28 avril 2013

Mme Chaléat, l’âne et le son

Odile Chaléat, 6 ème conseillère d’opposition élue sur la liste du sortant, est un pilier de la bien-pensance catho, une personnalité qui illumine par sa générosité les paroisses du Vésinet.

Mme Chaléat fut l’accompagnatrice proposée par Robert Varèse à JF Bel quand en 2010 il fallut trouver une suppléante pour la réélection du conseiller général. Le p’tit Robert avait alors soufflé à son « ami » J-F qui s’en épancha sur le blog : « avec sainte Odile, ce sont les voix du diocèse que tu récupères ». 

Las, papy Bel préféra instrumentaliser une Gattaz, toute bru fut-elle, plutôt que de s’attirer les indulgences de l’évêché ! Il eut tort, et pour prix de sa mésalliance la foudre tomba du Ciel :  sa victoire fut invalidée, et Gattaz dut en public expier ses péchés.

Mme Chaléat fait de nouveau parler d’elle, car l’un de ses innombrables talents consiste à pousser la chansonnette à la chorale O Musica, laquelle chorale – depuis la nuit des temps -  auréole de sa participation la commémoration de la victoire du 8 mai, en interprétant l’Hymne à la joie.


Mais c'est que croqu'Odile Chaléat a la larme facile. A l’issue de la déroute de Bastard, Mme Chaléat a décidé que la chorale O’Musica ne saurait entonner un chant joyeux, et a retiré sa participation du programme des festivités. Encore heureux qu'elle n'ait pas réclamé que les oriflammes du château Carnot soient mis en berne.

En bonne ayatollah pratiquante Mme Chaléat prive de son les vésigondins qui ont mal voté.

Les prendrait-elle pour des ânes ?


12 commentaires:

  1. De quelle chorale parles tu Phénix ?
    Il y a d'autres chorales que celle de Chaléat. On n'a qu'à les faire venir.

    RépondreSupprimer
  2. Je ne suis pas étonné ,ce qui prouve que la liste des 6 rescapés ne comprennent rien au suffrage universel et que tous les comportements de ce type feront partie du catalogue si cette bande à l'intention de se représenter à nous.

    Un mot pour vous: que cela plaise ou pas,je considère que vous faites partie des médias incontournables de notre ville parc.

    RépondreSupprimer
  3. Madame Chaléat lors de sa présence au CIAV rendait l'atmosphère très pesante, les voix du Seigneur sont impénétrables.

    RépondreSupprimer
  4. Il est d'usage d'interprêter le 8 mai l'hymne à la joie par ce qu'on le relie au 9 mai, jour de l'Europe, dont cet air est l'hymne officiel.
    La notion de joie ou d'affliction n'a rien à voir avec cette date.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu ce qu'est l'Europe actuelle on ferait mieux de jouer un Requiem ou un Dies Irae le 9 Mai !
      De toute façon, le 9 mai est une invention qui ne rime à rien !

      Supprimer
  5. madame ,vous êtes ump. Ce comportement n'est pas digne. ce n'est pas non plus l’idée que je me fait de la religion.

    A méditer sur ce type de posture,ça promet.......

    RépondreSupprimer
  6. Souvent j'ai remarqué que le catho de façade n'est guère charitable! malheureusement ceci en est à nouveau le triste exemple; elle va avoir du mal à monter aux cieux cette dame patronnesse; elle peut déjà commencer à faire son mea culpa mais surtout son mea maxima culpa! vous me réciterez à genoux 100 ave et 100 pater (pour commencer)!

    RépondreSupprimer
  7. Cette association a-t-elle bénéficié de subventions de la mairie ?

    Si la réponse était positive, il conviendrait de s'interroger ...

    RépondreSupprimer
  8. A-t-on demandé l'avis des membres de la chorale ?

    Difficile d'abandonner des habitudes de république bananière !!

    RépondreSupprimer
  9. Mince, Melle LeLongBec est de retour. Signé: Fernand Raynaud.

    RépondreSupprimer
  10. Un catovien qui se marre ...30 avril 2013 à 20:43

    Salut Phénix, pourquoi tu censures certains commentaires? Ils apparaissent sur ton blog, puis disparaissent le lendemain.

    RépondreSupprimer