les projets  pour notre ville.

De même je souhaite que Phénix  soit très scrupuleux sur les commentaires anonymes qui déraperaient en sachant que les auteurs seraient recherchés dans le cadre d’une campagne où le doute s’installerait sur l’appartenance du l’auteur à tel ou tel liste, empoisonnant la campagne. Je souhaite par déontologie que tous les chefs de file dès qu’ils seront connus  fasse en sorte que toute intervention de membres de leur liste soit signée. Cela me semble sain et respectueux des lecteurs. 

Enfin je demande à Phénix de retirer mon image et le sigle LVSD qui est sur le blog, car nous allons entrer dans une campagne électorale. Toute la liste LVSD a démissionné, ce qui met fin de facto à l’utilisation de ce sigle.

 
André Michel


10 commentaires:

  1. Le "sage" qui empoise la vie vésigondine ne va pas donner de leçons.
    Il était le premier à faire traiter par ses soutiens le maire d'"ordures" lors du dernier conseil municipal.
    Le premier à invectiver le Maire et le Sous Préfet en demandant la dissolution du conseil municipal.
    le premier à se ridiculiser en ne connaissant pas le code électoral.
    le premier à imposer aux vésigondins des élections pour un an
    le premier à prendre dans la poche des vésigondins des sommes importantes pour l'organisation des élections.
    Non M. Michel, on ne se refait pas une virginité en demandant une campagne correcte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à anonyme de 11h30: J'espère que vous mesurez la gravité de vos accusations concernant le maire, même si elles sont complètement farfelues et grossièrement méchantes, et des conséquences qui peuvent en résulter pour vous.

      Supprimer
    2. COMME VOUS AVEZ RAISON QUEL MANQUE DE LA PLUS ELEMENTAIRE PUDEUR IL A APPROUVE TOUTES LES DECISIONS ET NOTAMMENT LES PLUS NEFASTES IL EST UN DES PILIER QUI SOUTENAIT L EDIFICE ET MAINTENANT IL S'EN LAVE LES MAINS J ESPERE QU ON NE LE REVERRA PLUS

      Supprimer
  2. 20 à 30 mille euros qu'est ce que cela représente par rapport aux 20 millions d'euros gaspillés par Varèse et sa clique pour la place du marché, ou les 5 millions d'euros que l'imbécile (soit-disant HEC) qui s'occupait des finances a empruntés à un taux exorbitant pour les placer à la trésorerie principale à un taux dérisoire, ou enfin tous les milliers d'euros payés par Varèse et ses godillots aux copains et aux coquins (Landwell, consultants, coach, repas, voyages ...).

    Vive les élections au Vésinet.

    RépondreSupprimer
  3. Il n'est pas question de se refaire une virginité. Il est plutôt retourner à un climat sein. Je n'y vois aucun problème dans ses propos et quoi de plus vrai que de dire que les 11 conseillers qui ont démissionné l'ont fait de leur plein droit... Que cela n'arrange pas le maire c'est surement un fait, maintenant à lui d'assumer les conséquences car au final n'est pas lui qui en est responsable en tant que "chef" de cette équipe ?

    RépondreSupprimer
  4. Au moins, lui, il signe ses déclarations, pas comme un certain anonyme de 11:30 ....

    RépondreSupprimer
  5. Bravo à M. Michel pour ce message ENFIN digne d'un élu. Comparé à ce texte, le communiqué de presse de M. Bastard de Crisnay est d'autant plus accablant pour son auteur et consternant pour les Vésigondins qui ont l'opportunité grâce à la démission des 11 conseillers municipaux de se rendre plus tôt que prévu aux urnes. Sauront-ils saisir la chance qui leur est offerte pour en finir avec une équipe municipale qui n'a eu besoin de personne pour se discréditer ?

    RépondreSupprimer
  6. Canard exilé définitivement22 février 2013 à 10:06

    Cher Phénix,
    En tant qu'ancien Vésigondin, je suis attristé par tous ces faits qui démontrent à l'évidence la raison véritable qui pousse tous ces politiciens à se faire élire : la soif du pouvoir (et de ses privilèges) et non la défense de l'intérêt général (et l'abnégation qu'elle suppose). Je ne suis pas certain que le prochain résultat des élections apportera des solutions radicales et pérennes aux problèmes de la ville. Parce que les électeurs ont la mémoire courte et parce qu'ils restent prêts à voter de nouveau pour une mouvance politique qui a soutenu toutes ces dérives, l'UMP pour ne pas la citer. Comme je ne suis pas convaincu de l'existence d'un projet PS franchement démarqué et novateur, malgré ma sympathie pour André Michel, il me reste à espérer pour ceux qui restent une coalition humaniste et pragmatique, avec, entre autres, M Michel, M Jonneman, M Chatard ainsi que - pourquoi pas ? - M Becue.
    J'en profite pour remercier ce dernier (dont j'avais pu apprécier la lucidité lors de réunions antérieures), lequel m'avait évité de voter Varèse en expliquant publiquement qu'on ne pourrait pas revenir en arrière sur la question de la place du marché à moins d'avoir à payer une ardoise très lourde. Il avait parfaitement raison. Hélas, il ne pouvait se douter (nous non plus) que la réalisation de la place serait à ce point ratée : un plan incliné visuellement hideux, des accès dangereux, un parking souterrain malcommode et enfin, des perspectives libérées sans intérêt ! Une réalisation improvisée, à l'image de la politique menée ces dernières années, justement.
    Qu'en sera-t-il par ailleurs des logements sociaux (et autres) dans le parc de l'hôpital, qui se verra ainsi défiguré pour toujours, alors que le centre pouvait être densifié, sans parler de l'impact d'un tel chantier sur l'école Princesse toute proche, le chemin de ronde qui n'est pas adapté au traffic d'engins et la résidence des coteaux, qui devra en subir les nuisances ? Je crains le pire.
    Rien n'a été fait également pour l'utilisation de bus propres, à la capacité adaptée, qui aurait permis de relier le sud au nord en passant par le souterrain Princesse par exemple.
    Seul surnage de ce marasme le Théâtre et son équipe formidable, avec une programmation que je regrette aujourd'hui en Province (mais on ne peut pas tout avoir !)
    Félicitations aux conseillers démissionnaires mais n'oubliez pas le peuple à qui vous devrez réparation pour tous les dégâts commis, même si ce n'est pas par vous.
    Je profite de ce tout dernier commentaire pour saluer tous mes anciens voisins et amis (même si je ne signe pas) et vous souhaiter à tous, sincèrement, bonne chance pour l'avenir, encore que les problèmes de riches ne m'ont jamais réellement concerné... sauf quand je devais payer les hausses d'impôts locaux ! (j'entends d'ici les réponses haineuses car, oui, il y en a souvent ici !)
    Quant à moi, je me désabonne de votre blog, cher Phénix, non sans une certaine émotion. Bravo pour votre travail même si je suis loin de partager toutes vos idées, mais vous avez su trouver une manière de démocratie directe qui vaut bien tous les écarts qu'elle suscite parfois et qui est tout à votre honneur.
    Canard migrateur (vésigondin locataire de 1987 à 2012)- fin de transmission

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre petit canard enfumé par le sieur Bécue ... oui, celui-là qui faisait partie de l'équipe de celui qui s'est employé jusqu'à la dernière seconde de son mandat pour que le renoncement à la contruction de son blockhaus de la place du marché -rejeté par une majorité écrasante- coûte le plus cher possible.
      Oui, Mr Bécue, par son soutient sans défaut à l'ex, est bien plus responsable que les successeurs du coût de la place du marché.
      Oui, Mr Bécue est complice de l'attentat à la démocratie de Mr l'ex.
      Alors, peut-être oui pour une "coalition humaniste et pragmatique", mais surtout sans Bécue, le complice de l'ardoise de la place du marché !

      Supprimer
  7. j'apprécie beaucoup les propos du lecteur de 10h06,mais ils ne me rassurent pas pour autant.En effet,le souhait d'A.Michel que la campagne se déroule dans un climat appaisé a déclenché des propos bien différents,d'une aggressivité,loin de l'appaisement.Les rédacteurs ignorent ou font comme si ils ignoraient le fonctionnement récent de notre municipalité;tout le monde sait que le bureau municipal a organisé un passage en force pour l'arrêt de son P.L.U.en évitant systématiquement de communiquer,même sur l'essentiel.Si attitude haineuse ,il y a eu durant cette période,je ne l'ai pas ressentie dans mon groupe,ni parmi les autres démissionnaires qui se sont satisfaits des moyens à leur disposition pour répondre à l'intransigeance du bureau municipal.Etre pris pour quantité négligeable quand on participe à l'action d'un groupe investi de responsabilités sérieuses engendre la tendance démissionnaire.Etre co-responsable d'une situation sans pouvoir s'impliquer dans l'élaboration n'est tout simplement pas recevable.
    Les propos haineux que je lis me gênent et me révoltent mais font aussi que je suis inquiet sur le potentiel d'avenir serein dans notre commune,et en raison de cette inquiétude je me joins à A.Michel pour demander à chacun de garder son calme dans les 2 mois qui viennent pour que ceux qui seront impliqués dans la construction de l'avenir fassent leur travail serénement pour mettre en place une nouvelle équipe.Il faudra également que cette nouvelle équipe puisse travailler serénement juqu'en 2014 pour repartir du bon pied

    RépondreSupprimer