17 mars 2013

Pédagogie par A. MICHEL


L’exercice devenait de nécessité publique. En réponse à la désinformation officielle (voir tract de M. Bastard) le candidat de gauche sort de la langue de bois et rétablit la vérité, celle qui déplait aux caciques de l’UMP et à sa Frigide Barjot aux lunettes noires.

Ce n’est pas l’alliance de la droite (Jonemann) et de la gauche (Michel) qui a fait choir Bastard, mais la désertion de 17 des 33 conseillers élus de la liste de Varèse, et la trahison de Morel, Gattaz et Charlet élus de l’UPA qui ont, sans barguigner, jeter leur frocs aux orties pour une lampée de soupe.

Mépris du maire pour ses conseillers, insulte et invective ayant remplacé la parole et l’écoute au plus haut niveau du bureau municipal, il ne restait aux porteurs de « glaouis » qu’à démissionner « pour sauver le Vésinet » de la voyoucratie, devenue substitut de la varésie.

C’est en termes non équivoques qu’André MICHEL décrit le processus qui a rendu indispensable le retour devant les électeurs. (tract à droite), n’en déplaise à l’UMP et à ses permanents dont on ne compte plus les erreurs de casting.

Qu’a fait M. Bastard pour être investi ? pourquoi J. Myard a-t-il été tenu éloigné de cette décision au point de l’apprendre par accident ? Pourquoi M. Bastard a-t-il attendu février 2013 pour s’encarter à l’UMP ?
 

M. Bastard ne peut laisser les électeurs dans l’ignorance des engagements qu’il a pris pour se faire adouber par l’UMP et lui éviter - dit-il - un nouveau bouillon au Vésinet !

Mme Pécresse cautionne une équipe qui a failli, comme le rappelle A Michel. Pourquoi ?
 
Pour donner à un looser le droit de continuer son œuvre destructrice : si en moins d’un an il a mis à terre l’équipe municipale, combien de temps lui faudra-t-il pour ruiner ce qui reste de crédit à l’UMP locale ?

28 jours selon le sondage du blog.  



Accès au site du candidat P. Bastard

beaucoup de simplicité dans la conception de ce site qui serait l’œuvre de l'expert aux nouvelles technologies et ci devant marquis. On est dans l'élémentaire, le basique : première leçon du "Comment faire un site pour les "Nuls" ?

3 commentaires:

  1. Les élus de Gauche n'ont pas démérité durant les années Varèse et ont été méprisés par Bastard d'une façon éhontée. Ils méritent un témoignage de sympathie des Vésigondins.

    Cela dit, du moment que vous ne voterez pas Bastard, vous éviterez le pire!

    RépondreSupprimer
  2. Michel : 1 an de maire à la mairie pour faire oublier tous ceux qui n'ont rien à y faire et ne plus jamais les y revoir !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,

    Avant la lecteure de ce billet, je ne savais même pas que la gauche était présente au Vesinet, c'est certain que c'est plus agréable de tracter sur la Place du Marché ou Place de L'Eglise que sur la dalle d'Argenteuil ou aux Indes à Sartrouville.

    Ah ils ne sont pas merveilleux ces gauchistes vesigondins qui ne renieraient pour rien au monde le calme et la bourgeoisie vésigondine plutôt qu'habiter au milieu des couches populaires.

    Le caviar d'Hediard est sans doute meilleur que la bouffe de LIDL.

    Bonne soirée à tous.

    RépondreSupprimer