12 avril 2013

L’Espoir c'est maintenant !

« On ne fait pas de politique avec la morale, mais on en fait pas davantage sans ... ». Bastard veut-il faire mentir Malraux ? Sa campagne a bousculé les codes, renversé les barrières de l’affrontement d’idées, effacé les limites du politiquement correct pour prendre une tournure qu’aucun des habitués des confrontations électorales précédentes n’aurait cru possible au Vésinet.

Dépôts de plaintes en rafale par les sicaires de Bastard contre des membres de listes concurrentes, contre l’éditeur de ces billets, menaces en tout genre proférées par les hommes de main de l’aristo.

Pasqua voulait terroriser les terroristes, Bastard veut-il instaurer un climat de peur pour effrayer ses adversaires ? Voulait-il recréer dans la population du Vésinet le clivage virulent qui existe au sein de l’UMP où la « verve haine » est devenue l’infusion préférée des Fillon et des Coppée ?


C’est à ce jour sa seule réussite, à l’issue d’une campagne calomnieuse pour les anciens du RPV ayant essaimé sur une liste concurrente, oublieuse de ses propres responsabillités dans le chaos où il a plongé le Vésinet, et mensongère quant aux raisons de ce retour dans les isoloirs.

Avec Cahuzac la morale fait un retour fracassant au niveau national. Avec les scandales à répétition que le Vésinet a connu  - rachat de la maison de campagne, choix de la directrice du conservatoire, voyage avorté à Barcelone, contrat de fourniture d’eau, équipements informatiques venus du fin fond du Loiret, rachat à un adjoint des noms de domaine la morale avait déserté la ville depuis belle lurette.

Bastard a-t-il jamais critiqué l’une de ces décisions, a-t-il jamais revendiqué un droit d’inventaire ? S’est-il ému que la grande prétresse Morel garde son traitement de salariée de Bel tout en étant rémunérée comme adjointe au Vésinet ?

Bastard a-t-il menti en annonçant en Conseil municipal avoir pris un arrêté ligne 19, arrêté qui ne figure dans aucun registre ?

A-t-il menti en affirmant que le préfet mettait la pression sur le processus d'adoption du PLU, alors que ce même préfet affirmait au blog qu’il n’y avait aucune urgence à faire passer cet arrêt ?

A-t-il menti en affirmant que le dossier "terrains de l’hôpital" était sur le bureau de Mme Duflot et qu’une menace de 1.000 logements était suspendue sur nos têtes ?

Tout le laisse à penser ! 

Au final peu importe que le PLU plaise ou pas, que le deficit des finances municipales soit comblé en 2 ou 5 ans, que la MJC soit ou non relocalisée .... le Vésigondin veut rompre avec 5 années d’amoralisme absolu et de pouvoir confisqué, d’appropriation éhontée de la chose publique et de communication mensongère.

Avec cette élection et l’éjection de Bastard, l’Espoir maintenant se lève d’un Vésinet fier de son maire !


Accès au sondage : deuxième tour 


18 commentaires:

  1. excellente analyse!!

    RépondreSupprimer
  2. L'espoir, c'est maintenant et les élections, c'est demain !

    RépondreSupprimer
  3. L'espoir maintenant!
    C'est pour un VRAI changement!

    RépondreSupprimer
  4. Mr Jonemann, Mr Michel et Mr Chesnais vous devez vous allier pour battre Bastard car vous serez responsables de son retour...
    "Le Vésinet, Le Vésinet outragé, Le Vésinet brisé, Le Vésinet martyrisé, Le Vésinet bientôt libéré", n'oubliez pas ce célèbre discours !!!

    RépondreSupprimer
  5. Casse-toi pauv'con!

    RépondreSupprimer
  6. on va se marrer avec Jonemann et Michel sur la même liste, spectacle garantie.....au détriment des Vésigondins

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pourquoi au détriment ? je doute qu'aucun de ces deux là, vu leur caractère, n'arrive au 10 ème du niveau d'insulte dont B2C était capable avec son opposition !

      Supprimer
  7. Il n'y a pas d'alliance possible ! On a vu le résultat désastreux en 2008 !
    Si bastard arrive à faire un bon score, c'est pour les raisons suivantes:
    1/ Un âne avec un badge UMP ne peut pas être battu dixit Sarkozy! dans ce cas l'UMP est responsable !
    2/ L'amnésie (mémoire récente/Alzheimer) concerne une large partie des vésigondins qui votent ! Dans ce cas les vésigondins sont responsables!
    3/ Les démissionnaires ont surestimé le ras le bol des vésigondins et n'ont pas réussi à convaincre sur la nécessité des élections anticipées! c'est eux les responsables!
    Il faudra poursuivre le combat pour un VRAI changement en 2014!
    Pas de compromission!

    RépondreSupprimer
  8. A l'anonyme du 14H04, je pense que vous ne deviez pas être une flèche en statistique à l'ECOLE... L'idiotie de votre message penche pour un écrit Bastardien !!!
    Si Jonemann part seul au combat, il perdra... Retournez à l'Ecole pour les bases !!!
    Juste pour votre culture : Michel n'a pas fait une liste PS mais une liste d'ouverture et Chesnais est un homme de conviction et de Droite !!! Un Vésigondin qui en a marre des gros "bœufs" de ce blog...

    RépondreSupprimer
  9. A l'anonyme du 14/04... J'aime mieux rire que pleurer !!!

    RépondreSupprimer
  10. Plus "Nouille" que toi, tu meurs, anonyme du 14.04...
    André Michel aime sa Ville/les Vésigondin(e)s et non le Pouvoir contrairement à d'autres... Pour clore ta "Nouillissitude", je suis de DROITE !

    RépondreSupprimer
  11. Si Jonemann, Chesnais et Michel sont des Hommes qui aiment leur Ville, ils s'allieront avec intelligence pour le bien des Vésigondins !!!

    RépondreSupprimer
  12. Même personne du message à 14H04 et 14H24... Allez prendre l'air aux Ibis...

    RépondreSupprimer
  13. Moi je m'en tape encore plus, je resterai dans mon lit douillet !
    L'abstention reste le seul acte valable, c'est pas fatiguant et ça permet de démolir tout le monde !
    Ne votez pas non plus pour le parti des écœurés, ça ne sert à rien, ils sont déjà trop nombreux et comme ils ne sont pas idiots, ils ne se présentent nulle part !

    RépondreSupprimer
  14. Message à Jonemann, Michel, Chesnais13 avril 2013 à 19:07

    Message pour Messieurs Jonemann, Michel et Chesnais.

    Demain, dépêchez vos colistiers et sympathisants dans tous les bureaux de vote pour contrôler la régularité de l'élection et ce, toute la journée.

    Vous savez, l'UMP, le parti de Bastard et de Myard a montré récemment sa capacité à bourrer les urnes et à truquer une élection. Pour conserver leur fromage, ils ne sont pas à une turpitude près!

    RépondreSupprimer
  15. Les querelles intestines du Vesinet, tout le monde en a assez et ce n'est pas le fils Jonemann qui est capable de relever la situation pas si catastrophique qu'on veut bien le dire. Il ne sera jamais à la hauteur du père, ce ne sera toujours que le fils de Alors que c'est l'union des intelligences communes qui est efficace et non les attaques et les polémiques de bas étages.
    Anonyme

    RépondreSupprimer