18 avril 2013

L 19 : La vie continue même entre les deux tours, par A. Michel

La vie continue  même entre les deux tours et même entre deux pantalonnades pour ceux qui subissent les Bus.

Au non de la transparence et à titre d’exemple pour montrer comment nous la concevons voici le mail adressé aux associations concernées par la ligne 19.

Je m'étais engagé en public lors de la réunion  publique de l'AVNR,  à provoquer une réunion avec le STIF où chaque association pourrait présenter sa solution pour la ligne 19. 

Le maire Monsieur  Bastard de Crisnayy expliquait en public  que c’était impossible. Le temps a passé et je n'ai pas voulu interférer dans les changements et  les contacts qui ont suivi entre la mairie, la CCBS, les associations. (Monsieur de Chamborant avait même déclaré en commission transport qu’il avait une solution mais qu’il ne pouvait pas nous la donner. J’ai attendu et n’ai rien vu venir.)
 
"Comme suite à différents contacts devant une situation qui s'éternise et en avoir parlé avec Madame Kéramane en tant que conseillère régionale, ce rendez-vous peut désormais être organisé. Il est cependant convenable que la rencontre ait lieu après la période électorale fin avril/début Mai.Il va sans dire que cette rencontre n'est en aucune façon tributaire des résultats électoraux. C'est évident mais c'est encore mieux de le dire.

La rencontre aurait lieu avec  Madame Ghislaine SENEE, conseillère Régionale  EELV, membre du STIF, Présidente de la commission Offre de transport
Cette information complète celle du questionnaire que certains d'entre vous m'ont adressé.

Je vous demande de bien préparer cette réunion pour être synthétique. Dans la confirmation de la date, il sera indiqué le temps dont chaque association disposera pour exposer sa solution si les solutions sont différentes afin de laisser du temps à un échange.

Meilleures salutations
"

J’ajoute ici : en dehors du mail ci dessus daté 11/04/2013

Monsieur Bastard de Crisnay avait d'ailleurs fait une critique vigoureuse du STIF en réunion CCBS, ce qui lui avait valu une remarque du maire de Sartrouville  que lui n'avait aucun problème de contact. Il avait même ajouté que si pour  les trains le STIF était intraitable, pour les bus le STIF était à l'écoute des collectivités locales et que lui obtenait ce qu'il voulait...... Évidemment Pierre Fond, ce n'est pas le même gabarit. Et puis il est sans doute toujours bon de critiquer ceux que l’on sollicite… ! Mais ils ne sont pas certes  de la famille du maire et c’est donc difficile d’échanger. Je me permets de le dire car  il me l’a tellement répété !

 La rencontre aurait lieu le 13 Mai. Madame Kéramane attend la confirmation des  associations.

6 commentaires:

  1. Moi j'ai bien une idée pour ce maudit bus:

    On prend le bus 19 avec son plein de gazoil, on y installe le maire et ce qu'il reste de sa grande armée de bras cassés, et hop, une dernière virée dans les ruelles du Vésinet pour la photo souvenir, puis tout schuss en direction de la route de la soie jusqu'à la muraille de Chine, avec en point de mire la mer éponyme, terminus des prétentieux!

    RépondreSupprimer
  2. Bonne idée!!! Mais avant de prendre la direction pékin, on demande au bus de sillonner les petites rues de Montesson avec un stop devant la Mairie...Il n'y a pas de raison que ce bus ne désserve pas les montessonnais..Soyons beaux joueurs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent

      Merci Monsieur Michel

      Supprimer
  3. Franchement les billets concernant Michel , ce n'est pas vendeur pour le Phenix! 3 commentaires comparé à 70 en moyenne pour Chesnais!

    RépondreSupprimer
  4. Il y a les personnes clivantes et puis les autres.
    Et générer les discussions n'est pas forcément signe de profondeur. Prenons un exemple au hasard : Nabila ...(et je ne parle de celle du Vésinet).

    RépondreSupprimer
  5. Je ne suis pas concerné par la lmigne 19 ;
    mais je me réjouis pour cette bonne nouvelle pour les riverains concernés.
    Par contre je suis très en colère de constater qu'une fois encore c'est M. Michel qui fait le travail du maire et de ses adjoints , après avoir entendu et rien vu venir.
    C'est sûr qui ne tente rien n'a rien. Je ne sais si les riverains de la ligne 19 obtiendrons tous ceux qu'ils veulent mais au moins ils pourront faire doléances et devant les bons interlocuteurs.
    Ce que la Mairie n'a soi disant jamais pu obtenir, il semble qu'il ait suffit de le demander...
    Je ne suis pas loin de penser que la Mairie ait été trop occupée à voir quels avantages ils pourraient obtenir des entreprises de BTP pour quelle version de P.L.U. d'une part et d'autre part, suite à la démission des conseillers obligeant à repasser par les urnes, voir où mettre du goudron et de la peinture pour pouvoir présenter un bilan.
    Efficace : bravo M. Michel

    RépondreSupprimer