10 avril 2013

Ballade des nobles du temps jadis


 
   







     

   Dites-moi où, n'en quel pays
    Est Galaad le chevalier joli,
    Et Rolandle plus galand des preux
    Las, il ne reste plus que gueux;
    Écho, parlant quand bruit on mène
    Noblesse s’en fût avec le temps,
    Qui beauté ot trop plus qu'humaine.
    Mais où sont les nobles d'antan?

    Où sont le très bon Roi René,
    Pour qui défendre loi et art était sacré
    Et Guillaume Maréchal, connu à la ronde
    Comme le meilleur chevalier du monde ?
    Semblablement, où est Godefroi
    Qui ennoblit le combat d’Occident
    Nous n’avons plus que monstres froids
    Mais où sont les nobles d'antan?

   Lesroines blanches aux robes de lin
   Qui donnaient aumônes aux miséreux,
   Ont fait place aux tristes vilains,
   Qui partout résonnent et sonnent creux,
   Ces princes pour qui bonté ne souffraient retard
   Et faisaient plier félons et méchants,
   Ne restent plus que quelques tristes bâtards
   Mais où sont les nobles d'antan?

   Prince ne demandez pas, ni cette semaine,
   Où ils sont, ni même dans cent ans,
   Qu'à ce refrain, je ne vous ramène:
   Mais où sont les nobles d'antan?



                       François VILLON



4 commentaires:

  1. Si les nobles d'antan ont disparu,les nobles d'entente foisonnent, comme le preux Guillaume 2C qui va boire le bouillon en s'enrôlant avec le très noble B2C...ce gars-là ne renaît pas de ses cendres le 15 avril, Phénix fait le nécessaire pour celà...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Touche pas à mon vote10 avril 2013 à 23:15

      Phénix, faiseur de rois, ou faiseur tout court ?
      On le saura bientôt...

      Supprimer
  2. Les nobles se croient tout permis : réunions de gueux en dehors des règles légales pour préparer de nouvelles promesses au peuple qui ne seront pas tenues, agressions sur les manants, le tiers Etat résiste et a convaincu la bourgeoisie éclairée de le rejoindre et même le bas clergé, la vieille bourgeoisie a rallié le clergé traditionnel à sa cause. 1789 est à nos portes. Ce n'est pas le puits du fou mais presque. La bastille sera t-elle prise? Elle a été vidée à toute fin utile. Vivez en direct le Révolution: soyez acteur et ne restez pas chez vous. Toute ressemblance avec la réalité est purement fortuite.

    RépondreSupprimer
  3. En tous cas, JF Bel ne pourra plus dire qu'il s'agit d'une campagne de caniveau, puisque les opposant s'expriment en vers !
    Myard est moins concerné ; la noblesse n'est pas dans son registre et lui, sa période ne date pas du Moyen-Age, mais du Jurassique.

    RépondreSupprimer