19 mars 2013

Il y a des doutes .... par la Conscience alias R. P.


Ce maire honoraire, A-M Foy, est le vésigondin qui connaît le mieux sa ville, ses créateurs, leurs réalisations, les maisons, les rues, et les trottoirs depuis son temps défoncés.

Est-on aimé par les vésigondins parce que l’on est celui qui connaît le mieux sa ville ?

Il y a des doutes ...  voir les élections de 2001.  47.74% des votants et 27.27% des inscrits, moins qu’en 1995 !!!

On n’ose pas comparer avec les scores de M. A Jonemann.

Est ce qu’on estime mieux les vésigondions parce qu’on l’on est celui qui connaît le mieux sa ville ?

Des doutes encore, lorsque pour un projet aussi conséquent que celui de la place du marché on n’organise pas de consultation populaire de peur d’être désavoué et que l’on rejette une demande de saisine signée par plus de 2.000 vésigondins.

A-t-on un meilleur goût lorsqu’on est celui qui connaît le mieux sa ville ?

Des doutes encore. A vouloir construire sur la place du marché un bâtiment que Georges Poisson « conservateur général des bâtiments » et fin connaisseur du Vésinet a qualifié de blockhaus.

Après tant de doutes on peut également douter du poulain que peut soutenir pour les élections à venir et pour celles de 2014 celui qui « connaît le mieux sa ville » ....
 

La Conscience alias R. P. 

6 commentaires:

  1. ???

    Rien compris ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un texte ésotérique pour initiés. Vous n'avez rien capté parce que vous n'êtes pas membre de cette chapelle.

      Supprimer
  2. M RP, laissez votre aigreur au vestiaire !!!

    RépondreSupprimer
  3. Meme grabataire, RP continue à déverser son fiel...Heureusement sa plume est si ésotérique que la plupart des lecteurs ne comprennent rien. RP est probablement le seul vésigondin satisfait de l'état actuel de la place du marché, la dalle de béton la plus chère de l'ouest parisien.

    RépondreSupprimer
  4. Tondu et toujours anti RPV20 mars 2013 à 10:32

    A alias RP :
    Combien nous coûtera la réfection de la grandiose place du marché, si jeune et déjà décrépite?

    RépondreSupprimer
  5. A vouloir un patinoire sous la place, à obliger à faire une tranchée sur près du quart de la surface (afin que la patinoire soit à moins de 6 mètre sous terre par rapport à l'entrée "à l'air libre") et faire démarrer la place au plus haut de la pente (il aurait été plus judicieux que du haut on descende sur la place afin de réduire la dénivelée de celle-ci) et a aussi obligé a repousser la voirie ainsi que les arbres un peu plus à la périphérie agrandissant l'espace central ce qui n'était nullement nécessaire et conduit à au déséquilibre visuel actuel.
    M Foy connaît et aime sans doute beacoup son Vésinet mais son obstination l'a complétement aveuglé et a plonger le Vésient dans le pétrin, avec une place disproportionnée et un trou dont on ne sait que faire (la patinoire n'ayant jamais été rentable en faire une serait une source de coût, ce qu'avait très bien compris le communes alentours avec une pseudo intercommunalité à 4% seulement (?) je crois).

    RépondreSupprimer