17 avril 2013

Le scénario diabolique, par Boileau-Narcejac

Qu’est ce que Romel avait besoin de faire la bise à sœur Emmanuelle, en sortant de chez monsieur le juge, ce jour à 13 heure?

Pourquoi M. Bastard s'occupe personnellement de la résa de M. Stan Laurel à Princesse ?

Le diable se cache dans les détails !
 
Tout serait passé comme une lettre à la Poste de l’ami Georges. Personne n’aurait eu le moindre soupçon et la machination pouvait se dérouler dans le plus grand secret, jusqu’au jour de l’installation du Conseil.

Alors seulement le pot aux roses aurait explosé à la figure des colistiers, du public et des électeurs cocufiés. Le « malin » n’aurait eu qu’à parader et à justifier son entrisme par l’amélioration du PLU ou de l’ordinaire des cantines ... 

Une telle idée ne peut germer que chez un couple fusionnel, si madame est dominante et que monsieur aime à jouer dans les nuances de Grey...

L’objectif d’arriver aux affaires autorise toutes les transgressions dès l’instant où le duo joue à l’unisson. Que les colistiers soient les dindons de la farce peu importe, ils ne sont pas invités à la table du Conseil.

Surtout si dans la foulée on devient adjoint de M Bastard dont on vilipende toutes les décisions depuis 3 ans. Un tel retournement a pu plaire à Romel, elle aurait enfin trouvé un collègue à sa taille.

C’est le scénario diabolique qu’un couple éponyme après deux coupes de Champomy aurait pu concocter sur le coup des deux heures du mat ! Mais pas en vrai ! Pas dans la situation cauchemardesque dans la quelle se débat le Vésinet. Qui peut imaginer une trahison qui relègue Cahuzac dans la catégorie des pilleurs de troncs ?

Certainement personne parmi les colistiers !

D'ailleurs tout ça c'était pour noircir du papier... 



Nota pour les contempteurs du blog.

A quelques jours du scrutin le blog est empuanti par les commentaires anonymes et fielleux qui ciblent Phénix, et désespèrent les honnêtes gens qui n'ont rien à faire de la "verve haine" d'une poignée d'aigris.

Comme lors de chaque élection les excités de chaque camp s'en prennent à l'oiseau mythique et intemporel ! Phénix n'a pas de carte dlecteur et se contrefiche des invectives insultes calomnies et noms d'oiseaux balancés par des anonymes. S'ils caressaient l'espoir en insultant de se faire cirer les pompes, ils n'ont rien compris au film.

Phénix accepte volontiers les critiques et répond à ceux qui signent. Ils leur suffit d'envoyer leurs commentaires par mail. Leurs contributions seront intégralement reproduites sans indication d'origine et une réponse sera publiée.  Adresse mail :  phenix@levesinet.com


30 commentaires:

  1. Alors voilà, je lis tous les posts et je suis maintenant certain d'une chose:
    Tous les habitués qui se présentent aux élections ne correspondent plus aux critères aux compétences, à la modernité, même au coté un peu "branché" nécessaire pour affronter la sauvegarde, l'avenir de notre ville en tenant réellement compte de son exception et de sa réelle particularité. Ca sent la poussière!
    Ils connaissent leurs dossiers, ils discutaillent volontiers en ménageant leurs propos au cas ou et sont tous politiquement correctes. A part ça?
    Le DJ à l'air de souhaiter ajouter le Vésinet à sa collection (un peu comme sa vielle Jaguar qu'il a du mal a entretenir), le Bastard qui nous fait croire qu'il habite au Vésinet depuis au moins plus que ce qu'il n'en faut pour appartenir à la caste des anciens, ou bien Michel, l'homme qui connait ses dossiers mais qui ne pourra jamais s'en servir parce qu'il est de gauche et quand on est de gauche dans cette ville c'est un peu comme si on était moucheron chez les caméleons (pas grande chance de s'en sortir).
    En ces quelques mots, rien de vraiment alléchant.
    Alors, au risque de prendre un risque et finalement en se disant que ce risque est certainement bien moins risqué que celui dans lequel nous vivons aussi mal notre Vésinet, voter Mr. Chesnais au deuxième tour est un moindre mal et permettrait de remettre un peu d'ordre dans cette période transitoire, de dignité durant la courte période qui nous attend avant les vrais élections de 2014.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mme Séjourné ça suffit vous êtes démasquée...

      Supprimer
    2. Si le scénario sous-jacent dans ce billet est vrai (Bastard demandant à Chesnais de se maintenir en échange d'un poste d'adjoint) on est dans le cauchemar le plus absolu.
      D'abord parce qu'on garderait Bastard qui a déjà proposé le même genre d'arrangement à Morel/Gattaz il y a 1 an. Ensuite, parce que vu le couple fusionnel constitué par Chesnais/Séjourné, le deal porterait évidemment sur 2 postes d'adjoints: un pour Chesnais, un pour Séjourné.
      Ce scénario est malheureusement très vraisemblable mais je n'ose même pas y penser.

      Supprimer
    3. Oui. Et vivement 2014 ! ...

      Supprimer
    4. Je voulais écrire un roman en 2008 après l'arrivée de Varese .... Mais au vu des nouveaux personnages qui arrivent, c'est une épopée qu'il faut écrire.

      Supprimer
    5. mais quelle analyse politique fine et percutante ! Reprocher à des candidats de bien connaître les dossiers qu'ils vont devoir gérer, et utiliser des arguments animalo-automobilistiques à l'appui de votre prose, quelle classe ! Didier Jonemann entretient une vieille Jaguar nous dites-vous. Mais cela prouve qu'il a bon goût, et qu'il est constant dans ses choix. Au contraire de Monsieur Chesnais, dont la spécialité est la girouette.

      Supprimer
  2. votre candidat est tellement faible, incompétent et mal entouré que votre seul moyen de lutter c est d'inventer de nouveaux delires toutes les heures....

    essayez d'élever le niveau, si vous en êtes capable, au lieu de delirer

    RépondreSupprimer
  3. Merci Phénix d'avoir jeté le masque et nous exprimer aussi clairement votre soutien à DJ dont vous partagez les outrances, au détrimant de l'intérêt général. Ceci comme en témoigne l'irresponsabilté de cette opposition municipale qui n'existe que par ses outrances et va ajouter 100 000€ de dépenses pour cette élection stupide, un an avant son échéance normale, laquelle n'a d'autre but que de satisfaire l'égo de ce challenger historique qu'est DJ. Lequel n'a manifestement toujours pas tué le père!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 100 000 euro pour garantir la survie du PLU, c'est pas cher quand on compte les dépenses inutiles de B2C et de sa clique ne serait-ce qu'en un an.
      Lors que vous aurez compris que B2C se sera moqué de vous, vous vous cacherez et éviter de dire à vos amis les plus proches que vous avez voté pour Bastard. Vous êtes un inconscient !

      Supprimer
  4. He,Hé...Démasqué!! Le faisan s'allie au mal-faisant!!!
    A défaut da'aller aux urnes, on pourra toujours aller chasser...

    RépondreSupprimer
  5. Voter pour Monsieur CHESNAIS manipulé comme un bleu par Monsieur MYARD qui veut assurer la victoire du PLU et de BASTARD, c'est évidemment voter pour Monsieur BASTARD, minoritaire et désavoué, avec le PLU à la clé. Le frisson de la débâcle en règle. Grandiose. Mais tellement stupide. Vous critiquez la jaguar de Monsieur JONEMANN et que doit-on penser de la campagne à l'américaine de Monsieur CHESNAIS, racheter LE VESINET comme une épicerie en faillite sans avoir jamais été élu, descendre JONEMANN pour faire élire BASTARD et son PLU après avoir retiré puis maintenu sa candidature au 2ème tour. Mais que tout cela est digne, intelligent et prometteur...

    RépondreSupprimer
  6. Quel poste est dévolu au futur adjoint de Bastard au sein du futur conseil?
    Pourquoi ne pas envisager qu'il soit plutôt élu maire avec Bastard et isabelle comme adjoints . Cela aurait de la classe.On sait mixer les cassoulets en mairie ; on a de l'experience.

    RépondreSupprimer
  7. Plus que Boileau-Narcejac c'est du Harlan Coben !
    Le scénario est osé mais pas invraisemblable.
    Depuis le début l'UMP savait que ce serait difficile. Très difficile.
    Mais il fallait y aller coûte que coûte car JONEMANN ne ferait pas de cadeau à l'UMP.

    Alors... Susciter un contrefeu pour affaiblir JONEMANN quelle bonne idée !

    Faire semblant de se retirer pour accréditer une hostilité à BASTARD quelle bonne idée !

    Puis se maintenir pour essorer JONEMANN quelle bonne idée !

    Prévoir en contrepartie une place d'adjoint chez BASTARD Qu'elle bonne idée !






    puis se maintenir pour essorer JONEMANN quelle bonne idée !

    RépondreSupprimer
  8. M Bastard sortira gagnant dimanche comme il l'a été dimanche dernier. Mutatis mutandatis.

    Cette onction du suffrage universel lui donnera toute la légitimité pour faire passer le PLU, qui aura été de facto approuvé par la majorité des Vésigondins ... tout comme le maintien des bus de la ligne 19. Il aura alors toutes ses chances pour gagner en 2014.

    Ce que les démissionnaires de février ont oublié : la puissance du label UMP.

    Phénix pourra continuer à faire ses billets au moins jusqu'en 2020, tel l'autre qui crie quand la caravane passe ... Petit à petit, plus personne ne trouvera d'intéret à les lire ...

    Et on verra qu'en 2020, il n'y aura pas plus d'immeubles dans le Vésinet nord que maintenant, vu que la dernière version du PLU interdit leur construction en zone UE, et que la Ville-Parc sera similaire à ce qu'elle est actuellement ... et que ses détracteurs racontaient n'importe quoi ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y en aura un avant la fin 2014 rue des Charmes... discussion avancée avec un promoteur de renom ... il n'y a pas que des perdants dans l'affaire...

      Supprimer
  9. Vous me fatiguez avec tous ces commentaires sur les personnes ! A se demander si il n'y aucun problème au Vésinet que la ville n'est pas pas semi ruinée que les impots n'ont pas augmenté de 50%, que la volonté du maire de bétonner n'est pas si pressante qu'on se demande si ça ne cacherait pas autre chose, etc...
    Revenez sur terre, ce n'est pas un problème de personne, c'est une mission de salut public pour Le Vésinet de sortir B2C et comme le vainqueur ne sera élu que pour 11 mois on pourra en changer si il n'est pas à la hauteur. Vu le score du 1er tour, on peut être romantique et penser que le socialisme s'est abattu sur la ville cette semaine ou que les pirouettes de Chesnais ont donné envie de voter pour lui (d'ailleurs meme ses colistiers quittent le navire...), je ne vois pas 'autre vote utile que Jonemann.
    On lui tapera dessus dès lundi prochain en constatant qu'il n'a pas l'envergure de son père (Phénix luitrouvera aussi plein de défauts ainsi qu'à ses colistiers), et on votera pour un mieux en 2014.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cà fait plaisir de voir un vésigondin plein de bon sens...espérons qu'ils soient nombreux dimanche!

      Supprimer
    2. Sachez Monsieur ou Madame l'anonyme du 19H14 que les colistiers de Droite de la liste "d'ouverture" de Michel se battront et lui resteront fidèles jusqu'au bout... Nous avons fait un choix à savoir se mettre au service d'un Homme qui mérite plus que quiconque d'être Maire car il n'a jamais trahi les Vésigondins contrairement à d'autres !!! Sa sensibilité est peut-être plus de Gauche et alors ? Il n'a pas la gale ou les poux et encore moins un cahuzac en puissance...C'est un Homme juste et droit qui aime sa Ville... De plus, quelle équipe ou quelle liste a le plus de personnes compétentes que celle de Monsieur Michel ? Les diverses sensibilités politiques de sa liste ne sont-elles pas un atout ? Dimanche, vous serez les seuls maîtres à bord, les seuls maîtres de votre avenir...
      Pour terminer en beauté et avec un peu d'humour, voici une petite citation de Horace G. Hutchinson : "si les insultes avaient un quelconque effet sur les trajectoires d'une balle de golf, je vous certifie que les parties seraient beaucoup plus courtes"

      Supprimer
    3. La garde meurt mais ne se rend pas...c'est beau comme l'antique.
      Mais que ferez-vous avec vos 15% dimanche soir?
      Et bien vous serez 2 ou 3 conseillers municipaux en face de Monsieur Bastard cette fois-ci élu par le peuple et tout enflé de sa légitimité, qui aura le plaisir de vous faire avaler son PLU.
      Si la liste Michel est de grande qualité j'en conviens, si une liste de salut public aurait eu ma préférence, il n'en reste pas moins que la seule question qui vaille, c'est la suivante: avons-nous envie de reconduire le maire actuel avec son PLU en bandoulière?

      Au premier tour on choisit, au second on élimine. De grâce ne l'oubliez pas!

      Supprimer
  10. - Cesar, impopulaire, est resté à Londres pendant que Ponce Pilate et ses sbires gèrent les affaires courantes.
    - Arrive Jésus, beau discours, belle gueule, et ses 33 apôtres
    - Jésus meurt le 14 avril et ressucite le deuxième jour
    - Qui reste aux manettes?....réponse dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question subsidiaire: qui est le Judas?...

      Supprimer
  11. Paris valait une messe, le vesinet vaut bien une place d'adjoint !

    RépondreSupprimer
  12. Ce sont les électeurs de ce couple dont certains sont même de gauche qui votent pour un adjoint, voire deux, l'homme et la femme, à Bastard sans le savoir. Il faut les prévenir de cette manipulation de leur vote.

    RépondreSupprimer
  13. Rendez-vous Jeudi 18 avril à 20H30, Maison des Combattants, 11 rue du Général Clavery pour constater que les colistiers de Droite de la liste "d'ouverture" d'André Michel ne quittent pas le NAVIRE !!! Venez nombreux pour comprendre ce que veut dire "ouverture"... Bonne soirée, les ami(e)s

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, jeudi c'est pas possible, Chesnais a loué pour toute la semaine, et jeudi il organise une nouvelle réunion avec sa femme pour faire part de sa dernière stratégie en date. Michel ne veut pas plutôt passer en deuxième partie à 22h30?

      Supprimer
  14. Chesnais a surtout fait du tort à Michel, dans mon entourage bcp ont été soulagé de voir un nouveau, qui leur permettait d'éviter de voter Jonnemann tout en ne votant pas PS.
    Ces zozos qui ont voté pour un parfait inconnu, sur sa seule "belle gueule" (un beau pgm) peuvent se mordre les doigts.
    Le jeu des alliances :
    Michel on comprend qu'ils aient eu peur que son [ex-]étiquette PS fasse fuir de nombreux électeurs (ceux qui ne suivent rien et ne posent question qu'aux élections, au Vésinet ils doivent être nombreux).
    Ce qui est curieux (louche ?) c'est que ni Jonnemann, ni Chesnais, ne donnent d'explications sur : pourquoi les pour-parler n'ont débouché sur rien.
    Mon opinion de qq qui ne sait rien, est tout d'abord ils se sont promis secret sur leurs tractation, ensuite que Chesnais sur son pgm de faire vraiment du neuf a demandé de virer "tous les anciens" , Jonnemann a refusé pour 2 raisons :
    ° certains représenteraient un poids d'électeurs non négligeable (mais qui est propriétaire de ses soutiens ?)
    ° Trop de volte-face dans le passé, l'empêche de donner l'impression d'en faire une nouvelle
    Partant de là situation bloquée.
    Bastard se tait , dans sa situation le silence est d'or ...
    Aurait-il tenté une approche vers Chesnais. Le plus pour lui est que Michel étant catalogué "inalliable", la situation la plus sûre après une alliance Chesnais, et le maintien Chesnais. Que lui a-t-il promis ?
    Cette dernière hypothèse semble le plus plausible, en l'état de silence actuel. Sur ce blog bcp affirmant que Chesnais a pris seul sa décision sans qu'aucun de ses co-listiers ne viennent à découvert affirmer le contraire ! Je pense que les pseudos mails et coup de fils ne se résument à la lecture de ce blog. Mais quels sont les zozos qui se sont plaints par blog à foison de son abandon ... Phénix ouvrant sinon le bal, tout au moins la porte : il aurait simplement dit belle sortie l'artiste, l'affaire était pliée : il suffisait que les voix Chesnais se répartissent sur Michel et Jonnemann et tout le monde aurait été content et le Vésinet (temporairement ?) sauvé.
    Le pbm est dimanche bcp vont changer leur vote, pour un jeu de bascule à somme nulle , ou pour un pseudo plébiscite Jonnemann dans un élan tout sauf B2C ? Le pire pourrait être que dans ce climat, un grand nombre choisissent "d'aller à la pêche".
    Michel a besoin de garder ses votes pour ne pas être seul voire carrément éliminé.
    Jonnemann a besoin de monter son score, mais ayant (encore) échoué dans ses alliances de 2ème tour (tout au moins n'a-t-il pas avaler de couleuvre, mais il n'y en avait pas vraiment) cela ne sera pas facile ; Chesnais apparait de plus en plus comme un mirage (j'ai lu que certains cherchent même un Judas !?) ; bref B2C a encore toutes ses chances.
    Les démissionnaires avaient fait promesse d'alliance , devront-ils se mordre les doigts de ne pas su la tenir ?
    Comme contre le mariagepourtous il faut savoir rester sage et tenir contre vents et marées, mais nous ne sommes qu'au Vésinet, après la folie de la patinoire à enterrer défigurant définitivement la place du marché en ayant repoussé tous les arbres encore plus en périphérie, aurons-nous le PLU jackpot(es ?) pour initiés ?

    RépondreSupprimer
  15. Quelle avalanche de bavardages stériles pour une affaire qui ne changera strictement rien à rien !
    Tout ceci pour un bled condamné à être défiguré par la pression démographique et "rectifié" par la politique du régime actuel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien d'accord!
      Soyez toutes et tous raisonnables, votez pour votre maire Philippe Bastard de Crisnay, et profitez du printemps, vous n'y comprenez rien de toutes les façons.

      Supprimer
  16. Chesnais qui avait fait sa liste avec sa femme et de dévoués colistiers recrutés par SMS, a finalement choisi de se représenter sans en avertir ses colistiers. Plusieurs d'entre eux avertis par la presse ont d'ores et déjà décidés de ses retirer !
    On est maintenant certain que Monsieur et Madame Chesnais roulent pour eux et se moquent de l'intérêt général !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas le seul !
      Moi aussi je me fous de l'intérêt général qui m'a toujours coûté beaucoup d'argent sans rien obtenir en contrepartie !
      Je viens d'apprendre qu'il y a un maire au Vésinet !
      C'est grave, ça coûte un maire et ça ne sert strictement à rien à part à engraisser les copains !
      Voir Paris,qui n'avait traditionnellement pas de maire et se portait très bien !
      Depuis Chirac, ce triste sire, ce sont pots de vins, fausses factures, faux employés, copains coquins et tout le florilège des magouilles mais la ville dire 'lumière" est tombée dans la panade la plus totale !

      Supprimer