21 mars 2013

Des "virés" résignés



Moral en berne, recrutement difficile, accueil mitigé de la population. Le sourire des tracteurs du "viré" fait plaisir à voir ...

L’équipe Bastard vit des moments difficiles, les co listiers se regardent en chien de faïence. Tout n’est pas rose chez les virés du château Carnot.

Forcés par les défections dans leur propre camp à revenir devant les électeurs, les victimes de leur PLU au forceps sont peu à la fête quand il s’agit de présenter un bilan.

Hausse d’impôts, alignement sur Montesson, cafouillage sur le projet de MJC, tergiversation sur la ligne 19, rares sont les dossiers sur lesquels les « virés » peuvent se prévaloir d’une gestion satisfaisante. Pas même la crèche Princesse, gérée par baby Bel.

Pôles gares enterrés, voirie défoncée, dalle de la place du marché en lente décomposition, éclairage clignotant selon les humeurs du temps, les services les plus basiques ne sont pas assurés à la hauteur des impôts prélevés !

En revanche les cabinets d’étude, les sociétés de conseil, les avocats s’en seront mis plein les fouilles sans que l’arrivée de Bastard 1er ne fasse cesser l’hémorragie. Au contraire !

Le cas des errements de Lyonnaise avec le nouveau circuit de pompage apporte de l’eau au moulin de ceux qui exigent plus de transparence dans la gestion des lacs et des rivières. Or le personnel au rôle équivoque est maintenu dans ses attributions.

Dans ces conditions Bastard a décidé de ne pas avoir de local. Il craignait que cet endroit ne devienne un point de fixation, une agora de la contestation ...

Absence de local, rejet des « montessonnaises » soupçonnées de sentir le pâté ( ?), la divine surprise du label UMP aura été de courte durée.

Bastard a prévenu ses troupes : "au premier tour on arrivera second !"

Alors si Bastard part perdant, on doute que ses bourrins reprennent du poil de la bête !

11 commentaires:

  1. Bastard et son équipe ont fait trop de mal au Vésinet. Je suis d'accord avec vous.
    Je ne comprends même pas pourquoi il se représente.
    L’engouement pour Unis pour le Devenir du Vésinet est déjà visible et ne se dément pas. (http://www.facebook.com/pages/Didier-Jonemann-2013/226904830787368), les statistiques de consultations explosent.

    RépondreSupprimer
  2. Vous savez, chez ces gens-là on a des oursins dans les poches.

    On préfère faire la fête avec l'argent des contribuables et dépenser sans compter avec les copains et les coquins, puisque personne ne vient voir et critiquer.

    Alors, pensez donc, dépenser trois sous pour un local de campagne alors que l'on réside au Château Carnot !

    Allons, voyons, ce ne sont pas des bouseux.

    RépondreSupprimer
  3. qui va rembourser ces investissements douteux ?

    Ces consultants qui font quoi ?

    Media part devrait enquêter...

    Ce serait amusant...


    RépondreSupprimer
  4. Est ce qu'un Montessonais peut etre elu? Est ce legal?

    RépondreSupprimer
  5. Mais finalement l'équipe Varèse à 20 Millions € et à 50% d'impôts s'est coupée en trois: une part chez eux, une part avec Bastard et une part avec Jonemmann. On les retrouve partout pour se faire oublier.

    RépondreSupprimer
  6. A anonyme de 14:02
    Un Montessonais peut être élu s'il paye un impôt local au Vésinet, par exemple en étant propriétaire d'un box ou d'un parking.
    Un conseiller élu au Vésinet et qui quitte la Ville en cours de mandat pour résider ailleurs devient un "conseiller forain" et reste licitement membre du conseil jusqu'à la fin du mandat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c est entre autre le cas du FAMEUX et ABSENT : lafitte !!!!!

      question à PHENIX, touche t il des indemnité dans ce cas ?

      Supprimer
  7. URGENT !
    L'échéance approche !!!
    A vendre voix unique ou par lots !
    Une voix 200€, deux voix 300€, 4 voix 400€.
    Prix de gros pour 500 et 1000 voix, nous contacter (discrètement) par l'intermédiaire du blog !
    En cas de deuxième tour, nous consulter pour devis !
    Paiement en liquide au votant sur place (il se manifestera en ayant Libération sous le bras gauche et Présent sous le bras droit) ou chèque à l'ordre de l'Association de Défense des Grenouilles des Petites Rivières et autres Batraciens en voie de Disparition (ADGPRAD)

    RépondreSupprimer
  8. Ils font bien de partir perdants les Bastardiens. On se demande même où ils trouvent l'énergie pour faire campagne. En même temps, on a vu des colistiers plus dynamiques et plus souriants. Faut quand même être sacrément masochistes pour oser braver le peuple avec un tel bilan et de telles casseroles (une batterie !!). Et tout ça pour Bastard qui a le charisme d'un moineau.

    RépondreSupprimer
  9. Faîtes par pitié qu'il ait conservé de Chamborant; notre Rantanplan !

    RépondreSupprimer