7 avril 2013

Bastard soliloque en petit comité

L'effacé :  le maire du Vésinet !
Entouré de 25 colistiers, M. Bastard s’est adressé à 9 vésigondins, paumés dans une réunion qui n’avait de publique que le lieu. Ressassant ses diatribes bien rodées sur la mésalliance avec les socialistes, et sur l ‘intégrisme associatif le maire a vanté son sens du dialogue et son esprit d’ouverture. Qui pensait-il convaincre : les présidents d'association ... ?

Expliquant longuement comment il avait redressé une situation dont il avait accidentellement hérité. Au passage l'ex maire s'est vanté d'avoir fait passer son budget ... les doigts dans le nez ... il n'y eut personne pour relever l'incongruité ! Quant aux associations qui n'étaient pas présentes elles auraient appris "qu'elle ne connaissaient rien aux dossiers" (sic)

Toujours prête à prendre des vessies pour des lanternes, Mme Tritant, à l’issue de la présentation du PLU de son maître s’est empressée d’ajouter : « ah oui, parfaitement clair » ! Mme Tritant déjà « godillot d’or » ne risque pas d’être détrônée.

 Le candidat à sa succession s’est pris les pieds dans le tapis attestant de sa méconnaissance des dossiers selon l’un des 9 participants indépendants, de son talent pour enfumer selon un autre.

Mais les mensonges ne peuvent être relevés si l’on ne connaît pas bien les dossiers.

Quel vésigondin sait qu’il sera impossible de rembourser par anticipation les emprunts de la place du marché, pour cause des pénalités exorbitantes exigées par Dexia ? Si le candidat s’est targué d’être cap d’accélérer les remboursements, est-ce pour enrichir la banque ?

Quel électeur se souvient que la non utilisation du « trou » de la place du marché a pour conséquence la restitution du FCTVA et coutera à la commune 600.000€ ? Or M. Bastard feint de l’ignorer en assurant que le « trou » n’est pas sa priorité. Qui va payer ?

Qui connaît suffisamment bien le PLU arrêté en janvier pour contredire le candidat qui annonce que rue des charmes on ne peut pas construire au dessus de 7 m, alors que son PLU autorise 11 m, voire même 13 m.

Mentir, encore mentir devant une assistance acquise ne présente aucun danger. Le mensonge est cette plaie qui sape l’autorité des hommes politiques. Il n’aura fallu que quelques mois pour que le maire du Vésinet maîtrise l’art d’enfumer.

Pour la compétence, la défense de l’intérêt général, il lui reste à convaincre beaucoup de monde s’il veut avoir l’opportunité de faire des progrès ! 



15 commentaires:

  1. Myard est candidat?

    RépondreSupprimer
  2. Bastard go home!

    RépondreSupprimer
  3. 7 hectares de zones pavillonnaires rattachées aux zones constructibles en logements collectifs. 5 hectares déclassés. Un peu d’honnêteté et de dignité Monsieur le maire et cessez de prendre vos concitoyens pour des indigents qui ne comprennent rien à rien. La triste réalité, c'est le mensonge permanent. Il n'est qu'à lire les lettres de promoteurs envoyées rue des Charmes pour s'en rendre compte. Les vésigondins méritent mieux qu'un maire de cette sorte.

    RépondreSupprimer
  4. Réussir à toujours avoir l'air niais et avoir en même temps les dents qui rayent le parquet, c'est fort !

    RépondreSupprimer
  5. et où le maire sortant et bientôt sorti a-t-il appris que nous devons revoir le PLU et augmenter le nombre de logements sociaux pour les porter à 30%... je vous le donne en mille et bien il anticipe les ordonnances de Hollande parce qu’il l’a lu dans le Monde… et pourquoi pas dans Bibi Fricotin et Razibus Zouzou?

    RépondreSupprimer
  6. Soli quoi ?

    Un bac + 5 vésigondin !

    RépondreSupprimer
  7. Très intéressant surtout que nous n'étiez pas présent mon cher Phénix.

    RépondreSupprimer
  8. Phénix tu as aussi oublié de préciser que Bastard prévoyait de transformer, entre autre, le bvd de Montesson en pépinière d entreprises tout le long... Pour des avocats entre autre.... Ou comment détruire des belles meulières et une allée arborée pour la transformer en zone économique.

    RépondreSupprimer
  9. Phénix est partout, même invisible

    RépondreSupprimer
  10. Les 2 espions de Jonemann lui ont fais un rapport.

    RépondreSupprimer
  11. Y'a pas à dire, il déplace les foules notre B2C...m'est avis qu'il est dans la myarde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que dans son équipe il y a même un Judas.... MDR

      Supprimer