5 avril 2013

Comment le Vésinet va se tirer une balle dans le pied ? par un Chenaisien ….

Nous ne reviendrons pas sur les problèmes de PLU, décriés à juste titre par les  associations  de protection du Vésinet, concernant  la densification inutile dans des zones pavillonnaires, autorisant des mini logements collectifs sans parking. ..

Il faut sauvegarder par tous les moyens nos arbres et notre parc. Il ne faut pas lâcher les verrous sur de larges zones et risquer de défigurer inutilement par endroit le Vésinet .

Nous sommes d’accord.

Mais regardons de plus près ce que propose le PLU :

Pour chaque immeuble collectif de plus de 8 logements, ce collectif devra intégrer 30% de logements sociaux.

Vu comme çà, çà a l’air sensé, on sent dans cette phrase que l’on a voulu faire plaisir à tout le monde, à certaines associations qui prônent d’ailleurs que ce seuil soit abaissé, au socialiste M. André MICHEL qui fait, conformément à ses idées, l’apologie du logement social. Et le maire lui aussi montre à la préfecture qu’il fait des efforts …

Çà a l’air sensé sauf que techniquement cela ne marche pas.

Pour un promoteur, vendre à 2500€ /m2 à un bailleur social 30% des logements donc à perte, et « essayer » de se rééquilibrer  avec les 70% restants à 7000€ du m2, c’est juste que ça ne marche pas. Un peu de bon sens,  achèteriez-vous un appart à 7000€/m2 quand le bailleur social l’a payé 2500€ à l’étage du dessous ? Bien sûr que Non !

Le promoteur n’arrivera pas à boucler son budget, ni à vendre, donc il ne  fera pas de programme au Vésinet.

Que va t il se passer  avec ce PLU ? 

De petits promoteurs passeront sous le radar. Ils vont construire des mini collectifs de 7 logements dans les zones nord, sans garages en sous sol, (parce que c’est trop cher),  miter le paysage pavillonnaire  et  il n’y aura aucune construction en zone dense de centre ville  sur les 30 prochaines années.

C’est exactement l’inverse dont le Vésinet a besoin, la commune doit sauvegarder ses espaces verts, et densifier doucement ses zones de centralité. C’est ce que nous voulons, c’est ce que le PLU (dans son introduction) veut, c’est ce que les associations veulent, c’est ce que tout le monde veut, et c’est l’inverse qui va se produire .


Il faut dire la vérité aux vésigondins que beaucoup d’entre eux connaissent déjà :

Le logement social, c’est bien, c’est une obligation de la loi (SRU et maintenant DUFLOT), et on se  prend des amendes à ne pas avoir commencé à construire les 1000 logements sociaux qui nous manquent …

Mais au rythme actuel de construction de nouveaux appartements au Vésinet (20 par an) , il faudrait 130 ans pour arrêter de payer des pénalités.

Les tentatives de produire des logements sociaux par la mairie ou l’EPFY depuis 12 ans se sont souvent soldées par des échecs, et les dossiers en cours (ZAC de l’hôpital, terrain des aiguilleurs) sont compliqués (recours, complexité, surdensité des logements sociaux générant inévitablement des problèmes de voisinage …). Même si sporadiquement avec de la volonté, quelques projets de logements sociaux sortent, ils ne nous mettront pas dans les clous de la « production triennale ». Nous sommes à 9,5% de logements sociaux (et aidés)

La Vérité, c’est que l’absence de réserves foncières, les espaces verts et le site classé du Vésinet nous condamnent à être en déficit de logements sociaux et à payer des pénalités.  Nous n’aurons jamais 25% de logements sociaux au Vésinet, ni 20% ni même 15%.

Sous prétexte de faire semblant de faire produire quelques logements sociaux par le privé avec un échec garanti ,  le PLU tel qu’il est écrit bloque toute construction d’immeubles neufs en zone de centralité où on en a besoin, condamnant le Vésinet au déclin.

C’est irresponsable et c’est scandaleux.


La Vérité, c’est que la vitalité du Vésinet a besoin d’immeubles neufs pour renouveler son parc, et se densifier dans les zones de centralité.  Ces immeubles neufs ne sont pas des immeubles de Standing ou de Luxe, comme on peut l’entendre. Au contraire, la promotion immobilière vend en grande majorité en loi Scellier ou bientôt en loi DUFLOT, à des investisseurs qui sont dans l’obligation de louer à des prix attractifs de l’ordre de 17€ par mois et par m2, quand le marché Vésigondin est à 22€ et les logements sociaux à 12€.

 C’est pas le Pérou, mais ça marche, c’est pas du logement social en terme de décompte, mais c’est adapté à ceux qui choisissent de vivre au Vésinet sans avoir 1M€ sur leur compte en banque. Et cela ne coûte rien aux vésigondins, c’est l’État qui paye !

Non à un PLU absurde
Oui à un Vésinet qui reste vert
Et oui à un Vésinet qui  se prend en main.



Un Chenaisien 

Ps : je ne suis pas promoteur, et n’ai aucun intérêt à favoriser la venue de promoteurs au Vésinet.

49 commentaires:

  1. Votez Stanislas Chesnais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, comment font-ils à Chatou?
      Kaufman a terminé un immeuble dans ces conditions(30% de social) bd. de la République.
      Je ne pense pas que ce promoteur ait vocation à perdre de l'argent..

      Le maire de Chatou impose les mêmes contraintes à tous les promoteurs.

      Pourquoi ne pas densifier le social sur les terrains de l'hôpital?
      Des opérations mixtes(social + privé) fonctionnent très bien..

      Ce ne serait pas forcément un ghetto comme je l'ai entendu dire.

      Supprimer
    2. Vous faites semblant de ne pas comprendre ?

      Le programme dont vous parlez est un programme de l'EPFY, l'état, ce n'est pas un programme privé. Si K&B réalise une partie des logements ils ne peuvent certainement pas vendre 30% de leur production à 1/3 du prix.

      Densifier le social sur une zone, vous savez ce que cela veut dire ?

      - des transports en commun structurés
      - du travail à côté et adapté

      sinon ....

      Bien sûr que les opérations mixtes (social/privé) fonctionnent si l'état ou la commune s'en mêle, mais il faut de l'espace, différents immeubles pour pouvoir avoir différents modes constructifs, différents niveaux de finitions. C'est exactement ce que l'on n'a pas au Vésinet

      Et dire à un promotteur privé tu as 15 logements, tu en fais 5 en social, sinon rien... il ne se passe rien

      Supprimer
    3. L'espace, les différents modes constructifs, les différents niveaux de finitions..
      Cela ne pourrait-il se faire sur les terrains de l'hôpital??

      Supprimer
  2. Chesnay apprend vite, s'approprie les dossiers, a une vision, des idées. il est très bien entouré, son équipe travaille. Sur le PLU, le sujet urgent, il a un discours clair : il veut le rediscuter et a de vraies propositions, qui respecte parfaitement le Vésinet et sa particularité de ville parc.
    Au début, comme beaucoup, j'étais circonspect. Je l'ai rencontré, écouté : ses idées sont pragmatiques et novatrices.
    Il saura aussi les mettre en pratique et défendre le Vésinet dans la CCBS.
    Les autres candidats sont de l'arrière garde :
    Jonemann s'essaie à reprendre quelques idées de Chesnay mais il n'aura pas l'étoffe ni l'équipe pour les mettre en place.
    Michel reste socialiste, certes initié à certains dossiers de la ville mais ça ne suffit pas à en faire l'homme de la situation....
    Bastard devrait s'installer à Londres.
    Pour moi, il faut voter Chesnay. 11 mois nous donneront le temps de voir ce qu'il est capable de faire,...ou pas... Ce sera à lui de prouver

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez quel numéro sur la liste à Chesnais?...
      Ce dernier n'a aucune vision, mais une méthode, professionnelle, efficace, c'est un arriviste malin et charmeur...non merci, on a déjà payé.

      Supprimer
    2. Je ne me suis pas installé au Vésinet pour voir fleurir les logements sociaux, sinon j'aurais opté pour le 9-3.
      Plus de logements sociaux, çà signifie plus de racaille. Je préfère me faire racketter par l'agitée du bocal que de payer davantage pour ma sécurité.

      Par ailleurs pourquoi densifier "doucement" le centre?
      Densification zéro, voilà ce qu'il nous faut. Sinon à terme nous aurons une ville défigurée.



      Supprimer
    3. Un membre de Chesnay: Coucou je suis l, vous m'avez remarqué? Et ouiiii je viens avec mes gros sabots pour dire que Chesnay est le meilleurs.

      Coucou mes tracts disent du mal qu'on fait les autres. Moi ce que je propose c'est faire l'inverse. Du mal mais different

      Supprimer
    4. C'est qui énerve profondément les membres de la liste de DJ, c'est qu'ils pensaient qu'ils allaient tranquillement arriver avec leurs gros sabots, en disant tout le mal sur Bastard, et dire que Jonemann est le meilleur, et proposer de faire l'inverse. En pensant que les vésigondins n'y verraient que du feu!
      Et bien non, chesnais n'est peut être pas le meilleur, mais il a eu le mérite de lever le voile sur la supercherie de votre démarche.

      Supprimer
  3. Est-ce conforme à la Constitution de faire payer des pénalités aux contribuables d'une commune qui n'a pas 25% de logements "sociaux", en particulier aux contribuables habitant les dits logements?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonne question.

      En plus pour vous faire rire les impôts locaux sont souvent élevés sur les logements sociaux, parce que tout est déclaré ...

      Supprimer
    2. La loi est conforme et publiée au J.O.
      http://tempsreel.nouvelobs.com/immobilier/logement-social/20130121.OBS6083/la-loi-sur-le-logement-social-conforme-a-la-constitution-et-publiee-au-jo.html
      Je rappelle à certains lecteurs du blog que la devise de la République est "Liberté, Egalité, Fraternité".
      En Belgique et en Russie, là, je ne sais pas !

      Supprimer
  4. Le Vésinet n'est pas un laboratoire.La liste DJ a les compétences et elle connait les dossiers,elle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien entendu, elle connait parfaitement le dossier de la place du marché, et elle a démontré clairement ses compétences en la matière!
      Circulez il n'y a plus rien à manger pour vous!

      Supprimer
    2. Si vous le dites, c'est que cela doit etre vrai.

      On peut noter 2 choses, DJ n'a plus la même équipe qu'en 2008, soit il a revu sa liste soit son ancienne liste n'avait plus confiance en lui.
      Et sur la nouvelle, beaucoup de membre des associations de défense du Vésinet, et beaucoup de membres de l'ex 'équipe VARESE

      Si c'est pas du laboratoire cà ...

      Supprimer
    3. Super les compétences pour Jonemann qui ne connaît même pas le montant du budget communal

      Supprimer
  5. La démonstration est complète avec le projet de construction de la villa de Paris, rue Ernest André, à l'arrière du Monoprix: 658 m² de construction, 5 logements. Le prix du foncier est quand même suffisamment élevé pour qu'aucun bailleur social ne puisse préempter malgré les démarches de l'adjoint à l'urbanisme qui les abondamment décrites dans une récente séance du Conseil Municipal...
    Il faut aussi dire que la consultante du CODRA, chargée de ce PLU, a signalé en séance publique de présentation du PLU en septembre que les promoteurs se mettent en dessous des seuils.
    DONC LE MAIRE SAIT QUE CES NOUVELLES CONSTRUCTIONS NE FERONT QU'AGGRAVER LE PROBLEME DES LOGEMENTS SOCIAUX.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais on n'en veut pas des logements "sociaux"!
      Quel foutu pays où chacun tend sa sébile! Qu'on en fasse ailleurs y'a de la place!
      Et pour les ceux qui sont en manque de mixitude, ils peuvent partir aussi!

      Supprimer
    2. Nous sommes d'accord

      Ce n'est pas parce que construire des logements non sociaux accroit le problème du ratio SRU -DUFLOT qu'il ne faut pas en construire.
      On en a besoin. Le nb de personnes par logement diminue mécaniquement, et il faut renouveller son stock, pour le moins
      Regarder les communes environnantes et comparer les chiffres. Il ne se passe rien au Vésinet en terme de rénovation / construction de logements

      ce ratio est une OUKASE venat de GAYSSOT et maintenant DUFLOT

      Il faudrait sortir le site classé et ceux qui habitent dedans de ce satané ratio pour RESPECTER le PARC du VESINET

      Supprimer
    3. Personne n'habite le site classé (ou si peu) et 50% des vésigondins habitent le site inscrit.
      C'est le site inscrit (et pas le site classé) qui est en péril.
      Et c'est le territoire non inscrit (où habitent 50% de vésigondins) qu'il faut rénover, améliorer, optimiser (parce que la loi SRU le dit et parce que le Vésinet en a besoin).

      Supprimer
  6. André Michel est peut-être plus de sensibilité de gauche mais il y a dans sa liste beaucoup de personnalités de droite qui ne sont pas des illuminés !!! Alors d'après vous, pourquoi une personne de droite se bat auprès d'André Michel ? Vous n'avez qu'à lire son programme... Il est juste et intelligent tant sur le plan du PLU, des finances, de la jeunesse... Un programme qui ne ment pas contrairement à d'autres ! Et puis, connaissez-vous l'Homme avant de le critiquer ? Je ne le pense pas... André Michel est à mes yeux comme aux yeux de beaucoup de Vésigondines et de Vésigondins, un Homme extraordinaire... Monsieur Pierre Lesclande 100 % de Droite ! et je n'ai pas besoin d'être anonyme comme certains blogueurs pour dire ce que je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous devriez épouser A Michel...

      Supprimer
    2. Nous respectons l'homme, pour le temps qu'il consacre à sa ville.

      Mais on peut critiquer ses idées, et nous maintenons que se faire plaisir à imposer 30% de logements sociaux à chaque promotion privée ou tentative de promotion au Vésinet , relève plus de l'idéologie que du pragmatisme, et surtout est suicidaire pour le Vésinet.

      Nos programmes ont des points communs, comme :

      - éviter une densification inappropriée en zone pavillonnaire
      - remettre de l'écoute (familles, quartiers ...) après une longue période de surdité affligeante.
      - redonner du service aux familles du Vésinet
      - et augmenter l'entretien des espaces verts et rendre à nouveau le Vésinet beau

      mais bloquer "idéologiquement" toute construction au Vésinet, nos points de vue divergent.

      Un Chesnaisien

      Supprimer
    3. Je préfère "épouser" le programme d'un Homme simple et honnête que d'arrogants menteurs assoiffés de pouvoir... Pierre Lesclande

      Supprimer
    4. Je préfère aussi épouser A Michel que le DJ!
      Un autre Chenaisien.

      Supprimer
  7. C'est quoi ce texte a deux balles, vivre au Vesinet ca se paye! S'il faut payer des taxes a cause de la loi SRU, je dis oui ! Memes si ces taxes augmentent je dirais encore oui!

    Par contre ce que je n'aime pas c'est les magouilles supposées de l'equipe en place evoquees par qlq articles de ce blog (1000 de l'heure pour le cabinet d'avocat, les 22 millions de la place de maché, pas de projets de patinoire ... etc.


    Il ne faut pas se tromper de combat, le but c'est de limiter au maximum les constructions d'immeubles. Ceux qui veulent la densité n'ont qu'a aller vivre a Creteil, au moins la bas ils auront pas de penalites SRU

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Votez JONEMANN

      Supprimer
    2. Nous voulons de la densité là ou elle est déjà. Pas plus pas moins.

      Nous sommes d'accord madame, monsieur, le ratio SRU , c'est pas la peine de courir après la cause est perdue, et .. ce n'est pas ce que veulent le Vésigondins.

      il y a du dense néanmoins au Vésinet qui méritera d'être reconstruit, en centre ville, et çà avec le PLU on ne pourra plus le faire de manière privée, il faudra que la commune mette la main à la poche.
      Personnellement je paye assez d'impôt sans avoir à financer des logements que le privé pourrait faire.

      Supprimer
  8. Quelle fantastique réflexion d'un Chenaisien.

    Un de mes fils m'expliquait hier son cours de maths et les sophismes. Le principe selon lequel si les prémisses sont fausses malgré un raisonnement impeccable on obtient un résultat faux.
    Ex : Tout ce qui est rare est cher, un cheval bon marché est rare donc un cheval bon marché est cher !

    Puisque vous avez vocation à apprendre vite M. Chesnais (dommage que votre absence d'humilité n'ait permis que vous fassiez vos classes sur une autre liste) :

    notez que le prix du m² dans les programmes de standing n'est malheureusement pas à 7.000 €

    notez que dans tout programme le prix dépend des prestations, de la finition,

    notez qu'il est parfaitement possible pour un promoteur de prévoir des prestations de qualités différentes pour des appartements différents,

    notez que les sociétés d'HLM peuvent et bénéficient de subventions foncières par les Villes lorsqu'elles acquièrent

    notez enfin que depuis plusieurs années maintenant certaines villes soucieuses de mixité et conscientes des difficultés proposent des garanties aux investisseurs locatifs qui offrent des loyers aidés

    C'est bien de régurgiter ce que vous entendez dans les dîners en ville mais il faut aussi travailler et exercer votre sens critique M. Chesnais

    Comme vous vous en doutez et comme vous le visez le mieux pour Le Vésinet, pour nous et pour vous, ce sera qu'après le premier tour on vous fasse une petite place (pas trop responsable) sur une autre liste.
    Vos colistiers ne s'en offusqueront pas, Mme Séjourné non plus, ils vous aiment bien et puis vous rêvez de vous occuper.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon bon vieux vésigondin!
      Mais qu'as tu donc fais toutes ces années?
      Tu as reçu en héritage une merveilleuse ville parc!
      Que vois tu ? hormis la paille dans l'oeil de Mr Chesnay?
      Allez reprends tes cours d'histoire vésigondine avec ton fils, combien d'alliances et de mésalliances, te faut-il pour comprendre?

      Supprimer
    2. Cher Vieux Vésigondin,

      Merci pour la leçon de maths à votre fils.
      Pour ce qui concernent vos chiffres :

      - les programmes du rond point de la République se vendent à 7000€ et les investisseurs qui achètent doivent louer à 17€ du mètre. Ce n'est pas du standing et c'est bien ce que j'ai dit car j'entends parfois que ce qui n'intègre pas de logement social est automatiquement du "standing", ce qui est loin d'être vrai.
      - Vos remarques sur les loyers aidés sont justifiées, sur le fait que les HLM beneficent du subventions de la commune ... nous ne parlons pas de cela , nous parlons du privé qui doit vendre à un bailleur social à 2500€ du mètre
      - Sur les prestations différentes suivant les étages, vous n'y êtes pas du tout. Dans un immeuble à 1 seule cage d'escalier, il est impossible de mixer le social et le libre, les principaux paramètres de prestations étant les sous sols, les communs, les ascenseurs, les hauteurs sous plafonds , la façade, et .... le foncier (pour 1/3 du prix à lui tout seul).
      Tout ceci est commun à tous les étages. la décoration intérieure ne joue pas beaucoup...

      Peut être voulez vous revenir au 19eme siècle avec un étage pour les bonnes ou les démunis sans isolation et sans le gaz à tous les étages ??....

      Le diable est dans les détails ...

      Un Chesnaisien

      Supprimer
  9. On a l'impression que Chesnais lit enfin le PLU... C'est bien. Mais il ne fait que répéter ce que les associations disent depuis des mois...La clause du PLU critiqué est néfaste pour le Vésinet car elle permet aux promoteurs de construire des petits collectifs ( moins de huit logements) en zone pavillonnaire protégée. Les associations ont proposé à B2C de "durcir" cette clause en zone pavillonnaire dès le mois de décembre dernier et n'ont bien sur pas été écoutées...Par exemple si on abaisse le seuil à partir duquel un immeuble neuf doit comprendre au moins un logement aidé à tout nouvel immeuble de plus de trois logements, on est certain, compte tenu de la charge foncière au Vésinet, qu'aucun collectif même petit ne sera jamais construit en zone pavillonnaire...Et de surcroit on a l'air "vertueux" au regard de la loi Dufflot...
    Sur cette partie de l'analyse, vous ne faites que plagier ce que disent les associations.
    Sur l'application de la clause aux zones de centralité, c'est plus compliqué: si on ne met pas de quota " logements sociaux" ( qu'on le fixe à 25% ou à 30% ne change pas grand chose)on densifie plus facilement et les promoteurs sont certes contents. Mais comme on a permis la construction de nouveaux logements qui ne sont pas des logements aidés, on a accru notre déficit au regard de la loi Dufflot et donc les pénalités que nous devront à l'Etat. La vérité, c'est que la densification que vous pronez en zone de centralité grèvera encore plus le budget de la commune...
    La vérité, c'est qu'à part les terrains de l'hôpital et les quelques terrains qui appartiennent à la commune, il n'y a pratiquement pas de possibilité d'augmentation du parc de logements sociaux au Vésinet...
    Est ce une raison pour densifier en zone de centralité avec des logements non aidés et augmenter ainsi nos pénalités? Non. Sauf à ce que nos concitoyens soient prets à voir leurs impots encore augmenter. La "modernité" au Vésinet ne passe pas par la densification...Il faut vous y résoudre M. le chenaisien..
    Bravo quand même pour les progrès que vous faites dans l'analyse des dispositions du PLU...Encore quelque mois et vous serez au point.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel est le montant exact par an que le vesinet paie comme penalite concernant le sujet des logements sociaux ??? Merci d'avance a ceux qui donneront une reponse exacte a ma question.

      Supprimer
    2. 165000 EUROS EN 2013 (Budget voté début mars).
      ce montant réduit est issu d'une négo avec la préfecture , car nous nous sommes engagés à réaliser les logt sociaux sur les terrains de l'hôpital.
      En 2014 le montant pourrait doubler et atteindre 1000 000 € ensuite si les logt ne sont pas construits...

      Supprimer
    3. Il n'y a pas de "plagiat" à répéter ce qu'ont dit les associations qui ont livré le fruit de leurs réflexions à tout le monde. Je suis certain qu'elles seront satisfaites d'être entendues.
      Quant à croire aux promesses électorales, vous connaissez le dicton ...

      Supprimer
    4. Evitez l'arrogance.

      Vous faites de la REAL POLITIK en disant on ne construit rien en zone centrale comme cela on n'augmente pas les pénalités.

      C'est votre but dans la vie, ne pas augmenter les pénalités ???

      Et si le centre ville dans 20 ans se vide ou s'écroule sur lui même, parce que le parc de logements n'aura pas été rénové ou reconstruit , on saura (un peu tard ) pourquoi.

      Descendez de votre orgueil et regardez ce qui se fait à côté.

      Supprimer
  10. Monsieur le Chenaisien,
    Pourquoi ne signez vous pas votre papier? parce qu'il est rempli d'âneries? parce que vous avez peur de la contradiction? parce qu'en creusant un peu, on découvre que votre liste est truffée de millionnaires habitant des maisons somptueuses?
    La vérité, c'est que votre bafouille est à l'image de votre campagne. Vous débarquez dans un système sans rien y connaître et vous faites la leçon aux autres. Vous et votre Chesnay vous êtes bouffés d'orgueil, de prétention, d'hypocrisie et de suffisance. Vous n'avez aucune écoute. Retournez donc entretenir vos grands jardins. Le printemps va arriver et il y a du travail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Nous avions peur de la contradiction, Nous n'aurions pas écrit ...

      Pourquoi tant de propos haineux ?

      On a présenté un liste, parce que l'on souhaite participer au débat ou le susciter.

      Par ailleurs , c'est quoi cette histoire de jardins ?

      Supprimer
    2. Quels propos haineux et vindicatifs! Cela n'élève pas le débat et n'est pas du tout à votre honneur cher anonyme qui critique les autres auteurs anonymes...Porter un jugement sur la personne et pas sur ses idées, ce n'est pas la démocratie!

      Avoir de l'argent est apparemment une tare pour certains. Cela priverait-il ses détenteurs de tout sens moral ou d'intelligence? Ce qui est sur c'est que cela attise les jalousies de certains... Ceux la meme qui croyaient avoir la partie belle dans un jeu truqué et qui voient un autre candidat redistribuer les cartes. L'arrrogance vient plutot de ceux qui refusent le débat à la loyale et méprisent les autres candidats.

      Et bien moi je ne suis pas jalouse. Je suis plutot admirative qu'un homme ose combattre ce système et ces magouilles auquels il est totalement étranger comme vous le faites si justement remarquer. Au moins, il agit, il écrit, il propose. Il n'est ni las, ni lâche. Il se comporte en citoyen responsable en n'acceptant plus d'élire ou de réelire les mêmes ou leur frères jumeaux...

      Voilà, mon choix de vote est clair. C'est définitivement M. Chesnais.

      Signé: Une femme divorcée qui travaille dur pour élever seule ses enfants dans un petit appartement sans jardin et qui se retrouve dans les idées de la liste de M. Chesnais

      Supprimer
    3. Je ne vous connais pas mais je partage totalement votre point de vue. Nous en avons assez d'entendre et lire autant de propos diffamatoires ANONYMES. Cela n'est pas digne et renforce le sentiment qu'ont bon nombre de Français et Vésigondins au sujet de la vie politique. Je suis consternée. Pour autant, je continue d'expliquer à mes enfants bientôt en age de voter que voter est un acte important. C'est pourquoi, je remercie ceux qui ont le courage d'y croire encore malgré la compromission qui règne un peu partout. Je remercie Monsieur Chesnais de s'opposer farouchement à tout cela. Les 14 et 21 avril prochain je voterai pour M Chesnais.

      Supprimer
  11. Permettez moi de vous signaler que vous ne signez pas non plus vos âneries et autres insultes.....

    RépondreSupprimer
  12. Mesdames et Messieurs,
    Un peu de dignité s'il vous plaît, évitons certains dérapages verbaux et commentaires idiots qui ne mènent à rien... La grande majorité d'entre nous, sommes contre l'Equipe de Bastard... Que Mr Joneman, Mr Michel et Mr Chesnais se "battent" honnêtement et loyalement pour leur Ville c'est tout ce que l'on demande et que le meilleur gagne...
    Laissons chacun d'entre nous s'exprimer pour défendre son "poulain", les insultes ne servent à rien sauf à nous rabaisser...et puis, si on pouvait arrêter de répéter comme de bons perroquets : Joneman trop de casseroles, Michel trop à gauche, Chesnais trop riche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien dit

      Un chesnaisien

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord

      Un autre Chenaisien

      Supprimer
  13. Aux vieux Vésigondins qui ont traîné leur culotte sur les bancs du lycée Alain ... ce dernier obtient lamentablement les notes suivantes dans le dernier classement officiel : C et D.
    A trop vivre sur vos acquis vous avez oublié le mot AVENIR.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est en lisant ce commentaire chenaisien qu'on comprend l'animosité stérile et arrogante qui anime cette liste. Si vous connaissiez un peu vos dossiers vous sauriez que la ville du Vésinet n'y est malheureusement pas pour grand chose. Le lycée est géré par la région et la politique qui y est menée est celle du ministère de l'éducation nationale.
      A trop vivre sur votre arrogance vous avez oublié les mots ECOUTE DES AUTRES

      Supprimer
  14. Vous oubliez tous que le fait de ne pas respecter la LOI DUFFLOT et de ce fait la LOI SRU va multiplier par cinq les pénalités du Vesinet en l'espace de cinq ans.Ceci est difficilement acceptable pour établir un programme d'investissement correct sans accroitre encore la pression fiscale.Par ailleurs,nous perdrons définitivement notre droit de préemption avec à la clef un programme d'interêt général qui nous pends au nez.Attention de ne pas rejouer les apprentis sorciers.J'ai utilisé des caracteres"gras" pour les deux textes législatifs car ils sont évidemment incontournable et ceux qui nous gouvernent de droite ou de gauche ne l'oublierons pas et ne l'amenderons pas.

    RépondreSupprimer
  15. Je ne l'oublie pas, mais il faut se fixer un cap

    nous souhaitons préserver la ville parc avant tout, les pénalités viennent après.

    J'ai une idée pour vous, et si on sortait le site classé de la loi SRU ?? ca changerait peut être le ratio ??

    On peut rêver.

    RépondreSupprimer
  16. Ce billet est juste un tissu d'erreurs et les insultes qui suivent ne le justifie pas plus. Son auteur ignore totalement le mode de calcul des pénalités et son calcul de la rentabilité promoteur est archi faux puisque ce mode de petits immeubles mixtes se fait couramment à Paris mais aussi à Croissy dont le PLU prévoit cette disposition. Chenaisiens déclarés ou pas, arrêtez les invectives et venez participer aux groupes de travail sur le PLU, vous éviterez ces déclarations polémiques à caractère électoral et serez à même si vous souhaitez le bien du Vésinet de proposer des mesures constructives. Je vous remercie d'avance de ne pas me répondre par des insultes !

    RépondreSupprimer