16 mars 2013

Un « S » qui en dit long !


Oh Freud que faisais tu le soir où D J pondait son premier tract ? Quel message sorti de l’inconscient as tu voulu faire passer ?

Coller un « S » à vésigondin est un ajout qui ne saurait tromper, Didier Jonemann est un personnage à multiples facettes.

Vésigondin le jour et la nuit sans doute, vésigondin de père connu, vésigondin par sa profession et vésigondin par son ambition d'en être le maire à tous !

Vésigondin en recherche d’une consécration électorale attendue depuis 2001, Didier Jonemann pour toutes ses raisons est en droit d' accoler un « s » à vésigondin

Avec Didier Jonemann au château Carnot on devrait être rassuré : Tous les vésigondinS seront représentés, sans exception  !

Merci Dr Freud ... et bonne relecture pour le tract n°2 !


5 commentaires:

  1. Y a pas que le S qui en dit long: il a mis le paquet sur la qualité du tract et du site

    RépondreSupprimer
  2. J ai rencontré Didier Jonemann hier midi et il m a ouvert les yeux sur la situation de notre ville et la catastrophe qui nous guette, tant sur notre ville-parc que sur la hausse des impôts à prévoir avec l' équipe actuelle. Merci Monsieur.

    RépondreSupprimer
  3. Soutenir la liste de Didier Jonemann, c'est faire oeuvre de salut public pour en finir avec un projet de PLU destructeur, une gestion calamiteuse, une équipe municipale en déliquescence (un nombre de démissions digne du livre des records).
    Face à des pressions de l'Etat de droite comme de gauche, il nous faut un conseil municipal du Vésinet, qui connaisse le Vésinet, aime le Vésinet, respecte les vésigondins.

    RépondreSupprimer
  4. Des intentions c'est bien, du travail c'est mieux.
    Michel a un sourire moins joli, mais son travail est plus remarquable.
    Que veut-on ?
    Il va falloir choisir...!

    RépondreSupprimer
  5. "différents milieux associatif" n'est pas forcément un gage de bon aloi.
    Cela peut tourner au clientélisme.
    Phénix , on t'a connu plus regardant !

    RépondreSupprimer