4 avril 2013

Chantal, Francis, Abel et les autres ....

Faut-il les tondre ? Les trainer en ville couverts de goudron et de plumes ?

Les godillots recyclés sur la liste UDV sont-ils voués à battre leur coulpe en robe de bure et à implorer le pardon de quelques anonymes qui roulent pour un imposteur et un roublard ?

Ils ont été associés à la calamiteuse épopée varésienne et ne se sont distingués ni par un zèle particulier, ni par une singulière contestation avec la ligne imposée par le chef. Ils n’ont pas été à l’origine du mensonge initial – celui des 2 M€ de la place du marché – qui a sans doute fait gagner la liste RPV, contrairement à Claude qui savait ...

Ils n’ont pas été associés à la décision d’augmenter les impôts de 50 % quand C. Chatard exigeait une hausse de 80 % ! Ils l’ont acceptée et cosignée, ce qui n’enlève rien à leur responsabilité. Et à ce titre ce blog les a fustigés. A. Vintraud plus souvent qu’à son tour a été ici l’objet d’attaques virulentes.

Aussi le blog n’a pas de leçon à recevoir de ceux qui contestent la participation de Chantal, Francis, Abel et les autres* à la liste de D. Jonemann.

Ils ont démissionné ... tardivement certes, mais au final ils ont entraîné la chute de la « varésie » et de son avatar l’éphé_maire Bastard, rendant possible le nettoyage des écuries d’Augias. Ils se battent pour en évacuer les scories, les coquins qui se pavanent, les traitresses qui ricanent, les groupies qui se trémoussent comme hier, salle Pasteur,  crassussant le programme de Jonemann.

Le blog ne jette pas d’opprobre éternelle mais regrette le silence de ceux et celles qui n’ont pas donné d’explication : comment peut-on se laisser manipuler au point d’attendre 4 ans pour tirer la conclusion d’errements que ce blog dénonçait au bout de quelques mois ?

Une intervention publique, une tribune, une réponse au questionnement légitime des lecteurs du blog permettrait de clore la polémique. Et de travailler à réparer - pour ce qui est réparable - les dégâts causés.


* Chantal Godest, Francis Guiza, Abel Vintraud, Mary Beelaerts, Sandrine Roche, Monique Créhange

25 commentaires:

  1. "Une intervention publique permettrait de clore la polémique".
    Il ne s'agit pas d'une polémique, mais de faits!

    Le bon docteur rencontre la sympathie de très nombreux électeurs, mais pourquoi Diable s'entoure-t-il aussi mal? A vaincre sans péril on triomphe sans gloire, c'est çà? Ou bien recherche-t-il la défaite inconsciemment?

    RépondreSupprimer
  2. Le goudron, on aimerait le voir dans nos rues, et les plumes, dans le postérieur des godillots rassemblés dans le plus simple appareil sur la place du marché, cher à leur coeur et à nos bourses...

    RépondreSupprimer
  3. Mieux vaut tard que jamais...
    Au moins ils nous donnent aujourd'hui l'occasion de nous exprimer par les urnes. Et c'est à nous aujourd'hui de nous mobiliser pour donner un sens à leurs démissions.
    Si B2C (re)passe, cela voudra dire qu'une majorité de Vésigondins acceptent le PLU, les hausses d'impôts... Je ne vais pas refaire une liste que Phénix a su si bien nous rappeler.

    RépondreSupprimer
  4. Les deux derniers de la liste ne peuvent être élus étant donné leur position. il ne restera donc que quatre anciens de la liste Varése.

    RépondreSupprimer
  5. Tiens le blog fait les réponses pour Jonemann. Vintraud homme de confiance de Varèse est blanchi de 20M€ pour la Place du marché et c'est la faute à l'absent. On est endetté jusqu'en 2029 et on pardonne. Phénix au grand cœur va pardonner à Cahusac. Le blog est dans la campagne de Jonemann.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la campagne de JONEMANN ... Indeed !
      Oublié ce que les salariés de la Ville ont vécu avec Vintraud,
      Oublié les autres dégâts votés comme un seul homme,
      Oublié la destitution de CHATARD,
      Oublié celle de Michel à la CCBS,
      Et passés sous silence les turpitudes du dépeceur de societes

      Supprimer
  6. Ne mélangez pas tout. N'oubliez pas que c'est grâce à ces démissionnaires que les habitants peuvent se prononcer sur le PLU et autres. Il faut avoir du courage pour oser démissionner à un an de l'échéance. Au lieu de les critiquer, vous devriez les remercier de vous redonner la parole. Ils ont peut-être chacun déjà songé à démissionner mais une démission individuel ne sert à rien. Il fallait démissionner en cascade pour provoquer cette élection. Donc, merci à eux.

    RépondreSupprimer
  7. A toutes les époques, il y eut quelques membres de l'équipe sortante dans l'équipe nouvelle, et pas que dans l'opposition. C'est une forme de continuité républicaine.
    On voudrait toujours mieux, toujours plus, mais la perfection est une fiction et la vie est faite d'imperfections.
    Alors, espérons que le nouveau maire, avec un nouvel état d'esprit, une nouvelle stratégie, saura tirer le meilleur des "survivants" qui nous auront épargné le pire.
    Allez Jonemann!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votre raisonnement peut s'appliquer aussi à liste de M. Bastard

      Supprimer
    2. Non!
      Là, il ne s'agit pas de quelques survivants mais de nouveaux godillots à la dévotion de quelqu'un dont j'attends le départ avec sérénité.

      Supprimer
  8. Et si VARESE revient, vous allez dire quoi ? AMEN...
    Et vous Monsieur Phénix, vous faites un article "Sondage : Zéro sale con" et là vous tirez un tapis rouge en bordure d'or à certains anciens incompétents !!!
    Allô, Freud...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même le Vatican n'évoque plus l'Enfer, quant au Purgatoire, on n'y séjourne de moins en moins longtemps !

      Incompétents, naïfs, candides, arrogants voire méprisants : j'ai usé de tous ces qualificatifs quand ils étaient aux "affaires" et pense que le blog a contribué à saper les bases de la "varésie". C'est du moins ce que les Chamborant, Varèse, Weber n'ont eu de cesse de plaider devant les tribunaux.

      Encore cet après midi 4 avril, devant la Cour d'appel de Versailles, l'illustre marquis Belloc de Chamborant se pavanait exigeant que l'on condamne le blog qui empêche la démocratie de fonctionner au Vésinet (sic).

      Alors vous comprenez que votre commentaire anonyme sur une soi-disant complaisance du blog avec les varésiens me semble incongru.

      Quant à poursuivre ceux qui ont fait des erreurs d'une vindicte revancharde ce n'a jamais été, et ce n'est pas le fil conducteur de mes billets.
      Pour votre information après avoir été l'un des plus virulents détracteur de monsieur Foy, j'ai établi avec le maire honoraire des rapports parfaitement courtois.

      Et si l'occasion se présentait j'aurais des rapports tout aussi civils avec M. Varèse.

      Phénix

      Supprimer
    2. Et avec Bastard ?

      Supprimer
    3. Oui ...
      Une fois retourné à ses chères cassettes (vidéo)

      Supprimer
    4. En vérité, mes fils, je vous le dis, qui ose blâmer St Jonemann et ses ex-futurs godillots, recevra les foudres de Phenix

      Supprimer
    5. Votez CHESNAIS au premier tour , sans compromission

      votez ce que vous voulez au second ...

      Supprimer
  9. Le Docteur Jonemann n'a pas mis quelque chose dans vos pilules Phénix !!!

    RépondreSupprimer
  10. Phénix vous méritez une bonne fessée avec des plumes d'oies !!!

    RépondreSupprimer
  11. 20M€ cela ne se pardonne pas. Vintraud-Grouchko-Godest et Jonemann dans son cabinet pour redresser Le Vésinet. Soyons sérieux ce sera pire que maintenant.

    RépondreSupprimer
  12. On pourrait faire un blog qui commenterait les billets de ce cher Phénix

    RépondreSupprimer
  13. Monsieur Freud disait :
    "Nous ne savons renoncer à rien. Nous ne savons qu'échanger une chose contre une autre."

    Phénix est bien dans la théorie Freudienne qui est de loin la meilleure.

    RépondreSupprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  15. pour ceux qui comme moi aime lire ce blog, l'arrivée de Monsieur XXXXXX correspond de façon surprenante à un déversement d'ordures et d'injures dont même l'équipe B2C n'était pas capable. Il semble avoir encore moins compris que B2C, que ce n'est pas en insultant ou diffamant ses concurrents qu'on en devient plus respectable. Monsieur XXXXXX démontre surtout qu'ignorant tout de la vie municipale, il n'a rien a dire sinon insulter les concurrents (j'exagère il a appris cette semaine ce qu'était la CCBS et il programme l'installation de bureaux dans les maisons ou une médiathèque dans le trou de la patinoire).

    (commentaire expurgé par le blog)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi tant de haine de la part de l'équipe de UDV

      Supprimer