5 mars 2013

Le Vésinet s’ennuie


carte postale d'A Michel
L’un gravit les cîmes, contemple les neiges éternelles, s’oxygène loin des remugles du château Carnot : André Michel a pris le recul qui sied au sage avant de se lancer dans la bagarre électorale dont il espère au mieux un quatrième siège.

L’autre consulte : c’est le métier de Didier Jonemann et sa vocation de tête de liste. Faudra un jour cesser de causer et commencer à produire. Arriver aux affaires quand on part de très loin est une course de fond, pas un sprint qu’on peut gagner parce qu’on s’est entouré de quelques chevaux légers si on traine toujours quelques canassons. Un diagnostic bien fait c’est déjà une demi guérison dit-on dans les cabinets médicaux.  

Le Parisien daté mars 2013

Il n’y aura pas de fusion avec la liste UPV. Cette option aurait permis à A Michel d’entrer au conseil d'adjoints. Elle restera une chimère  pour une raison simple : elle plomberait ceux qui y participeraient. Et donnerait aux sortants un arguments de poids à l’époque où le PS national ploie sous le harnais.

Le sortant plastronne comme le prouve la dernière contribution de l’un de ses proches sur ce blog. La campagne des sortants doit éluder le bilan et s’attacher à diaboliser l’image de l’unique challenger postulant au fauteuil de maire. Sur le thème de la dérision on verra ce qu’ils oseront faire ...

En attendant que le préfet sorte de son mutisme, le Vésinet s'ennuie, les opposanst ronronnent. Aucun risque qu'ils ne confondent vitesse et précipitation. Leur tempo, c'est l'adaggio !


Pour ... 2014 ils seront fin prêts ! 
 


6 commentaires:

  1. Pppfffffff, ce qu'on s'ennuie !!!! Surtout avec les Ayatollahs qui s'en prennent aux schizophrènes et aux hezbollahs. Vivement le 31 mars que l'on érige, en grande pompe, la statue de notre cher Simon place du Marché. On pourrait inviter le p'tit Jacques et le Bel âtre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'ailleurs, il se dit qu'un des descendants de ce cher Simon, homme talentueux dont la carrière est exemplaire,pourrait se lancer dans la campagne et dévoiler son programme ainsi que ses colistiers à cette occasion.

      Supprimer
  2. ça c'est sûr: pour consulter, il consulte le Dr Jonemann.
    Attention quand même à ne pas trop causer, fin avril ça sera fini.
    Il y a 10000 électeurs au Vésinet, 1000 sont au courant que le maire se représente, 100 sont au courant pour André Michel, et 10 savent que Jonemann se présente. Dans l'ordre :lui-même, sa femme, son frère, sa belle-soeur, Phénix, sa femme de ménage, la femme de Phénix, le mari de la femme de ménage, les enfants de Jonemann qui sont majeurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est bien là qu'est le problème!!

      Supprimer
  3. Pour avoir choisi une photo de D.Jonemann "préoccupé" face à un bâtard "dynamique" faut-il déduire que le journaliste a pris parti pour le Vice Président de Warner Home ?

    Évidemment comme journaliste il a plus à gagner à soutenir un homme de la com et puis tout le monde sait que le RPV renvoie les ascenseurs.

    Rappelez vous du premier hagiographe embauché à prix d'or par R.Varese en 2008.

    RépondreSupprimer
  4. Electeur vésigondin6 mars 2013 à 10:45

    Rénovation totale de la chaussée défoncée d'une portion de la rue Ernest André en cours. Certains auraient vu Bastard de Crisnay se faire photographier devant le chantier, l'index pointé vers un trou rebouché, d'autres aux manettes du rouleau compresseur en train d'imaginer des choses.

    RépondreSupprimer