3 mars 2013

Que peut-on avoir pour 20.000€ ?

Monsieur Bastard pleure parce que les élections vont coûter 20 000 € à la commune.
 
Pauvre petit, comme s’il allait les payer de sa poche.

M.  le Maire pouvez-vous nous dire quel a été le montant pour la mairie des frais de réception et de voyage au cours de chacune des 5 dernières années.

M. le Maire pouvez-vous nous dire quel est le montant des diverses études inutiles engagées depuis 5 ans pour trouver une utilisation de la place du marché.

M. le Maire pouvez-vous nous dire quel est le montant des études et des marchés passés pour une extension improbable de la MJC Bd Carnot.

M. le Maire pouvez-vous nous dire sur les 5 dernières années quel a été le montant payé par la mairie en honoraires divers de consultants, conseils et rigolos en tout genre.

M. le Maire pouvez-vous nous dire quel est le montant des travaux engagés par M. Weber pour refaire sa maison avenue des Pages et combien d’indemnités ont été versées pour le licenciement de ce piètre DGS.

M. le Maire pouvez-vous nous dire pour chacune des 5 dernières années combien d’argent a été dépensé en actions juridiques diverses, inutiles et souvent perdues contre le Blog, contre la directrice du conservatoire …

M. le Maire pouvez-vous nous dire qui a payé le voyage de M. Weber à Barcelone.

M. le Maire, pouvez-vous nous dire depuis 5 ans combien de chargés de communication ont été embauchés par la Mairie et combien a couté leur départ.

M. le Maire pouvez-vous nous dire quelles ont été les dépenses indument payées à la Lyonnaise des Eaux alors que le nouveau contrat était réputé diminuer les dépenses pour la commune.

M. le Maire pouvez-vous nous dire quel a été le coût du coach embauché par la mairie (sans doute pour initier davantage les élus à flouer les citoyens).

M. le Maire pouvez-vous nous dire combien ont coûté à la ville les emprunts de 5 millions d’euros placés à un taux dérisoire auprès du Trésor Public.

M. le Maire pouvez-vous nous dire quel a été le coût des consultants pour l’élaboration d’un PLU contestable et contesté.

M. le Maire quelles actions avez-vous entreprises pour récupérer auprès de Montesson le surplus d’impôts qui a été payé par les vésigondins à la CCBS  ?

M. le Maire, dans la mesure où un certain nombre de fonctions ou de services ont été transférés à la CCBS, qu’avez-vous fait pour faire baisser les impôts prélevés par la commune ?

M. le Maire quand vous aurez (sans doute en 5 mn) dépassé les 20 000 € avec toutes ces gabegies, vous cesserez vite de vous plaindre du coût des élections à venir.


R.  BUS 

le tract de M. Bastard

 

10 commentaires:

  1. On peut en rajouter une couche puisque maintenant le tract de B2C est accessible à tous.

    Mise au pilori de la Mise au Point de M. Bastard de Crisnay du 1er mars 2013 par R.Bus

    Un tissu de mensonges

    Le Maire actuel du Vésinet démontre, par ses actions depuis un an et par son tract du 1er mars 2013 annonçant sa candidature pour les prochaines élections, qu’il est à la hauteur de ses deux derniers prédécesseurs : démagogue, menteur et agissant en totale contradiction avec ses propos.
    Après avoir été pendant quatre années un élu municipal absent, totalement muet et ayant approuvé toutes les décisions de M. Varèse, voilà que M. Bastard de Crisnay vient nous raconter qu’il est le sauveur du Vésinet et que l’élection d’un nouveau Maire viendrait brusquement arrêter l’action municipale.
    En fait d’action, M. Bastard de Crisnay a continué dans la dépense et dans l’inaction.
    Grâce à M. Bastard de Crisnay, Le Vésinet est endetté de plus de 20 millions d’euros.
    Grâce à M. Bastard de Crisnay, Le Vésinet a vu le nombre et le coût du personnel municipal exploser.
    Grâce à M. Bastard de Crisnay, Le Vésinet a vu se réduire le nombre et la qualité des services rendus par la Mairie aux administrés, ou a vu s’accroître de façon considérable le coût des services rendus.
    Grâce à M. Bastard de Crisnay, aucun équipement n’a été imaginé, proposé, réalisé. Seules des actions « rustines » font l’objet des investissements programmés.
    M. Bastard de Crisnay se vante « de réduire l’endettement en maintenant le même taux d’imposition » : il est évident qu’après avoir augmenté les impôts de plus de 50 %, après avoir réduit les services municipaux, après avoir limité les investissements courants et refusé tout investissement structurant, le cash flow libre permet de réduire la dette . C’est du simple BA ba de la finance !
    M. Bastard de Crisnay se vante « de faire preuve de réalisme dans la gestion de la dette ». Mais, M. le Maire il est heureux que la dette n’augmente pas puisque vous ne faites rien et donc aucun investissement ! Vos propos sont de la pure démagogie.
    Grâce à M. Bastard de Crisnay, Le Vésinet « réalise des investissements importants ». Lesquels M. Le Maire, lesquels ???? Cela justifie-t-il un endettement de plus de 20 millions d’euros ? En fait vous faites des dépenses d’entretien courant, ce n’est pas de l’investissement.
    Grâce à M. Bastard de Crisnay, Le Vésinet a continué à connaître des dossiers peu ragoutants : collusion avec la Lyonnaise des Eaux, copinage douteux avec quelques Cabinet d’Avocats, attaques de toutes sortes contre des Vésigondins ayant pour seul objectif d’informer.
    Pour terminer, M. Bastard de Crisnay, vous vous vantez « de gérer de manière responsable, dépassionnée et sans démagogie les projets d’urbanisme » !!! Si Le Vésinet se trouve contraint à de nouvelles élections, c’est de votre faute. Vous avez géré les questions d’urbanisme avec dédain, sectarisme, démagogie et en insultant les vésigondins au travers des insultes que vous avez vous-même proférées envers certains membres du Conseil Municipal.
    M. Bastard de Crisnay, ces nouvelles élections sont un véritable bienfait pour Le Vésinet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monsieur Airbus,
      Votre connaissance des turpitudes municipales au Vésinet et vos talents d'écriture doivent vous conduire tout droit au service de Didier Jonemann.
      Il aura bien besoin de votre aide pour faire des tracts "coup de poing" et cogner sur Bastard avec efficacité comme vous le faites.
      Prévenez tout de suite votre entourage que vos soirées et week-ends d'avril seront très chargés.
      Bien à vous

      Supprimer
    2. Je ne suis pas à vendre.

      Supprimer
  2. Les élections seront un réel bienfait pour le Vésinet ! Malgré toute la soit disant "serenité" que cette équipe pense avoir apportée, les Vésigondins devront voter en leur âme et conscience et ...vous ne trouverez pas un fonctionnaire qui votera pour M. Bastard de Crisnay !

    RépondreSupprimer
  3. quel style Mr Rbus!
    digne d'un grand Phenix

    RépondreSupprimer
  4. Pour 2 millions ils finissaient la place du marché, total provisoire 20 millions.
    Ben pour 20000€, faites le calcul!

    RépondreSupprimer
  5. Je me pince pour y croire. Oser se vanter et assurer au brave vésigondin que l'équipe de B2C inscrit à son tableau de chasse une modernisation des écoles et des crèches...on voit qu'il bosse dans la com! Il ne s'agit en fait que de rénovations et de travaux urgents pour la sécurité et la mise aux normes de bâtiments accueillant des enfants!! Rien n'est du luxe!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y bosse pas dans la com, y vend des cassettes et des dvd et il est en charge de la logistique !

      Supprimer
  6. au chapitre des consultants inutiles, phenix a oublié H4 spécialiste de la revitalisation des terrains industriels de EDF, donc tout à fait compétent pour assister la ville dans l’aménagement des terrains de l'hôpital.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est dans la même veine que le voyage avorté à Barcelone, avec la dérive des continents Le Vésinet se rapproche de la mer!!!

      Supprimer