9 mars 2013

Dr Youngman : so british !

S’il est une exception vésigondine c’est bien la façon très british du challenger d’être en campagne. Dr Youngman est un parfait britannique d’un fair-play un tantinet désuet ailleurs, but très classieux au Vésinet. Qui oserait lui parler de bataille électorale ? Non un gentleman n’est pas un va–t-en guerre, il attend que la place se libère !

Pendant que le maire et ses bœufs tractent la campagne, labourent leurs sillons, Dr Youngman et son fan club ajustent leur necktie avant de siroter leur Glenfiddich sur les pelouses du très select Ibis bar.

L’indolence est la réponse à l’urgence, comme chacun sait. Avant time c’est pas l’heure doit on penser au headquarter du Dr Youngman. A quoi bon urger quand tous les bookmakers vous donnent gagnant à ten to one. Il serait même inconvenant d’aller piétiner les allées de la place du marché avec des Weston si bien polished. On risquerait d’y côtoyer le troupeau de bouseux du sortant.

Le vésigondin en est convaincu qui regarde passer la meute des tracteurs dans l’indifférence. Il sait qu’il suffira à Dr Youngman de faire comme s’il voulait devenir maire pour saisir d’effroi les occupants. Fort Carnot tombera sans même tirer un pruneau. Avec son commando shooté au chamallows la crainte d’un blitzkrieg suffira à faire déguerpir les couards.

C’est un château Carnot vidé de ses squatters qui accueillera en héros la dream team du dr Yougman sous les vivats des vésigondins. 


Toute ressemblance avec des situations ayant déjà existé et des personnes vivantes serait « sheer coincidence »  



23 commentaires:

  1. Laughing out loud, my dear Phénix !
    Great news to learn that civilization is going to arrive in Le Vesinet

    RépondreSupprimer
  2. Je suis entre la résignation, parce qu'il y a qlqs temps je disais qu'une chaise ou un chien candidat UMP gagnerait au Vésinet contre n'importe quel autre adversaire et l'indignation devant les magouilles de l'équipe sortante au détriment des Vésigondins.

    Comment faire pour ne pas accepter? distribuer les tracts dans les boites aux lettres? parler aux gens ... j'en suis prêt et je le fais déjà, mais ce n'est pas suffisant il faut des tracts et j'en ai pas !

    Any help? any idea ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contactez directement Phénix. Il en a des idées.

      Supprimer
  3. t'was a tragedy. It has become tragicomic !

    RépondreSupprimer
  4. L'absence de l'opposition (quelqu'elle soit) hier au Marché était consternante ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison, mais quand on observait la la physionomie du maire, nous aurions pu croire qu'il allait à un enterrement !!!!

      je pense qu'il s'ennuyait, le pauvre.

      Supprimer
    2. Non, il a un air contrit quelles que soient les circonstances!!!

      Supprimer
  5. En 2008, certains avaient beaucoup critiqué JN Bécue et ses moins de 10%
    Mais il avait fait bouger les lignes. Le premier il avait mis en avant l'attitude très équivoque de Morel
    Cet homme a une place dans le paysage politique vesigondin. Il avait le courage de dire des vérités qui dérangent les barons locaux.
    Et ces vérités ne peuvent pas être seulement dites par Phénix sur un ton pamphlétaire.

    RépondreSupprimer
  6. Il ne faut pas réduire Phénix à un rôle de pamphlétaire, même s'il excelle dans ce registre.
    C'est un catalyseur de réactions face aux dérives des municipalités successives et plus encore c'est un révélateur de la médiocrité des personnels politiques : député, sénateur, conseillers généraux qui polluent le bon déroulement des échéances électorales locales.

    Quand on apprend que Pécresse a imposé de redonner l'investiture à Bastard au seul motif qu'à l'UMP on reconduit les sortants, on reste atterré par une telle marque de stupidité. Stupidité à laquelle qu'aucun des barons Myard, Bel ou Gournac n'a été capable de résister.

    Quant à Bécue il est dans la logique de parti et cherche à revenir en portant la bannière UDI : je ne suis pas sûr qu'il manque au Vésinet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons vésigondin. Ne maniez donc pas le double discours.

      Vous étiez parmi les premiers en 2007 à réclamer que l'UMP ne reconduise pas M. FOY. Vous avez été entendu. Peut-être êtes-vous même influent dans ce mouvement.

      Quant à BECU vous l'avez régulièrement critiqué tout au long de ces 5 ans. Nul ne doute que vous ne l'aimez pas. Alors vos propos d’aujourd’hui...

      Au fait d'où tenez-vous cette histoire UDI ?
      J'ai souvenir qu'il a su se présenter aux cantonales comme un grand. Sans étiquette il a passé les 10% au Vésinet, 7,5% sur le canton.
      Pourquoi aurait-il besoin d'un parti ? Et pourquoi prétendez-vous qu'il aurait besoin de revenir ?
      Disons plutôt que vous aimeriez bien l'enterrer.

      Supprimer
  7. Monsieur Vesigondin
    Je partage votre remarque sur Phénix. Néanmoins, beaucoup de personnes ne veulent pas accorder de crédit à ses propos en raison de la forme souvent agressive de ceux-ci.
    Je suis convaincu que les dérives qu'il souligne devraient être dénoncées par des élus locaux, de vrais portes-paroles du peuple. Le blog est utile mais Il est indispensable que ses combats soient repris sous une forme plus acceptable ( et peut-être aussi plus accessible)
    Quant à la remarque de l'anonyme précédent sur M becue, je ne connais pas ce Monsieur, mais je ne vois pas pourquoi un représentant centriste n'aurait pas sa place

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur Anonyme de 19:46 merci de votre commentaire.

      J'accepte volontiers votre critique puisqu'elle est fondée - à l'évidence - sur votre lecture fréquente de mes billets.

      En retour je vous pose la question suivante :

      Qui est le plus agressif, celui qui fustige avec les mots et assume ses écrits jusque devant les tribunaux ou celle et celui qui abusent de leur pouvoir pour augmenter les impôts de 60 %, pour donner des centaines de milliers € (prouvé) à leurs amis, pour insulter en conseil municipal les conseillers d'opposition ... la liste serait trop longue ?

      La dérive vésigondine va au delà de ce que vous imaginez et le couvercle maintenu par les instances de 'lUMP n'a d'autre but que d'éviter la mise sur la place publique de faits délictueux.

      Pourquoi croyez vous qu'on maintienne un Bastard ? Pour ses compétences, pour sa vision, pour son sens du dialogue, pour son carnet d'adresse !

      Non monsieur, on le maintient parce qu'il empêche le couvercle de sauter. Pour cette même raison Bastard garde sur sa liste des conseillers mouillés jusqu'à la moelle et d'autres qui ont fermé les yeux sur des faits délictueux. Mme de Cupper a préféré partir quand elle a "découvert" ... !

      Phénix



      Supprimer
    2. Mme de Cupper n'a qu'à faire l'autre moitié du chemin et révèler au Procureur de la République ce qu'elle sait...ce que se doit de faire tout honnête citoyen...et la justice fera son travail!!!

      Supprimer
    3. C'est bien parce qu'elle est allée voir le sous préfet que le maire a quitté son poste dans l'heure qui a suivi ....


      Supprimer
    4. Que je sache, le Sous-Préfet quels que soient son talent et ses compétences, n'occupe pas les fonctions qui relèvent de la justice!! Je maintiens donc mes propos si elle ne le fait pas cela s'apparente à de la complicité!

      Supprimer
  8. De toutes façons, le sous-préfet Monsieur Court est un ancien directeur de cabinet de 2 ministres UMP, dont Xavier DARCOS.
    Peut-on être un serviteur impartial de l'Etat quand on a été au cœur du pouvoir exercé par un parti ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Affirmatif. Philippe Court à été directeur de cabinet de Xavier Darcos et Éric Woerth. La vidéo de son interview à Yvelines Première est en ligne sur DailyMotion.
      C'est un grand serviteur de l'Etat. Oui mais de quel état ?

      Supprimer
  9. B2C DEJA ELU ?
    Combien de vésigondins connaissent-ils ce blog, et toutes les magouilles qui y sont relevées ?
    Combien de connexion différentes, combien chacun utilise-t-il de point d'accès (domicile, travail, téléphone, tablettes) ?
    Ce n'est plus le blog qu'il faut investir, c'est la rue (et seulement le 24 mars à Paris), les rues du vésinet.
    Combien de vésigondins ne votent que pour l'étiquette ?
    A combien de personnes que vous ne connaissez pas chacun va-t-il expliquer qu'il faut voter André MICHEL parce que c'est le seul qui ne se contente pas d'attendre pas qu'un fruit pourrit tombe !
    Une année de PS, est-ce que ça ne ferait pas bouger le Vésinet (endormi sous de sales poussières accumulées depuis 15 ans) ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait pour une fois un très bon choix....mais si éloigné des Vésigondins car ils ne votent pas pour un homme mais pour une étiquette même si l'homme désigné par le parti est une buse!!C'est bien là le drame!!

      Supprimer
  10. Je ne connais pas le talent ni les compétences du sous-préfet mais je crois qu'il serait utile qu'il vienne s'expliquer au Vesinet dans une réunion publique

    RépondreSupprimer
  11. Phénix,
    Je prends connaissance de ce long échange de commentaires intéressants. Je constate qu'on y parle de Valérie Pécresse et du sous-préfet Philippe Court. Le CV de Court est en ligne sur le site de la préfecture des Yvelines. Et j'y découvre qu'il était Dir Cab du Ministre de l'Education Nationale lorsque Pecresse était Ministre de l'enseignement supérieur. Ces 2 là ont donc travaillé main dans la main pendant 3 ans.
    Vos remarques sur une volonté de masquer ce qui se passe au Vesinet va donc encore probablement beaucoup plus loin que ce que vous écrivez !
    Je suis dégoûté . . .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cher militant UMP , plaignez-vous donc à votre fédération des Yvelines pour ce choix imbécile et faites-nous part du retour qu'on ne manquera pas de vous faire....au moins ce sera instructif!! Une électrice UMP désabusée!!

      Supprimer