28 mars 2013

Saccage allée des bocages

Massacre à la tronçonneuse, une propriété emblématique du Vésinet défigurée, une dizaine d’arbres abattus, des sujets centenaires éliminés en toute impunité.

Propriété "remarquable" lotie au bord du lac supérieur, elle est livrée à la folie destructrice des amateurs de désert.

L’intervention tardive des services municipaux n’a pas pu empêcher l’éradication de ces peupliers. Le dessouchage d'un tilleul centenaire a été autorisé ...

Il serait malade. Si tous les arbres malades devaient être abattus, le Vésinet ne serait PLU qu’une morne plaine. Il n'y aurait plus aucun chêne autour du lac supérieur.

Que fait le maire ? il est à Londres ... et ses tracteurs distribuent des papiers sur lesquels il se vante de protéger le Vésinet !

De qui se moque le maire ?

La solution est simple, sanctionner la société coupable de tels agissements en lui retirant le droit d'exercer ses massacres au Vésinet.

Mais encore faut-il vouloir protéger sa ville et ne pas la livrer aux promoteurs, les copains des tronçonneurs.

Un permis de construire a été donné sur l'emplacement où les arbres ont été abattus : 

CQFD 

10 commentaires:

  1. Triste avant-gout de ce que nous prépare l'avenir. Qui peut croire qu'on peut encore construire dans la ville-parc sans abattre les arbres.
    Plus que le PLU, c'est l'AVAP qui pourrait empêcher ça en permettant des sanctions qui, aujourd'hui, n'existent pas.
    La ZPPAUP, lancée en 2006 a avorté en 2009.
    L'AVAP sera lancée au prochain conseil municipal! (merci les élections)...

    RépondreSupprimer
  2. Merci à la mémère de l'urbanisme et des services techniques.

    RépondreSupprimer
  3. C'est l'éphé-maire qu'il faut abattre, pas les arbres.
    Les élections, vite!

    RépondreSupprimer
  4. Les deux règles:
    -remplacement de tout arbre abattu
    -un arbre par 100 m2 de parcelle
    n'existeraient plus?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même si ces règles existent (elles devraient être maintenues) comment les faire appliquer ? Le maire ne peut faire autrement que porter plainte et quel tribunal, aujourd'hui s'intéressera à ce genre d'affaire ?
      L'AVAP instaure une "servitude" qui devrait améliorer le traitement judiciaire.

      Supprimer
  5. le massacre continuera si vous votez B,si vous votez J, nous retrouverons notre ville encore encore plus belle pour le bien de TOUS LES VESIGONDINS.

    RépondreSupprimer
  6. bientôt decor plaine de Montesson
    le sauveur du vesinet arrive avec une equipe de gens compétents

    RépondreSupprimer
  7. Le seul responsable, c'est Fiquet. Il doit être mis dehors et au plus vite.

    RépondreSupprimer
  8. Il vaudrait mieux que les anciens propriétaires de la maison au toit vert au fond du terrain, ne voit pas la photo et surtout de ne pas passer devant. Apparemment, un ou deux pavillons vont y être construits, dans le cadre de la densification si chère à Ph.B de C.
    Anonyme

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de passer devant cette maison ... c'est une honte. Les nouveaux propriétaires viennent de changer les huisseries ( fenêtres / baies vitrées ) donnant sur le lac : aucune ne sont identiques, les chassis et profilés sont tous distincts et franchement moche. A NE PAS RENOUVELLER ! Que fait le service de l'urbanisme, que fait l'ABF ? Il vous manque : un peu de cohérence, de bon sens, de connaissances des dossiers !
    Au secours.

    RépondreSupprimer