22 mars 2013

Lettre à un corbeau, couleur morelle*




Le poulet ci dessous à droite a été déposé ce potron-minet dans la boite de Phénix. Il ne sera pas publié, non que son contenu soit inintéressant, non que ses fautes ne trahissent l’illettrisme de son commettant, mais l’anonymographie n’est pas en odeur de sainteté sur ce blog.

Toutes les tribunes sans exception sont publiées une fois connu leur auteur, même si pour des raisons respectables ce dernier camoufle son identité sous un pseudo ou par un sobriquet, genre biquet, pour celui qui broute à Montesson !
 

Qui ne se souvient encore de Robert le pieu, de Léon XIII, de l’évêque de Meaux ou de Corneille, sans parler des frères Gracques qui contribuent régulièrement à distraire voire informer les lecteurs ?

Les « vésigondins pas contents » qui signent ce libelle visant Phénix,  doivent d’abord se faire connaître pour que leur philippique
intitulé "Le scandale"– révélatrice du courage dont certains omettent de faire preuve, ne soit publié sur le blog.



* fém. morelle (du latin maurellus : "brun comme un Maure) : robe d'un noir



7 commentaires:

  1. Il est vrai que dans la bande à Bastard, on aime bien tout ce qui est anonyme (tract anonyme sur le PLU, lettres anonymes ...).

    RépondreSupprimer
  2. Il n'est pas anonyme puisque il est signé des Vésigondins en colères 8 c'est pas mieux que les billets de R.P ou de Canton...

    Phénix sur ce coup là je désapprouve votre réaction

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la différence que les auteurs des billets de Caton ou de R.P. ne sont pas inconnus de l'éditeur du blog, responsable pénalement de ce qui s'écrit sur ce site !

      Phénix

      PS : JP, si vous financez les frais de justice vous me le faites savoir dans ma boite email : phenix@levesinet.com

      Supprimer
    2. Cher Phénix,

      Si je comprends bien si un internaute porte plainte contre Canton ou RP vous donnerez son nom à la justice ?

      Pour le finance des frais de justice je dis pourquoi pas.

      Mais plus sérieusement j'aurai bien aimé voir ce document



      Supprimer
    3. Qui sera le chef dans CE régiment de chefs? " un maire sans peur et sans reproche" !? Le maire n'est pas élu par les électeur de la commune, mais à un scrutin secret par les conseillers municipaux.De ce fait, Jonemann pourrait se retrouver maire adjoint de Grouchko!? A moins que ce dernier attende dans l'ombre, les municipales de 2014pour se présenter en tête de SA propre liste .Certains désignent"ces grands garçons" l'un comme le fils de son père ,l'autre comme le fils de sa mère! Pourquoi? ??? A suivre le roman fleuve qui dure depuis 2008: 3 listes de droite, une liste de gauche! qui dira mieux en 2014?

      Supprimer
    4. @JP
      Le blog s'honore de n'avoir jamais transmis un seul nom d'informateur à la police malgré des questionnements multiples et nombreux ...

      quant aux frais de justice je vous laisse prendre l'initiative ... le document sera publié expurgé de son coté "diffamatoire" si les signataires se font connaître ( je n'ai pas dit que les noms des signataires devaient apparaître sur le blog).

      Phénix

      Supprimer
  3. La difficulté reste entière lorsqu’on détient une information, mais que s’identifier pour la divulguer serait « le début de la fin » pour son auteur.

    Prenons un exemple : une ville hypothétique de moins de 20000 habitants, ilot de repos pour une population souvent aisée souhaite recruter un responsable des finances (l’ancien titulaire ayant vite compris qu’avec une équipe fraichement nommée et pleine de délicatesse pour son personnel, il fallait se hâter de voler vers d’autres cieux plus cléments et plus rigoureux). Ayant trouvé l’homme idéal lors des entretiens, la commune se rend compte que le statut de la fonction publique l’autorise certes à recruter ledit « monsieur finances » mais certainement pas à en profiter pour le changer de grade. On croit se souvenir qu’il existe des concours pour cela et des fonctionnaires travaillent « dur dur » pour les passer et les obtenir !

    Ah mais non. 2 heures d’entretien avec l’élu en charge du personnel ne peut que vous assurer une promotion immédiate ! Et c’est là que l’imagination fertile des élus intervient : aucun problème, demandons à notre « Monsieur finances » de prendre une disponibilité ( cousine germaine du congé sans salaire) et recrutons grâce à un CDD avec le grade supérieur tant demandé. Quand on vous dit que l’élu est d’une grande intelligence, il faut nous croire.

    Ouh la la , c’est quand même pas joli joli et surtout parfaitement illégal. Eh oui, dans la fonction publique on ne peut recruter un contractuel sur un poste de titulaire que si aucun titulaire n’a fait acte de candidature ou qu’aucun profil ne correspond.

    A que cela ne tienne, notre commune, toujours hypothétique, vient d’inventer le nouveau CDI : le Contrat Dévoyé Illégal !

    C’est beau quand même l’imagination.

    Heureusement que personne n’a à dévoiler ce genre de tour de « passe-crasse » ! Imaginez qu'il faille donner son nom

    RépondreSupprimer