5 avril 2013

Georges M. : « Merci Didier ! »


C’est ce qu'aurait marmonné Georges s’il avait assisté à la réunion de la commission de contrôle des candidatures qui se tenait à 12 h à la mairie. (candidats en attente de la délibération à gauche)

Georges (honni soit qui Mal y pense) et ses collègues peuvent remercier le bon docteur Jonemann, il a eu pitié d’eux. Georges c’est le chef postier posté en 19 ème position sur la liste du sortant, repêché de la dernière heure pour permettre à l’équipe de Bastard de récupérer le jeu de clés avec lequel on accède aux boites à lettres des immeubles de luxe, sécurisés comme chacun sait. Ce passe clef tient lieu de passe droit et procure un avantage indu qui brise l’égalité que la commission de contrôle est tenu de faire respecter.

Madame Morel n’a pas songé à évoquer cette disparité devant monsieur le juge. Il fallait mieux qu’elle l’interpelle pour interdire au blogueur l’accès à la séance de la commission de contrôle; Mme Morel et ses sbires s’y sont employés avec succès ... Ils avaient surement quelque chose à cacher !

A l’issue d'une longue délibérations de cette commission la sentence est tombée : la profession de foi de la liste UDV pesant plus lourd que le règlement l’autorise échappera au sac du postier !  Comme n’importe quel Cahuzac on peut faire la publicité d’une Pomme sur son tract électoral et en toucher les dividendes dans un paradis fiscal, mais on ne doit pas donner mal au dos aux préposés du service public de la Poste. La république, bonne fille, protège ses employés. 


Pour avoir zappé cette ligne du code les colistiers de Didier Jonemann sont condamnés tels des Sisyphe à tracter le document (à droite) dans chacune des boites vésigondines et puis recommencer jusqu’à épuisement du stock, ou ressemelage des « Weston ». Pourquoi gagner « fingers in the nose », autant se coller un peu la pression pour mettre du suspens dans cette fin de campagne où on se morfond ... ! 

Incidemment on a appris que le maire espérait être présent au deuxième tour. Mme Morel, toujours elle, a cru bon de préciser qu’elle avait fait imprimer les bulletins du 21 avril. Le sortant est un incorrigible optimiste !

Le 21 avril il y aura déjà une semaine qu’il aura gagné ...  le Perche.

5 commentaires:

  1. Difficile de ne pas s'interroger sur la capacité de Jonemann à gérer une ville quand il n'est même pas capable de produire une circulaire de campagne conforme....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça coûte moins cher aux vésigondins que de dépenser 22 M d'€ pour faire un trou et se représenter après avoir augmenté les impôts de 60 %

      si vous voyez qui je veux viser !

      Supprimer
  2. Cela fait peur pour l'avenir de notre ville !
    DJ aura engagé des frais quant à l'impression de cette circulaire POUR RIEN !

    RépondreSupprimer
  3. Les colistiers de DJ vont s'investir encore un peu plus et vous démontrer leur envie de gagner cette élection en distribuant eux-même la profession de foi.
    Il vous auront prouvé que face a la bassesse du camp adverse ils savent réagir par l'action ... et s'investir un peu plus pour surmonter les difficultés. Merci de leur réserver un accueil chaleureux, c'est pour vous qu'ils le font.
    Une colistière MOTIVEE

    RépondreSupprimer
  4. On voterait bien pour Michel si seulement il n'était pas PS ce qui veut dire désormais Politicien Suspect !
    Quoique, il faut aussi se méfier des politiciens sympas surtout lorsqu'ils ont bonne réputation et ce de quelque bord qu'ils soient !

    RépondreSupprimer