22 mars 2013

PRV : un coup de pied dans la fourmilière !


Ils s’invitent à la table du festin avec une ambition grosse comme le bras. 

Pourquoi laisser les anciens Jonemann et Michel se répartir les fromages municipaux et les oripeaux de la bastardie  moribonde ? Il vaut mieux être plusieurs sur un bon coup que seul sur un mauvais, l'adage estudiantin trouve ici sa déclinaison municipale.
 
Stanislas Chesnais, (à gauche) businessman accompli et manager dans ses mid forties et ses 4 premiers complices Emmanuelle Séjourné, François Gluck (à droite) , Frédéric Siouffi et Emmanuelle Charles sont remontés contre l’équipe en place et presque autant contre leurs challengers qu’ils considèrent bien ternes au regard du rajeunissement qui s’impose au Vésinet.

Ont-elles tort les têtes de liste, bien faites, de Pour le Renouveau du Vésinet ?
 

Pourquoi interdire toutes activités tertiaires au Vésinet ?
Pourquoi laisser en friche les pelouses et les espaces verts quand il y a tant de moyens de les animer  ?

Est ce un handicap de porter un regard neuf sur les pratiques municipales et tenter de faire exploser un système où les mêmes s’attribuent tous les pouvoirs pour être sur que tout continue à se passer comme si rien ne devait changer.

"La nostalgie n’est pas la réponse du présent aux erreurs du passé", insiste Stanislas qui a longuement fréquenté la silicon valley. "Préserver le site exceptionnel qui m’a toujours fait réver ce n’est pas le figer pour l’éternité" ajoute son compère François Gluck, catastrophé qu’un maire ait pu interdire à des nounous de garder des enfants sur les pelouses proches de son domicile !

Leur rôle sera-t-il de la simple figuration ? Vont-ils réussir à faire bouger les lignes ? 


Ils sont pleins de bonne résolution, comme celle qui consisterait à distribuer tous les documents qui sont projetés lors des conseils municipaux et à préconiser que le maire vienne saluer le public.

Quel accueil le vésigondin qui a accepté sans moufeter de se faire plumer par Varèse (+50%) mais a rué dans les brancards quand le gymnase Matalou a été fermé 4 semaines pour cause sanitaire, réservera-t-il à ces empêcheurs de vésigondiner en rond ?

Ils se posent eux même la question !

Début de réponse, demain sur la place du marché ! 


18 commentaires:

  1. Ah, enfin des têtes neuves avec des idées neuves.
    Oui, les lignes doivent bouger pour ne pas rester dans le carcan du système actuel.

    Foncez les gars.

    RépondreSupprimer
  2. Un truc qui n'a rien a voir, pourquoi la CCBS ne recupererait-elle pas la gestion de l'eau. Le prix de l'eau n'arrete pas d'augmenter, et je ne vomprends pas du tt l'interet de la CCBS

    RépondreSupprimer
  3. encore des aventuriers,des amateurs,des flambeurs........!!!!!

    A SUIVRE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut peut-être mieux cette catégorie de candidats plutôt que la bande de comiques irresponsables qui nous a (dé)gouverné depuis plus de 5 ans.

      Supprimer
  4. Motivés, compétents, expérimentés? Merci on a déjà donné!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu le tract... la différence avec les autres , en général les autres tapent sur B2C, eux tapent sur tout le monde. Cela me rappelle les postures "tous pourris" d'un grand parti démocratique.

    Vouloir restaurer le Vésinet et qualifier la lutte contre le PLU de "pitoyable" est bien étonnant... et condescendant pour les nombreux signataires de pétitions. Je me doute que ces businessmen ne sont pas concernés par la densification des quartiers Nords, peu impactés dans leur quotidien par la disparition du boucher des Charmettes, et ont la chance de pouvoir supporter aisément la hausse des impôts locaux. Cependant si ils ne comprennent pas que ce sont les sujets qui concernent les Vésigondins... ils vont avoir du mal à convaincre.
    Par ailleurs l'argument des nounous "interdites de pelouse" me fait penser aux "cantines sans porc" de Marine le Pen, c'est scandaleux, révoltant, tout le monde est contre... mais cela n'existe pas!!!

    RépondreSupprimer
  6. On va faire dans le LBO ?

    RépondreSupprimer
  7. Warner présente

    "BASTARD II" LE RETOUR

    RépondreSupprimer
  8. PRV pour la Régression du Vésinet. Le Vésinet emblématique se réveille. Attention Marine Le Pen couvre les murs en même temps: bien orchestré! Il était fatal que le Front national apparaisse au Vésinet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est une équipe de centristes. Alors arrêtez de les diaboliser parce que vous commencez à paniquer de voir débarquer une 4ème liste.
      Vive le renouveau
      Tchao les vieux schnocks

      Supprimer
    2. Sur cette liste certains sont plutôt au centre gauche

      Supprimer
    3. Pas centriste...égocentrisme.

      Supprimer
    4. Allez on canarde, on canarde ! On est jaloux, on a la pétoche de se faire piquer des voix.
      Alors y en a un qui les traite de fachos, le 2ème de gauchistes.
      Parce que pour être élu au Vésinet, faut être UMP, tendance Fillon ?

      Supprimer
  9. Joli site Web.
    Beau programme fait de lieux communs.
    Peut-être faudrait-il éviter de refaire comme l'équipe Varèse et apprendre à connaitre la ville avant de se lancer dans les affaires en accumulant les erreurs.
    Une ville, ce n'est pas une SSII.

    RépondreSupprimer
  10. j'ai l'impression que c'est facile de venir retirer les marrons du feu, qu'ont ils faits avant??????

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas moins bien que ceux qui sont là depuis un bail, majorité comme opposition!

      Supprimer
  11. Varese était un rêveur,bastar est un narcicique,la 4° LISTE une bande de lunaires,j'ai la solution: Du bon sens et du pragmatisme.Je vous propose Didier Jonneman car la gestion d'une ville d'exception le mérite.

    J'espère que les vésigondins ne se laisseront pas abuser par les marchands du temple.

    RépondreSupprimer
  12. Le P.R.V. veut-il bétonner les coulées vertes et pelouses, classées sdite protégé. Ce qui signifie que seul le gazon, les arbres, parterres de fleurs sont autorisés et pas le bétonnage, goudronnage etc.
    Anonyme

    RépondreSupprimer