22 mars 2013

Le PRV secoue le Vésinet !

Fallait-il allumer la mèche de ce qui pourrait n’être qu’un pétard mouillé si d’aventures les lascars du PRV échouaient à compléter leur liste ? 

Fallait-il laisser passer le train de 2013 sachant que celui de 2014 poindra alors que le fanal rouge du précédent sera encore visible ?

Sans doute le timing est serré et le risque élevé qu’un faux départ anéantisse les chances des quadra du PRV, mais le gout du risque n’est pas si commun qu’il faille les dissuader d’entrer dans le jeu, si tant est que la question se soit posée.

Vrai débat : font-ils le jeu des sortants dont ils s’accordent à reconnaître la gestion calamiteuse et les méthodes digne d’un autre temps ?

C’est ce que le premier des challengers pense haut et fort a contrario d’A Michel qui voit avec  les nouveaux entrants des compétiteurs pour sa propre liste et s’en félicite.

Les perdants : le personnel de la mairie qui peut d’ores et déjà oublier la divine surprise d’une élection à un seul tour ! Il faudra bien que les 10 à 15% des voix du PRV soient prises aux  opposants ou piochées dans le marais.

L’émergence d’une alternative aux listes en présence offre une double chance pour le Vésinet. Celle d'obliger l'UDV à remanier son casting ! Celle d’intégrer dans un futur bureau municipal après fusion de listes, des membres du PRV aux idées vésigondinement peu orthodoxes, comme par exemple celle de faire évoluer la réglementation relative aux pelouses et aux espaces verts !

Dépoussiérer le Vésinet ne doit pas être tabou et certains interdits méritent d’être ré évalués à la lumière de l’évolution de nos sociétés. Faire du Vésinet autre chose qu’une ville-hôtel de luxe pour retraités ou actifs nantis en implantant des activités est une révolution copernicienne dont l’évocation peut aujourd’hui vous faire interdire de pelouse pour le restant de vos jours ...

Si l’intrusion du PRV dans la campagne permet d’ouvrir ce genre de débat elle aura été utile pour libérer les énergies créatrices trop longtemps chloroformées dans cette ville.

Le PRV : une bonne nouvelle pour le Vésinet !


12 commentaires:

  1. Excellente analyse
    Et puis ça obligera Jonemann a se remuer, alors qu il se croyait déjà a l hotel de ville !

    RépondreSupprimer
  2. PRV cela rappelle RPV .
    Il va falloir mouiller le maillot !!!!

    RépondreSupprimer
  3. Je doute qu ils réunissent 33 noms avec leur programme fait de lieux communs, mais si c etait le cas ils porteraient la responsabilité de l'election de Bastard !
    Puisque le "crime " profiterait à un ancien du RPV on peut se demander si le PRV n est pas une officine de la Warner ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca a l'air de vous embêter que certains, contrairement à d'autres, aient réussi leur vie professionnelle en créant des entreprises, des emplois, de la valeur ...

      Arrêtez de dire n'importe quoi, car les programmes de Varèse, le cosmique menteur, de Bastard, l"Ephé-Maire non élu et hyper menteur sont pleins de vide, de mensonges, de tromperie et en plus , leurs listes ne sont que des compilations de traîtres.

      Jonemmann est moins pire, mais lui aussi se retrouve avec une liste faite de bric et de broc, et pleine de traîtres qui sont pires que les marchands du temple.

      Allez Chesnais, la route est longue, mais belle ...

      Supprimer
    2. Phenix denonce souvent les consultants qui veulent faire notre bien aux frais des vesigondins.
      Qu'il nous renseigne sur le Managing Partner chez Jazz Growth Partners qui semble vouloir occuper le poste de maire.

      Supprimer
    3. Allez voir
      http://www.youtube.com/watch?v=VqjpPt9Dshs

      Vous aurez une petite idée du bonhomme. Lui, il n'est pas cosmique et il ne s'est pas contenté de distribuer des cassettes et des dvd.

      Supprimer
    4. Qu'est-ce qu'une liste "de bric et de broc" ?
      C'est compliqué de faire une liste. Les compétences, la représentativité, la parité, les égos à gérer ...
      Comment pouvez-vous dire que la liste de Jonemann est faite de bric et de broc ? Vous ne connaissez que deux ou trois noms.

      Une liste, ça ne s'improvise pas, ça ne se recrute pas sur petites annonces la veille du dépôt légal.

      Supprimer
    5. Godest (élue Varèse), Vintraud paraît-il (élu Varèse) ... si c'est le cas pourquoi pas un peu d'inceste également . Effectivement, je ne suis pas pour le mariage pour tous.

      Supprimer
  4. La bonne volonté est à saluer mais ce premier tract résonne comme une petite annonce de recrutement. Comment un manager aguerri pense-t-il sérieusement constituer une liste cohérente en si peu de temps avec des personnes qu’il ne connaît pas ? Il doit savoir que la réussite est principalement liée au choix des personnes qui constituent une équipe… Confierions-nous notre ville à une liste constituée à la hâte- et de surcroît pour 6 ans comme c’est demandé- qui finira sans doute par s’entre-déchirer ? Il me semble que dans ce domaine on a déjà donné, dans tous les sens du terme !

    RépondreSupprimer
  5. Certains Vésigondins se prennent pour des êtres supérieurs, des fusées, des.......et veulent le pouvoir à n'importe quel prix !
    Ceux là considèrent qu'à part eux et leur bande , les autres sont tous des imbéciles ! Ne parlons pas des montessonnais qui eux sont tous "les cons de la morne plaine" .est-ce que rapetisser les autres fait grandir ???
    Une simple montessonnaise,une PRIMATE qui lit chaque jour ce blog et qui se pose des questions sur l'intelligence de certains HOMMES!?
    À Montesson en 2008 nous n'avions qu'une liste de droite et une de gauche !!!Quelle petitesse par rapport à nos voisins !
    Mon commentaire sera -il Censuré???

    RépondreSupprimer
  6. En avant les Valoisiens !

    RépondreSupprimer
  7. Je répète:
    Motivés, compétents, expérimentés? Merci on a déjà donné!

    RépondreSupprimer