9 mars 2013

Morel : un courriel peu glorieux !

Dans un courriel largement diffusé Mme MOREL, la grande prêtresse de la chapelle des Bel relaye le mercredi 6 à 12h. l’info donnée par le blog dès 9 heures le matin, reprenant un scoop du Courrier des Yvelines : l’UMP investit Bastard !

On passera sur le procédé déloyal, si ce n’est délictueux, qui consiste à diffuser l’intégralité d’un journal en le privant des revenus substantiels que cette diffusion non autorisée provoquera. L’éthique n’est pas dans le vocabulaire de ces gens là, ni le respect du gagne pain des journalistes ...

On remarquera qu’il aura fallu 48 h, pour que Mme Morel diffuse la « très bonne nouvelle » à ses ouailles. Pour avoir consulté la liste de diffusion, les récipients communient tous dans la même ferveur pour papy Bel. Sauf Phénix qui se rattrape un peu tardivement ...


Pourquoi Mamy Bel a-t-elle tant attendu ? Que n’a-t-elle laissé sa joie exploser dès le lundi 20 h quand l’information est parvenue au Courrier, remarquablement bien informé.

Formulons deux hypothèses : 

1) Mme Morel et M Bastard n’ont pas été mis au courant de la décision prise par Mme Pécresse. Tout s’est joué à guichets fermés entre caciques de l’UMP78 dans un grand troc aux relents nauséeux. Bastard a récupéré le calicot, non pas parce pour ce qu'il vaut mais pour le pion qu’il représente en protection d'une pièce maitresse.

2) M Bastard informé par Versailles n’a pas jugé utile depuis Londres où il fait du business  d'en informer sa lampiste et celle ci a eu la surprise de lire la niouse dans le blog le mercredi matin.

Dans aucun cas ce n’est glorieux. Soit l’UMP s’est gaussé de Bastard qui n’est qu’un rouage qu’on manipule, soit Bastard s’est joué de Morel qu’il considère : corvéable et asservie. 

Faut-il qu’il la connaisse mal !



15 commentaires:

  1. Si la communication entre Morel et B2C fonctionne aussi bien...attention danger! Si ce tandem boiteux est réélu ....le Vésinet n'est pas prêt de se redresser!!!

    RépondreSupprimer
  2. Si l'intérêt de l'article du Courrier résidait dans l'annonce de l'investiture UMP ... Mme Morel devrait avoir d'autres sources, moins précaires.
    Si c'est l'évolution de l'Alliance Chatard-Vintraud-Jonemann qui était à diffuser, alors ça ne valait pas grand chose. L'article du Courrier avait bien une semaine de retard sur cette question. Le jet de l'éponge de Chatard, franchement, c'est une péripétie bien secondaire.

    Même si, pour l'instant Bastard & Co monopolisent le terrain, le retour frais et bronzé des militants anti-PLU va bientôt faire évoluer la physionomie de la campagne.
    Ah! ça ira! ça ira! ça ira!..

    RépondreSupprimer
  3. Cet email montre une fois de plus l'activisme de Morel. Elle est taillée pour être la secrétaire efficace d'un homme politique ambitieux. Mais elle n'a aucune compétence pour être leader: aucun charisme, aucune vision, aucun sens de l'intérêt général

    RépondreSupprimer
  4. isabelle: voila ce que signifie ce prenom:
    qu'aime-t-elle ?
    Elle apprécie la compagnie des autres : sociable, extravertie, elle est sentimentale, romantique, et rêve du Prince Charmant. Mais, blessée dans ses sentiments, elle a tendance à se réfugier dans sa tour d'ivoire. Ne vous méprenez pas non plus, si elle a l'air distante et réservée, c'est principalement à cause de sa timidité. Féminine, elle privilégiera sa vie sentimentale et maternelle, la tendresse étant sa source d'eau vive. Elle a le sens de l'amitié, aime coopérer dans des activités de groupe qui la stimulent, car sa nature profonde est davantage la contemplation, ou la paresse. C'est une intimiste, narcissique, un peu égocentrique, qui adore s'épancher lorsqu'elle se sent en confiance. C'est aussi une sensorielle, une gourmande et une épicurienne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bref, c'est la vache folle!

      Supprimer
  5. Ce sont plus de 200 copies que Mme MOREL a fait perdre au Courrier des Yvelines. à 1€30 le journal le manque à gagner est de 260€ qui doivent être comptabilisés dans les comptes de campagne de la liste Bastard.

    RépondreSupprimer
  6. Si vous aviez lu le texte de Madame ISAMOREL vous auriez noté une incitation à la diffusion gratuite d'un journal payant. Ce sont beaucoup plus de 200 copies que le Courrier des Yvelines a perdu ( 200 étant à peu près le nombre des destinataires de ses mails). Ce sont environ un millier de copies.

    Je ne doute pas que le Courrier intente une action auprès de la liste du maire du Vésinet pour atteinte à ses droits d'éditeur et diffusion illégale de ses écrits.

    Fiquet serait l'avocat commis d'office dans cette affaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chiche...On va bien rire dans les prétoires!!

      Supprimer
  7. s'il y a deux cent destinataires il y a donc liste.
    La liste se doit donc d'être declarée à la CNIL sous peine de poursuites eventuelles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Courrier a insisté auprès du blog pour que ses articles ne soient ni reproduits in extenso, ni diffusés le jour de leur parution.

      Mme Morel doit être au dessus des lois .... ou avoir négocié un accord financier, qui devra être comptabilisé en dépenses de campagne puisque les articles dont elle a demandé la retransmission à tous ses destinataires étaient favorables au candidat "officiel"

      Phénix

      Supprimer
    2. Encore une fois, Mme Morel a dû cliquer plus vite que son ombre si comblée et émerveillée par cette nouvelle inattendue et inespérée: B2C investi par l'UMP....et ne réfléchir qu'après....telle Perrette et le pot au lait, mais garde à la double morale de cette fable: il ne faut pas prendre ses rêves pour la réalité et ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué!!Révisez vos classiques, Madame!!

      Supprimer
  8. Place du marché11 mars 2013 à 15:54

    Le pire est à venir ! Mme MOREL racontait discrètement à une de ses amies qu'elle allait devenir 1ère adjointe !

    RépondreSupprimer
  9. Décidement, La Fontaine nous est d'un grande aide aujourd'hui...C'est la grenouille qui veut devenir plus grosse que le boeuf....à vouloir paraître plus important qu’on l’est, sa vanité risque de lui péter à la figure!!!

    RépondreSupprimer