30 mars 2013

Racolage !

Mme Hubert, est-ce bien raisonnable à votre âge ?

Que votre nouveau chef, pour lequel vous ne cachez pas – et pas seulement en privé - un certain mépris, s’abaisse à ratisser tout ce qui est ratissable, passe encore. Il cherche à garantir son gagne pain. Mais vous, madame, élégante et raffinée chef d’entreprise qui avez connu la fulgurance de l’ivresse et la fragrance du flacon, vous qui n’avez plus rien à prouver - vos turpitudes passées sont oubliées – vous que le sucrage des fraises épargne encore – vous puissiez vous compromettre en co signant une bafouille de racolage aux associations (à gauche) laisse à penser qu’il y a des ravages auquel vous auriez pu échapper.

Quel hochet peut-il encore vous promettre ? A vie, un l’Oréal anti âge ?

Vous abaisser à quémander les suffrages de ceux à qui vous avez octroyé quelques dizaines d’euros, à qui vous avez ouvert une boite aux lettres dans votre CIAV rénové, c’est imaginer qu’un président bénévole est sensible aux biffetons, comme un vulgaire micheton!

Madame, vous et votre maître, insultez les présidents d’association et les dizaines de vésigondins qui œuvrent sans compromission pour défendre leurs convictions. Comme madame Morel a insulté le personnel en distribuant des primes comme d’autres jettent des cacahuètes.

Quand on respecte les gens on ne flatte pas la vénalité, mais la probité et l’intégrité, des mots qui ne sont pas dans le vocabulaire de celui que vous servez.

Mais vous vous en doutiez ... 

9 commentaires:

  1. Les associations "mal pensantes" seront-elles sanctionnées ?
    Le vieil adage "qui n'est pas avec moi est contre moi" serait-il la devise de B2C ?
    On tremble rien que d'y penser.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai rarement vu un tissu de banalités aussi fourni.

    Ils n'ont même pas l'intelligence d'essayer de promettre quelques deniers ou quelques considérations supplémentaires aux associations !

    Vraiment Bastard est un nul et ce qu'il n'a pas fait pendant 5 ans, ce n'est pas en quelques mois qu'il va pouvoir le faire.

    D'ailleurs, curieusement, lui qui affirme qu'il fait tout dans l'excellence ... s'il nous donnait un peu sa liste de bras cassés en quête de considération et de miettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A partir du moment où les listes sont déposées, n'est-il pas possible de les obtenir de la Préfecture?

      Supprimer
  3. En tant que membre d'une Association Vésigondine, cette lettre de B de C, me convainc de plus en plus en plus de ne pas voter pour saliste, qui en matière d'urne, ira tout droit dans le sac poubelle à coté des isoloirs le 14 Avril prochain.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  4. Ce que j'aime avec ce Maire c'est que nous sommes toujours à la limite de la légalité: on brosse dans le sens du poil les employés municipaux au moment des élections, on communique auprès des promoteurs sur le PLU avant les citoyens, conflit d'intérêt de l'EPFY sur les terrains de l'hôpital...

    RépondreSupprimer
  5. ce ne sont que des moins que rien...

    il faut souhaitez quapres les élections, ils retournent chez eux!

    RépondreSupprimer
  6. Amusant dans ce courrier comme le maire est dans le donnant-donnant : tu auras mon soutien si tu me soutiens avant tout.
    Et puis toujours glisser que les fautifs sont les démissionnaires car sans eux il resterait en place, la question de son élection ne se poserait pas.
    Contrairement à B2C, Madame Hubert serait-elle gênée de signer un tel courrier quand on voit qu'elle "masque" son nom par sa signature ? inconscient quand tu nous parles...
    D'ailleurs, mon inconscient me parle et fait apparaitre que B2C ça fait aussi ... (supprimé par un administrateur)

    RépondreSupprimer
  7. Combien tu donnes ?

    RépondreSupprimer
  8. Racolage...passif, lourd, très lourd passif pour B2C et ses toquards magnifiques.

    RépondreSupprimer