16 avril 2013

Le martyre de Saint Didier, par Imothep

Évidemment, du côté Jonemann, on est content mais on affecte de ne pas comprendre pourquoi le beau Stan ne hurle pas avec les loups en reportant les voix de ses groupies au profit du DJ du Vesigondino caco social Club

Analyse bien sommaire ; les observateurs les plus fins avaient déjà parié que Stan se retirerait sans un mot et ils avaient raison : il n’y a eu là qu’un petit tour de chauffe, l’occasion de jauger et de juger, de savoir qui est qui et de confirmer à soi-même que l’on maîtrise bien les mots et les gestes. Expérience conclue et concluante, mais à ne poursuivre sous aucun prétexte car dans les mois qui viennent le terrain sera miné.

 Certes, l’arithmétique est aujourd’hui en faveur de Didier et il se voit déjà en photo sur les marches du Château, avec l’écharpe, l’insigne, les courbettes obséquieuses et les sourires soumis de ceux qui faisant cercle autour de lui. Mais dites-moi : a-t-il vu ce qui se tient en dessous de l’urne de sa vie ? Dans les cercles où tout se décide, on aiguise déjà les poignards qui se croiseront dans la chair du malheureux fils au sourire crispé au cas où il serait  élu. L’administration est parfois cruelle et elle est bien décidée à faire de la vie du
DJ un martyre dont lui sa famille et ses amis se souviendront à jamais. Bientôt  son incapacité à tenir d’imprudentes promesses sautera aux yeux. Aux siens d’abord, mais bientôt aux yeux de tous. Alors ce seront les petites avanies, les mesquineries, puis les couleuvres de plus en plus épaisses qu’il faudra avaler comme si c’était vin de Graves.  De renoncement en  renoncement, rien de lui ne sera épargné ; mais la dernière goutte du calice sera la pire : ce sera de croiser les regards des petits qui auront eu foi en lui et qu’il aura déçus. Alors furtivement, Didier détournera le regard et baissera les yeux, encore heureux s’il ne sent pas quelques larmes perler à ses paupières.

Tout cela Stan l’a vu, il l’a compris, il l’a anticipé. Alors dites- moi, pourquoi lierait-il son sort à un candidat cliniquement condamné que personne ne défendra au sein de la nomenklatura locale? 

A des partis plus hauts ce beau fils doit prétendre…
Imothep.

9 commentaires:

  1. Monsieur Imothep,
    Votre texte n'est pas très étayé et ressemble beaucoup à un procès d'intention.
    "Incapacité à tenir d'imprudentes promesses"
    Qu'est ce que vous sous-entendez?
    Soyez clair ou taisez-vous!

    RépondreSupprimer
  2. Votre analyse est très juste. Il est comme Hollande qui a découvert la crise après son élection.

    Jonemann ne changera rien, mais alors rien au PLU au risque d'une urbanisation massive sur les terrains de l'Hôpital.

    Il le sait. LE poste de Maire vaut bien un petit mensonge.

    Son Père était un grand homme, lui une pâle copie.

    Je voterai Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous préférez donc faire passer Bastard de Crisnay?
      La logique de votre raisonnement échappe au lecteur...
      Si vous aimez le PLU tel qu'il est, votez Bastard...
      Sinon votez Jonemann car Michel ne peut pas passer...
      Si vous n'aimez ni Bastard ni Jonemann, votez Michel qui est certes un homme honorable mais ne vous abritez pas derrière des propos incohérents sur le PLU et les terrains de l'hôpital

      Supprimer
    2. Vous ne croyez pas qu'on a assez de socialistes à la tête de l'état? Vous voudriez en mettre un à la tête du Vésinet... et comme c'est improbable le boom rang vous revient dans la figure et on a Bastard... Bravo la cohérence du raisonnement...

      Supprimer
    3. Aucun rapport avec le gouvernement socialistes n'importe quoi !!!!pfff.Bastard valet de Coppé dégage !!!!!....Il faut du changement donc pas le choix que M.Jonemann....Marre des hausses d’impôts de la bande de bastard....Et de toute cette clique de petits bourgeois .les bobos du Vésinet la citée dortoir des riches ..il faut du changement..Vous avez que le PLU et les terrains de l'hôpital comme arguments...Il n'y a pas que cela comme problème ....

      Supprimer
  3. C'est une hypothèse, mais en attendant, si D.J peut nous débarrasser de B2C et de sa clique, cela sera déjà un progrès.
    Dimanche est un autre jour et lundi encore un autre. A chaque jour ses priorités.

    RépondreSupprimer
  4. L'arithmétique est en sa faveur, mais va t il gagner?
    Il y a fort à parier que l'abstention sera encore plus élevée!

    RépondreSupprimer
  5. Les promesses intenables ? Vous voulez dire que revoir le projet de PLU est intenable, que de modérer les impôts est intenable ? Je ne suis pas sur de suivre. Quel est votre projet laisser les choses en l'état poursuive une deroute annoncée ?

    RépondreSupprimer
  6. Il va falloir démontrer aux électeurs inscrits dans les Bureaux de Vote de Pallu, qu'ils se sont trompés en portant B2C en tête au premier tour et qui déneige le trottoir de la Résidence pour personnes âgées rue Jean Laurent
    Diès Irae

    RépondreSupprimer