7 mars 2013

Retour sur un tract 1995 !

Avertissement : ce texte proposé par un membre de l'équipe du maire est publié pour assurer au lecteur du blog la diversité des opinions.
Bien que ce propos ne comporte aucune allégation diffamatoire ou calomnieuse, il met  en cause une personne retirée de la vie publique en manipulant des chiffres de façon volontairement biaisée qui pourrait tromper le lecteur.

Le blog tenait a faire cette mise au point, en attente des réponses appropriées.



Les prévisions sont difficiles surtout si elles concernent l’avenir…

C’est fou le nombre de sottises qu’un homme politique, même médiocre, peut proférer au cours d’une carrière. Tiens prenez Alain-Marie Foy, Dans son tract de 1995 où il nous disait avec sa profondeur d’analyse habituelle : « Le respect du POS évitera tout développement anarchique …Les possibilités qu’il offre en matière de logements permettront un accroissement raisonnable du nombre d’habitants jusqu’à 17000 à 17500 en l’an 2000».

Difficile de se mettre davantage le doigt dans l’œil, même chez un coutumier du fait ;
reprenons les chiffres : dans les années soixante, on avait encore 18 500 vésigondins ; puis ce fut la glissade lente et irréversible, celle dont on ne revient pas : 17200 au recensement de 1982, puis, en  1996, après trente ans du tandem Jonemann-Foy, il n’y avait plus que 16 419 Vésigondins. Une ville située à un quart d’heure de la Défense, desservie par deux gares RER et qui perd sa population,  ça parait impossible ; mais si on la met sous cloche, elle finit par tourner  bonzaï.

Ce qui attire les gens, c’est que la Ville soit belle et l’on comprend, au vu des réalisations du tandem diabolique, que nombre de Vésigondins aient choisi la voie de l’exil : après la façade du théâtre, le Prisunic, les horreurs de la place de la République et la patinoire empilée sur le marché couvert, on comprend que certains aient mis le feu à la friteuse en signe de réprobation. Le pire, hélas, était à venir, car à défaut de la Tour infernale sur la place on a eu droit à l’apothéose, la cathédrale Sainte Foy creusée sous la place du marché.

Au 1er Janvier 2013, on ramait encore à 16 753 habitants, preuve qu’il est difficile de remonter la pente après un désastre.

Vésigondins, mes amis, le passé est le passé et quelle que soit notre légitime nostalgie,  c’est devant qu’il faut regarder, pas derrière.

Aristide 





16 commentaires:

  1. La désinformation venait bien de la Mairie, puisque désormais le Conseil est programmé le 18 mars sur le site de la Mairie.

    Pour mémoire :
    "1 mars 2013
    Prochain conseil : le 21 mars !


    Bienvenue : JR Thabault !

    Le maire s’obstine à narguer la démocratie. Quand bien même la lettre du préfet l’y autoriserait l’esprit de la loi lui impose de se retirer. Et de ne pas soumettre le 21 mars, à une assemblée croupion, un budget qui ne correspond à aucun des programmes électoraux qui sera débattu pendant la campagne à venir. Ni au sien ni a fortiori à celui des deux adversaires connus à ce jour.

    Le maire gère dans l’illusion. Illusion qu’il détient un pouvoir démocratique alors qu’il est le fils illégitime d’un putsch entre clans de varésiens, et que la clique qui l’a porté au pouvoir a implosé pour mettre fin à son autocratisme viscéral.

    N’étant plus le fils de personne (notre billet à ce sujet avait fortement déplu à monsieur le maire) de Crisnay tente de faire porter aux démissionnaires la responsabilité de son illégitimité. Comme tout autocrate il ne voit que la poutre chez ses voisins. Ces gens là finissent toujours très mal.

    Faire travailler le successeur du conseiller Jonemann (JR Thabault, cinquième sur la liste UPA) sur le projet de budget bafoue les règles municipales. A quel titre ce personnage – sympathique au demeurant – ex adjoint finance au maire de Montesson, se voit-il confier des documents que le commun des mortels ne peut consulter ? A notre connaissance il n’est pas encore installé.

    Les vésigondins peuvent réserver leur soirée du jeudi 21 mars* : Monsieur le maire entamera sa campagne électorale : qui va payer les frais ?



    * annoncé par erreur le 18 dans les premières éditions




    Réactions :
    11 commentaires:


    Anonyme1 mars 2013 16:54
    Il est le plus fort, notre maire. Plus fort que Bongo, Mugabe, Putin, Castro, Berlusconi etc... Bravo, quel talent!
    Répondre

    Anonyme1 mars 2013 17:13
    L'ombre de Montesson planerait elle encore au dessus du Vésinet?
    Répondre
    Réponses

    Anonyme1 mars 2013 21:20
    On notera que DJ dont on parle beaucoup s'était fait rouler dans la farine par I Morel qui avait obtenu en échange de la tête de liste accordee a DJ que les quatre suivants soient des membres de la Liste Morel
    Répondre

    R. Bus1 mars 2013 17:24
    Hum, Hum Phénix, cherchez l'erreur. Sur le site de la Mairie, le Conseil est programmé pour le jeudi 21 mars.

    Ta bo bien regarder, y a encore de la désinformation quelque part!"

    RépondreSupprimer
  2. La lecture des premières pages du PLU apporte des informations intéressantes sur notre Ville. Le nombre de logements n'a cessé d'augmenter depuis les années 60 et paradoxalement le nombre d'habitant n'a cessé de décroitre.Ce n'est pas en bétonnant notre Ville (Charmettes, Route de Sartrouville et proximité Hôpital) que l'on augmentera sa population. Les chiffres le prouvent! Il s'agit plutôt de la rendre dynamique et attractive aux familles (MJC, activités extra scolaires, pistes cyclables, dynamiser les commerces du centre Ville en organisant des événements...). Je pense que tout le monde s'accorde à dire que la démographie de notre Ville n'est pas assez dynamique et périclite. Pour autant le PLU actuel n'est pas le bon remède et peut même devenir dangereux à haute dose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque habitant consomme aujourd'hui bien davantage d'espace que par le passé: c'est le fait des familles mono-parentales et du départ des jeunes plus précoce. On voit parfois deux personnes habiter la grande maison de 350m2 qui, auparavant, était multigénérationnelle avec Pépé, mémé, papa, maman la bonne et moi. La demande de logements est aujourd'hui orientée vers les appartements ( pas trop grands, environ 65 m2) et vers les maisons de 140 m2 avec un tout petit jardin, mais pas trop loin du RER. Oui les choses changent et vive les terrains de l'Hôpital.

      Supprimer
    2. Pour préciser, le PLU déclasse justement les maisons de 140m² avec un petit jardin qui sont déjà occupés par de jeunes familles pour y construire des immeubles, c'est bien le drame! Les terrains de l’Hôpital sont en effet une excellent opportunité. Pourquoi aller au delà?

      Supprimer
    3. Le PLU permettrait à des jeunes familles ayant des maisons trop petites de s'agrandir sans avoir besoin de déménager (et bien souvent de quitter la ville vu les prix de l'immobilier...). C'est le constat qu'avait fait la Mairie de Chatou dans le cadre de son PLU.

      Pourquoi s'opposer à la possibilité légitime d'agrandir raisonnablement sa maison quand les prix de l'immobilier ont plus que doublés en 10 ans, problème que n'a pas rencontré la génération précédente qui disposait, pour le meme prix, de logements deux fois plus grand ???? Il n'y a aucune raison légitime à cela, l'équilibre de la Ville-Parc étant parfaitement respecté.

      Pour info, la zone UE ne permet plus la construction d'immeubles mais simplement d'agrandir sa maison. Le PLU ne pose donc plus de problème majeur, le reste n'étant que détail accessoire.

      L'avantage de ces élections : le 21 avril, pour le PLU ce sera end of the story : soit la liste sortante repasse et le PLU bénéficiera d'une telle légitimité qu'il ne pourra plus etre critiqué, soit la liste perd et le projet sera enterré ...

      Le véritable problème pour Le Vésinet (et pour la boucle en général) est l'aménagement de la plaine de Montesson. Prions pour qu'elle le soit comme prévu par le PLU de Montesson ... Imaginez qu'il y soit mis 15.000 personnes ...

      C'est sur ce combat qu'il y aura besoin de toute la fougue de notre ami Phénix pour lever des foules contre ce projet étatique complètement fou.

      Phénix, seras-tu de la partie sur ce futur combat ? Il faudra une union sacrée, comme lors de la der des ders.

      Supprimer
  3. La mauvaise gestion, pléonasme, du tandem Varèse et B2C creuse la tombe du Vésinet. L'hémorragie amorcée depuis 3 ans dans les effectifs des écoles le confirme bien, et se poursuivra encore à la prochaine rentrée! Les jeunes couples, étranglés par les impôts locaux,pour des services indigents et trop coûteux par rapport à ceux pratiqués dans les villes environnantes, ne veulent plus être exsangues et quittent la ville...pour Chatou, Rueil, St germain en Laye, Croissy et Montesson...où l'herbe est plus verte et où il y a une vraie politique familiale!
    Quant au Cadre de vie, si vanté, qui ne fait que se dégrader mois après mois, il ne fait plus recette et ne suffit plus à mobiliser des familles: les trottoirs ne sont que boue, les chaussées collectionnent les nids de poules...sans parler des Ibis, lieu de rodéos si longtemps dénoncés...et jamais réglés...voir les évènements du week-end dernier et dont la chaussée porte encore les marques et les morceaux de pneus!!
    Sans parler du tissu commerçant qui se désagrège. En dehors des courses alimentaires, il n'y a rien...ou presque...même le marché est miteux.... Les achats se font ailleurs et il est difficile de faire revenir ceux qui ont pris d'autres lieux et habitudes d'achat!!
    Tant que personne ne le réalisera on ne peut aller malheureusement que droit dans le mur!!!

    RépondreSupprimer
  4. Phénix,
    Tu ne devrais pas accepter de la part de candidat,sauf s'il s'engage à ne pas l'être, un article non signé, puisque tu veux le faire pour d'autres. Cela en dit long de celui qui l'écrit et n'ose même pas le signer sur son respect des électeurs. Cela ouvre la voie à une campagne de candidats anonymes!
    Les leçons de l'ombre pour un candidat ne sont pas dignes. Qu'il ait le courage de dire son nom? Candide, Aristide = sans doute le même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En restant anonyme notre municipalité s'expose à le devenir pour de bon! Est-ce prémonitoire? ;-) Réponse après les élections.

      Supprimer
    2. Ce manque de courage ne peut que se retourner contre l'équipe en place ... et tant mieux!

      Supprimer
  5. Cette future election n'opposera pas l'UMP contre les autres mais ceux qui veulent un Bastard PLU Beton contre ceux qui veulent un Vesinet PLU Vert.
    On voit bien que Bastard betonne au propre et au figuré.

    RépondreSupprimer
  6. C'est grave d'accuser certains d'avoir mis le feu à la patinoire?

    RépondreSupprimer
  7. Je suis triste en constatant qu'enfin les services de la ville ont décidé de procèder à la refection de la voierie ; par exemple, le revêtement de l'allée d'Ysly endommagé depuis la tempête de 1999, est en cours de remise en état. Rien ou presque n'avait été fait depuis 10 ans. Ce qui m'afflige, c'est de constater que les Vésigondins vont être reconnaissants au maire et vont donc le réélire. Les démissionnaires auraient du réfléchir avant d'agir. Sans doute n'étaient ils pas informés des décisions prises à ce sujet par manque d'assiduité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sauf erreur de ma part, le dossier du PLU n'était pas consultable par les membres du conseil municipal avant décembre (à confirmer par les élus). Ce qui est navrant est plutôt que le Maire ait refusé toute concertation avec les associations et les autres conseillers municipaux. Il s'agissait d'un simulacre de concertation.

      Supprimer
    2. Le Vésigondin n'est pas totalement stupide ni crétin et doit bien se douter que toutes ces réfections de chaussée tombent de de façon très opportune, et il devrait être capable d'en tirer les conséquences et de séparer lors du vote le bon grain de l'ivraie...sinon c'est à désespérer !!

      Supprimer
  8. Le Maire veut peut-être amadouer Bécue ...?

    RépondreSupprimer
  9. En France un maire valable est un maire qui fout le pognon en l'air à tous vents sans savoir même à quoi ça sert vraiment tant qu'il achète des électeurs avec !
    Refaire les chaussées pour des 4x4 de 3 tonnes et 250 chevaux type Porsche Cayenne ou des Ferrari ou Lamborghini se comprend et serait plus utile à St Denis, Mantes ou Sartrouville qu'au Vésinet.
    Du reste nos invités gate-crashers, fidèles électeurs du régime en place n'ont pas manqué de venir tester les nouveaux revêtements et ils conviennent parfaitement semble-t-il à leurs "caisses" de prolos revendicatifs !
    Bonjour les week ends à venir aux Ibis !
    Au Vésinet les habitants plumés n'ont qu'à rouler en pitites bijots mazouti bien connues des pères des sus-désignés s'ils veulent s'en tirer !
    Ma Logan Dacia, seule auto qu'en ma qualité de français retraité je puis m'offrir désormais ne souffre aucunement des pistes et chemins sableux et bosselés car elle a été étudiée pour mais détournées de son objectif !
    Alors quitte à foutre notre fric en l'air pour rien, ou pour le seul le confort des râleurs à grosse bagnoles, autant l'économiser en prévision de ce qui va nous tomber sur la tête avec le fossoyeur national et son équipe !

    RépondreSupprimer