12 mars 2013

Bastard : où est passé l’argent ?

30 Millions d‘€ évaporés ...

Jusqu’au bord de la tombe la question le hantera : "Bastard, qu’avez vous fait du fric des vésigondins ?"

Pas une réunion, pas un contact avec un électeur sans que lui et ses complices (photo ci contre) ne rendent des comptes. Nul élu de cette équipe maudite ne peut échapper à l’exigence de vérité sur les trois dizaines de millions d’€ évaporés depuis 5 ans.

Le chiffre est impressionnant et ne souffre aucune contestation.


Depuis 2008 la commune prélève annuellement 4.5M€ d'impôts supplémentaires, impôts qui n’ont pas servi à financer « la place du marché » puisque l’endettement est passé de 5 à 15 M€ dans la même période. Dès son arrivée (juillet 2008) Vlieghe s’est vanté d’avoir emprunté à Dexia 10M d’€ à un taux usuraire (5%).
 

Ce sont 30 M€ dont Bastard a disposé en plus du budget « normal » que la ville se votait depuis plus d’une dizaine d’année.

M. Bastard, qu’en avez vous fait ?

Un logiciel courrier à 67.000€, des guirlandes à 240.000€, des cours d’art oratoire et des coachs pour les « hauts fonctionnaires » pour plus de 30.000€, des Iphone aux conseillers bien pensant dès le début du mandat ... mais l’addition de tous ces débours débiles conduit loin du compte !
Où sont passés les 30.000.000 d’€ encaissés par la ville au delà de la couverture nécessaire de ses engagements.

Est ce pour éviter que d’autres découvrent l’immense coulage organisé, les dépenses somptuaires, les cadeaux aux consultants, les honoraires aux cabinets d’experts que l’UMP vous a accordé son investiture ?

Ce que le Vésinet sait déjà c’est que cet argent n’a pas été investi pour EMBELLIR la ville, ni pour développer des SERVICES, ni pour offrir de nouveaux ÉQUIPEMENTS COLLECTIFS aux jeunes ou au séniors !

30.000.000 d’€ en 5 ans : c’est une honte qui hantera les auteurs comme les profiteurs de cette colossale gabegie.



25 commentaires:

  1. en frais d'Avocat ?

    RépondreSupprimer
  2. c'est combien la couverture necessaire des engagements?

    RépondreSupprimer
  3. Eh Bastard... envoies-moi un cheque pour 6000 euros, ca ira.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop gourmand !
      30 millions pour 12 000 électeurs, cela fait 2500€ chacun.

      Supprimer
    2. Peut-etre, mais je pensais comme contribuable, pas comme electeur
      :-)

      Supprimer
  4. Le problème, c'est que mis à part les quelques centaines de lecteurs paranoïaques et schizophrènes de ce blog (dont je suis!) personne ne croit sérieusement à ces malversations. Elles feraient la joie des électeurs de Mélanchon, Arlette, Marine ... mais les "légitimistes" qui font le gros de l'électorat local n'y croient pas.
    Il leur faudrait autre chose que "les élucubrations d'un blogueur, les vociférations d'un socialo-bobo, les aigreurs d'un has been orange !"
    Une plainte, une procédure, une enquête officielle ...
    Sinon, ça fait vraiment trop "campagne électorale de caniveau. Trop facile à fustiger sur les marchés. "Trop, c'est trop."
    Sans parler de la "menace socialiste" brandie en contre-feu par notre maire et ses groupies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur,
      Je partage votre analyse sur l'audience encore insuffisante de ce blog ( et pourtant cela touche beaucoup de gens !) mais les vesigondins ne sont Pas des bœufs. Ils peuvent comprendre cet article et y croire !

      Supprimer
  5. Qu'attend la cour régionale des comptes si souvent sollicitée par l'opposition pour agir? Si le corps préfectoral est au courant de toute cette gabegie, qu'attend-il pour placer la ville sous sa tutelle?
    Les Vésigondins doivent exiger un audit car si les hausses des impôts locaux n'ont servi qu'à engraisser les amis consultants de l'équipe varésienne, ces faits délictuels s'ils s'avéraient confirmés relèvent des tribunaux!
    Pour 6 millions d'euros annuels, on peut, me semble-t-il, se lancer sans problème dans l'entretien courant des rues, trottoirs,crèches, écoles et offrir des services dignes de ce nom à la population!!!
    Pour avoir le culot de se représenter avec un tel bilan il faut être plus que gonflé...mais souvent plus c'est gros plus ça passe!! C'est HONTEUX!!!

    RépondreSupprimer
  6. PHENIX
    Une petite contribution
    BASTARD, VARESE et leurs équipes ont embauché, largement au-dessus des indices de la fonction publique des Contractuels qui venaient doubler les équipes déjà présentes.
    C'est ainsi qu'il y avait deux responsables du personnel, deux responsables de la communication, etc...
    Au total les embauches du RPV ont passé les 45 emplois plein temps
    Et puis n'oublions pas tous les ordinateurs achetés par M. de Chamborant à cette officine du Loiret
    Et puis n'oublions pas toutes les dépenses de Mme KERSTEN, les pizzas offertes aux jeunes etc.
    Et puis n'oublions pas les dépenses de prestige de M. CHARLET (1h30 de Nicolas VANNIER pour près de 13.000 €, etc...
    Et puis la réfection du logement de M. WEBER pour près de 80.000 €...
    Et puis... et puis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ok, on n'oublie certainement beaucoup de cadeaux, comme ce contrat de 60.000€ payé cash à un copain du dentiste de Varèse pour justifier qu'on ne pouvait rien faire sous la dalle de la place du marché ... comme cette enquête payée 30.000€ à un ami du maire pour expliquer que les vésigondins préféreraient que le cinéma propose de bons films plutôt que des navets, que la bibliothèque soit proche de chez eux plutôt qu'à l'autre bout du Vésinet ... la liste est si longue qu'un blog n'y suffirait pas !

      Mais 30.000.000 € c'est une somme qu'on atteint pas facilement sans donner dans la pêche au gros !

      Alors reste la question à la quelle Bastard devra répondre : où est passé l'argent ?

      Phénix

      Supprimer
    2. Expert-comptable12 mars 2013 à 17:02

      Ces 45 emplois étant certainement des cadres ou agents de maîtrise, on peut leur attribuer un salaire brut annuel moyen primes et avantages inclus de 50.000 €. Avec les charges sociales, leur coût annuel monte à 75.000 €.
      45 x 75.000 € = 3.375.000 € /an
      3.375.000 € x 5 ans = 17 millions d'euros!

      Supprimer
  7. Comment M Bastard a -t-il pu se rendre complice de cette opération d'un SIVU qui emprunte 1.7million d'€ pour exploiter une patinoire au Vésinet ?

    Phénix dis nous si c'est vrai ou si c'est un faux grossier ? Cette opération est une imposture et son auteur mériterait d'être poursuivi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus prosaïquement, c'est qu'ils n'ont aucune conscience des engagements qu'ils prennent ...mais surtout de leurs conséquences!

      Supprimer
  8. Concrètement, y a t'il eu dépôt(s) de plainte(s) au Tribunal Administratif ?
    Si oui, combien et par qui ?
    Sinon, ce billet est inutile, dans le sens qu'il n'aura pas d'effet ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous mélangez tout ! il peut y avoir gabegie sans délit, et délit sans gabegie. Au Vésinet il y a des soupçons de délits et des certitudes de gabegie.

      En quoi serait-ce inutile de rappeler que ceux qui prétendent se faire ré élire ont été complices si ce n'est acteurs dans l'utilisation des deniers publics à des fins partisanes, si ce n'est personnelles ?

      Si vous souhaitez que ce billet ait de l'effet vous pouvez le transférer à vos amis ...

      Phénix

      Supprimer
    2. Peut-on bénéficier de la liste des adresses mel utilisée par Mme Morel pour diffuser la nouvelle de l'investiture de B2C....au moins ces récipiendiaires auraient accès à une information complète:)!

      Supprimer
    3. La diffusion en masse par mel des exemplaires de journaux payants est susceptible de constituer un délit. L'usage par de Chamborant de noms de domaines d'une association est une affaire que les tribunaux pourraient avoir à juger. Le statut de B. Conte président de la commission d'appel d'offres alors qu'il est consultant de la société à la quelle il attribue des marchés est dénoncé par R Varèse lui même comme "inapproprié". Mme Gattaz s'est portée à la candidature comme suppléante du conseiller général au coté de JF Bel alors qu''elle était inéligible. Des adjoints ou des délégués sont en affaire avec la mairie, ou favorisent leurs associés et amis. On pensait en avoir fini avec le départ du précédent maire, ça n'a jamais été aussi opaque que depuis l'avènement du nouveau. Même les agents immobiliers sont invités par voie de presse à se présenter au bureau de l'adjoint à l'urbanisme pour faire fructifier leurs petites affaires ....

      Cette équipe use de méthodes inhabituelles dans la boucle de la seine. On comprend qu'en Corse les pépés et mémés Guérini souhaitent rester aux affaires, mais au Vésinet ... ?

      Phénix

      Supprimer
  9. Rendez l'argent !!!

    Je suggère que l'on confie à Jean Montaldo une mission d'audit sur la disparition de ces 30 millions d'€uros. On est au moins sûrs que lui ne se laissera pas intimider par la clique des Bastard, Bel, Morel, Gattaz et autres aigrefins locaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y en a un qui peux nous repondre:

      le fabuleux sieur LAFITTE

      EXPERT au finance!

      y dit rien le sieur.

      j'espère que depuis 1 an il ne met plus les pieds aux conseil municipal, il n'est pas payer !

      Supprimer
  10. J'ai vu sur le site du Vesinet qu'il y a une compagne de deratisation prevue a la mairie la semaine prochaine.
    Attention conseillers! Cachez-vous!

    Selon le pravda
    Campagne de dératisation
    Du mercredi 20 au vendredi 22 mars, une importante campagne de dératisation des bâtiments communaux, réseaux d'égouts, berges des lacs, etc est prévue afin d'éliminer ces rongeurs qui causent d'importants dégâts et sont porteurs de maladies. Une distribution de sachets de raticides-souricides sera faite à la population gratuitement, auprès des services techniques pendant cette période.

    RépondreSupprimer
  11. La bonne question est :
    Quel inconvénient y aurait-il pour le Vésinet à voter MICHEL ?

    RépondreSupprimer
  12. Lucien Desvaux13 mars 2013 à 17:33

    A Anonyme de 13h30 je réponds : il n'y a aucun inconvénient, ce serait probablement un mieux, mais j'ajoute qu'au début de ce billet de Phénix, j'ai eu l'intention de préparer une réponse structurée que je mettais en parallèle avec la lettre du Maire du 1er mars où ce dernier pose sa candidature à sa succession.

    La lettre en question est celle d'un amnésique total qui a vécu 5 ans en cautionnant, signant tout ce qui lui était présenté et qui pose problème aujourd'hui.

    J'ai beaucoup de plaisir à découvrir que je ne suis pas le seul à aimer ma ville, bien qu'un moment le Maire semblait ne pas vouloir me laisser ce droit; mais de nombreux Vésigondins analysent la situation comme je le fais moi-même et qu'également ils ne sont pas dupes puisqu'ils ont bien noté les faits et les comportements de cette municipalité.

    Je profiterais de la campagne pour reprendre la lettre du 1er mars et le billet Phénix du 13 avec tous les commentaires induits par ce billet, pour situer notre Maire dans le contexte réel où il se trouve et qu'il a crée pour une grosse part lui-même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est impatient de lire cela

      Supprimer
  13. A la suite de votre billet sur "Où est passé l'argent ?", je me permets une
    question.
    Y a t'il moyen d'évaluer ce que coûterait le surplus d'imposition que
    supporterait le Vésinet en cas de passage du PLU dans sa définition actuelle
    ?
    L'aggravation du déficit en logements sociaux de la ville va entraîner des
    conséquences fiscales, mais de quel ordre ?
    Si vous avez un moyen de répondre à cette question, je vous en remercie par
    avance.
    Sincères salutations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      oui l'estimation a été faite sur des bases peu fiables car les pénalités de
      la loi duflot ne sont pas connues avec précision. On peut - fourchette
      basse - estimer à 1 M d'€ le coût total des pénalités pour la ville.

      Cela bien entendu mérite d'être validé par des spécialistes. En tout cas ce
      n'est pas un chiffre ridicule ni dans son ordre de grandeur, ni dans son
      poids sur les finances municipales.

      cordialement

      Phénix

      Supprimer