15 avril 2013

Morphopsychologie et l’énigme Pallu

Il était nul besoin d’être expert en cette pseudo sciences, il suffisait d'un minimum de sens de l’observation pour s’instruire en matant les « trombines» des différents colistiers parqués en salle du conseil à la mairie en l'attente des résultats.

Et vous saviez tout de suite à quelle liste rattacher le ou la quidam juste à son look !

Enjoués et exubérants : ils étaient peu nombreux mais la divine surprise se lisait à leur comportements. En politique on a pas si souvent l’occasion d’être heureux, autant le faire savoir quand le sort vous sourit. Chesnais et les siens rayonnaient.

Il y avait ceux qui tiraient la tronche, dépités, livides, anxieux. Tous ces fromages aux quels on a gouté et qu’on allait devoir renifler de loin, tous ses cadavres dont il faudrait vider les placards, tous ses dossiers qu’il faudrait passer à la machine à faire des confettis. Leur chef est resté invisible plus énigmatique que jamais, lui qui les avait envoyés au casse pipe avec des méthodes de voyous, il restait terré dans son silo, comme s’il craignait une invasion des Huns, à moins que ce ne fut des autres. C’était triste d’être bastardien et de devoir raser les murs dans sa propre mairie !

Et puis il y avait les pas vraiment satisfaits, un peu inquiets, ceux qui ne savaient pas à quel saint se vouer. A chaque affichage du résultat d’un nouveau bureau on les sentait crispés : "Jonemann toujours devant, oui d’une courte tête ?"  C’était avant Pallu !

Et le résultat de Pallu, comme si fait exprès tomba le dernier ! Surprise, de nouveau les masques "il est passé devant." Le méchant Bastard par un miracle dont les urnes ont le secret a réussi à inverser l’ordre à l’arrivée. De premier le challenger est passé second, pour une poignée de voix.

Énigme ce bureau où Jonemann perd plus de 15 % des suffrages. Quelle explication à cette désaffection. Morel y est inscrite, ainsi que le marquis ... on va quand même pas imaginer ... mais dimanche prochain, on mettra des observateurs, ça évitera de soulever des questions qui pourraient géner.


7 commentaires:

  1. "...on mettra des observateurs..." voilà qui est significatif...qui est ce "on" monsieur Phénix, vous qui n'osez pas dire qui est votre maître ??? et quel est votre choix ?
    Il y a une expression : "avoir le courage de ses opinions". Vous avez manifestement beaucoup d'opinions, même si elles tournent en boucle, mais manifestement pas le courage qui va avec !!

    RépondreSupprimer
  2. Pour payer les impôts par internet, aucun problème. Mais pour voter, niet! Le système du XIXème siècle, ses bouts de papier, ses bureaux, ses urnes, ses assesseurs, ses comptages à la main reste en vigueur...

    RépondreSupprimer
  3. j'ai eu un immense moment de bonheur en voyant Morel qui pleurait et là j'ai compris que la fin de notre cauchemar municipal pouvait prendre fin.
    On est 70 % contre B2C, ne gâchez pas la fête, votez pour la liste unique si elle existe ou le mieux placé sinon et champagne dimanche soir.

    RépondreSupprimer
  4. Je vous avais prévenu: l'UMP, beaucoup de tricheurs et de bourreurs d'urnes !

    RépondreSupprimer
  5. Quelle responsabilité prend Jonemann en refusant la liste unique! Il sera battu s'il y a 3 listes et Bastard restera 7 ans. Que peux espérer Bastard sinon 3 listes. Bravo,le docteur. Vous serez fini et bien fini. Je vous le prédis.

    RépondreSupprimer
  6. Il faut que Jonemann ouvre un minimum sa liste, sinon Bastard passera.
    Et Jonemann aura en 2014 l'étiquette de celui qui aura fait passer Bastard.

    RépondreSupprimer
  7. alors la on frole la diffamation, vos insinuations sont scandaleuses....

    mais bon quand on entend les mensonges propagés au merlette on ne doit pas etre etonné.

    RépondreSupprimer