17 avril 2013

Pourquoi nous avons finalement choisi de nous maintenir, par S. Chesnais

Nous nous sommes présentés aux élections municipales partielles convaincus qu'il fallait mettre un terme au déclin du Vésinet, redynamiser notre ville et faire enfin entrer la ville-parc de plein pied dans le XXIème siècle.

Notre score de presque 20% nous a surpris puisque nous pensions faire moins (10-12%), n'ayant fait campagne que trois semaines.
Ce score est la démonstration de la pertinence de notre discours de renouveau des équipes et de redynamisation de notre ville.

La quasi égalité des deux listes en tête au premier tour et le maintien de la liste d'André Michel nous ont placé face à 3 alternatives:
- Nous maintenir et risquer de favoriser l'adoption du PLU en l'état car je pensais à tort que nous prenions des voix à Didier Jonemann,
- Fusionner avec la liste de Didier Jonemann pour maximiser les chances de modifier le PLU,
- Nous retirer pour laisser les Vésigondines et les Vésigondins choisir en 2013 leur PLU, en donnant rendez-vous à tous en 2014 pour que notre programme et notre équipe s'imposent.

Lundi, cette dernière option nous paraissait la plus appropriée, les négociations avec Didier Jonemann n'ayant pas abouti. Et puis...

Et puis, nos électeurs se sont manifestés par dizaines, par sms et email, nous demandant de ne pas jeter l'éponge, de ne pas nous compromettre, de continuer notre campagne, de tenir dans notre volonté de renouveau des équipes et de redynamisation du Vésinet, nous révélant que nos voix ne se reporteraient pas particulièrement sur Didier Jonemann.
Et puis notre équipe, partagée, a basculé au fur et à mesure des échanges de la nuit et de la journée, et la conclusion s'est imposée à moi : Oui, nous devions nous maintenir. Oui, nous devions rassembler la majorité des Vésigondines et des Vésigondins autour de notre projet.


Pour qui voter au second tour ?

Pour répondre à cette question, il vous faut d'abord choisir la ville dans laquelle vous souhaitez vivre:
- une ville figée dans les années 1950/1960 où flotte encore l'odeur surannée d'un passé glorieux et d'habitudes de vie dépassées,
- une ville où l'on renvoie les problèmes en périphérie et où l'on subit l'Etat plutôt que de lui faire face,
- ou une ville dynamique qui fait l'envie de tous, mélange d'histoire et de modernité, où les générations cohabitent positivement dans le respect de chacun, où les espaces verts et les cours d'eau sont entretenus, où les écoles sont dotées des moyens adéquats, où sont proposés services de qualité et équipements modernes pour les petits et les grands, où les commerces de ville fleurissent.

Si vous voulez vivre dans cette dernière ville, alors notre projet est celui vers lequel porter votre suffrage.

Le PLU n'est pas tout, mais pour ceux qui doutent encore de nos positions :
Oui, il faut abroger le PLU, discuter et intégrer avec raison les modifications demandées par les associations, pour le finaliser avant la prochaine échéance électorale.
Oui, nous ne voulons pas d'immeubles au Nord du boulevard de Belgique.
Oui, nous voulons une densification limitée aux dents creuses dans le centre ville et autour des points de ravitaillement (Charmettes et Rond Point du Pecq).
Oui, nous voulons que soit limitée la hausse des cos résultant du changement de la méthode de calcul de la surface habitable.
Oui nous voulons que soient maintenues les tailles minimales de parcelle, seules permettant de conserver les arbres de haute tige qui participent au caractère de notre ville-parc.
Oui, nous voulons des règles architecturales qui imposent des constructions esthétiques qui s'insèrent dans un environnement déjà riche en bâtiments remarquables.
Oui, nous voulons repenser la ZAC de l'Hôpital, non en la juxtaposant avec le quartier Princesse, mais comme un tout, dans un projet d'aménagement intégrant équipements plus nombreux, circulation douce, parkings en sous-sol dans toutes les constructions neuves dès le premier m2.
Oui, nous voulons que cessent ces passages de bus monstrueux et vides qui constituent une aberration écologique et nuisent aux Vésigondins, comme la ligne 19.

C'est pourquoi nous appelons à voter pour nous le 21 avril :
- ceux qui ont voté Philippe Bastard de Crisnay, mais savent que seul l'indispensable renouveau des équipes permettra de redynamiser la ville,
- ceux qui ont voté Didier Jonemann, notamment les membres des associations, et ont conscience aujourd'hui que cette liste risque d'échouer faute de savoir rassembler largement,
- ceux qui n'en peuvent plus des querelles de clochers et veulent redonner à la ville son éclat,
- ceux qui se sont abstenus réalisant le plus grand score dimanche dernier puisqu'ils représentent 60% d'entre nous.
Nous vous attendons très nombreux dimanche prochain 21 avril pour le renouveau des équipes et la redynamisation du Vésinet.

Bien à vous,


Stanislas Chesnais

47 commentaires:

  1. Honte à vous Monsieur CHESNAIS. Vous mentez comme jamais. Vos proches colistiers ont appris par le blog votre revirement alors que la liste était déposée depuis plus de 3 heures.
    Vous avez eu très peu de contact dans la journée. Vous mentez toujours et encore.
    J'ai jamais vu un type comme vous!

    RépondreSupprimer
  2. Faire face à l'Etat au lieu de le subir??
    Tiens donc....que voulez-vous dire, Monsieur Chesnais?
    Pouvez-vous aller au bout de ce raisonnement?

    RépondreSupprimer
  3. Comme on aime bien le latin sur ce blog, je dirais :

    Arx tarpeia Capitoli proxima

    Un déçu

    RépondreSupprimer
  4. Stan vous êtes arrivé 3ème pour le bien du Vesinet retirez vous

    J'ai voté Michel au premier tour, mais je voterais D.J. Au 2ème tour parce qu'il est 2eme et malgré tout est le seul à battre le désastre que représenterait l'election de Bastard

    Si D.J. Se casse la gueule vous aurez un boulevard en 2014. Je suppose que c'est Jacques qui vous a influencé, que vous a t il promis? Le bien de la ville est au dessus du votre alors aidez nous

    RépondreSupprimer
  5. Quelle est donc votre "part d'ombre" façon Cahuzac..., Monsieur Chesnais?

    RépondreSupprimer
  6. Monsieur Chesnais a ridiculisé Le Vésinet, dans tout le département. On se gausse partout du Vésinet. Il a ridiculisé ses électeurs. Il devrait se cacher de honte. Se présenter avec sa femme en numéro 2 et prétendre ainsi gérer la ville en couple était déjà énorme même si c'était caché, mais cette fois c'est le pompon. Encore mieux Bastard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens d'appeler 2 de ses colistiers qui étaient dans son TOP 10: ils ne savaient rien du revirement de Chesnais. C'est totalement faux et mensonger d'écrire que l'équipe a basculé. C'est une décision personnelle du couple Chesnais.
      Les colistiers de Chesnais sont secoués.

      Supprimer
    2. Pire, il a avoué en séance qu a part 1 personne chargé des finance il n avait personne de sérieux de sa liste pour accompagner le Vésinet.
      je pensais que sa com relevait du géni, en fait c un grand manipulateur peu crédible.

      Supprimer
  7. Baratin et grammaire approximative

    RépondreSupprimer
  8. Et si ce monsieur eétait un sous marin de B2C?

    RépondreSupprimer
  9. Vendre le sort de sa ville contre une investiture 2014....

    RépondreSupprimer
  10. Non mais je rêve ! Pourquoi Phénix vous laissez ce type qui se moque de toute le monde déposer encore des articles sur votre blog !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. parce que les 2 autres guignols ne se moquent pas des vésigondins depuis des années peut être???
      et pourtant Phénix les laisse écrire des anneries et même des insultes

      Supprimer
  11. Vous pensiez prendre les voix de Michel pour battre Jonemann et Bastard mais comme Michel n'est pas tombé dans votre piège maintenant vous pouvez être très mal car on ne prend pas les Vésigondins pour des Cons...
    Honte à vous...

    RépondreSupprimer
  12. Étant un habitant d'une zone très touchée par le PLU, je n'apprécie pas votre engagement politique dont je ne comprend pas les motivations. Vos ambitions et vos négociations en aparté risquent de conduire à la destruction de ma maison. Pour moi, l'enjeu de cette élection n'est pas de savoir si votre personne va être élue mais de savoir si ma maison va être détruite. Votre absence de constance et de conscience politique m'afflige.

    RépondreSupprimer
  13. Jacques ne saurait parier sur le mauvais cheval. Son poulain est en difficulté à mi-course ? Et hop ! Une petite piqûre de Chesnais et ça repart !

    RépondreSupprimer
  14. Bla bla bla de communiquant.
    Affligeant.
    J'attends avec impatience le résultat du second tour.
    La démocratie ne peut se fourvoyer dans des contorsions et des déclarations cahuzaciennes.
    Je pleurerai si le score de Chesnais devait s'améliorer.

    RépondreSupprimer
  15. Chesnay en fait de dynamisme c'est le roi du copié collé. Regardez en 3 semaines l'évolution de son programme, il ne sait que recopier les programmes de Michel et Jonemann sans aucune conviction personnelle. Quelle caricature, quelle juxtaposition de mots creux et sa récente volte face en dit long sur la fiabilité de ses engagements.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le roi du copié collé est sans aucun doute DJ qui au début de sa campagne ne parlait que du PLU et sans en connaître les détails. Souvenez vous de son 2 eme trac et les suivants

      Supprimer
  16. Le vrai problème n'est-il pas que la solution de Jonemann est pire que celle de Bastard. Vous savez tous que Jonemann n'est pas à la hauteur pour être maire et que son équipe est faite de gens qui ne s'aiment pas. De plus elle extrêmement à droite, voire certains sont proches de l’extrême. A voir cette équipe Bastard est à gauche. En refusant tout front commun anti Bastard entre les 3 listes Jonemann a scellé la réélection de Bastard. Monsieur Bastard peut dire merci à Monsieur Jonemann. Alors Jonemann ou Bastard, c'est pareil. Autant rester couché.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que se passera-t-il si leS 3 listes arrivent à égalité parfaite ?

      Supprimer
    2. Il y a une seule et unique alternative à ces deux là ! Votez Chesnais car lui seul dispose d'un vrai programme fondé sur une vision à court moyen et LONG TERME.

      Supprimer
    3. "De plus elle extrêmement à droite, voire certains sont proches de l’extrême" : Pourriez-vous vous expliquer sur cette phrase?

      Si non, au mieux, c'est de la bétise, au pire, c'est de la diffamation et condamnable. Et ne pensez pas être à l'abri derrière ce pseudo "anonyme", l’anonymat n’existe pas sur internet.

      Supprimer
  17. Honteux. J'ai voté pour Chesnais car je croyais à sa volonté de faire partir B2C . Il montre en ne se désistant pas qu'il n'en est rien et qu'il souhaite le faire élire. Et ce revirement après avoir annoncé son départ et discuté avec Myard est louche.

    RépondreSupprimer
  18. Girouette, pirouette que tout cela !! J’ai voté Michel au 1er tour, et ce sera DJ au second car là il faut éliminer les menteurs, les farceurs, les rançonneurs, bref les profils « dangereux » pour l’avenir de notre ville….

    RépondreSupprimer
  19. Tondu et pas content17 avril 2013 à 09:59

    Monsieur Chesnais,

    En vous maintenant, vous favorisez le succès de la liste Bastard, c’est-à-dire le maintien en l'état du PLU, soit l'exact opposé de votre objectif prioritaire et déclaré. Vous savez –ou vous devriez savoir- que l’enquête publique qui suivra ne servira à rien, puisque les observations, remarques ou demandes formulées à l’occasion de cette procédure ne sont jamais prises en compte.
    Sur le sujet du PLU aussi bien que sur les autres, Monsieur Chesnais, vous laissez la fâcheuse impression de confondre marketing et politique et que vous faites un super Varese. Nous avons déjà donné, merci !
    Ceci vous sera rappelé en mars 2014 si d’aventure vous présentiez une liste -ou si encore, à titre de récompense pour services rendus, une place de choix vous était réservée sur la liste Bastard et consorts, avec la bénédiction des gros bonnets de l’UMP qui veulent tant de bien au Vésinet.
    A bon entendeur...

    RépondreSupprimer
  20. Bon sang! Vous êtes tous donc aveugles et sourds! Il n'y a qu'une liste qui fera retrouver la dignité à notre ville! La liste d'André Michel! Il ne s'agit pas pour cette élection de clivages politiques habituels, de droite de gauche où que sais-je!
    Allez, un peu de bon sens, il faut voter pour un renouveau démocratique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vous suis!
      Portons nos voix sur Monsieur Michel, et faisons élire Monsieur Bastard dans la foulée.
      Il a l'investiture UMP après tout, et son PLU m'a l'air cohérent, même si je n'y comprends rien.

      Supprimer
  21. Stan Chesnais, ne serait-il pas un sous-marin de B2C, torpillons le Dimanche 21 Avril 2013, de façon a le persuader a ne pas récidiver en 2014.
    Diès Irae

    RépondreSupprimer
  22. En vous maintenant pour dimanche vous faites un boulevard à Monsieur Bastard, et allez contre les tous les arguments que vous défendiez lors de votre campagne, votre attitude veut dire que vous n’êtes venu dans ces élections que pour diviser les opposants au PLU et à l'équipe de la mairie, vos électeurs ne sont pas des idiots, il se réuniront dimanche derrière Didier Jonemann, seule alternative crédible pour sortir l'équipe actuelle de la mairie.

    RépondreSupprimer
  23. Tout est louche là-dedans. Quant à l'orthographe et la syntaxe, sans oublier la maîtrise plus qu'approximative du vocabulaire.

    RépondreSupprimer
  24. Cet homme ridiculise notre commune, ridiculise des enjeux cruxiaux pour elle, ridiculise le débat politique, méprise ses colistiers et ses électeurs. C'est un charlatan.
    En fait on a affaire à Tapie en beaucoup plus médiocre.

    RépondreSupprimer
  25. M Chesnais souhaite toujours le départ de tous les protagonistes présents sur la scène politique du Vésinet. C'est l'une des raisons de son maintien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe quoi car il sait qu'il n'a aucune chance d'être élu ou alors il faut qu'on lui explique la différence entre le premier et le deuxième tour d'une élection à deux tours.
      J'ai voté pour lui au premier tour, je ne vais pas le faire au second ni s'il se présente à nouveau en 2014!

      Supprimer
  26. M. Chesnais, retournez à l'école et apprenez l'orthographe : comment peut-on
    écrire " plein-pied " pour "plain-pied " ?? Quant à vos 3 alternatives elles offrent donc 6 possibilités ; la seule raisonnable sera de ne pas voter pour vous, quitte à se priver de la " redynamisation " du Vésinet, qui revient comme une incantation dans votre pathos, sans que l'on sache ce que cela veut dire.
    Pauvre Vésinet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La coupe est pleine pour le Vésinet morne plaine.

      Supprimer
  27. M. Chesnais,
    J'avais eu l'impression en discutant avec vous que vous étiez intelligent, ouvert, soucieux du bien public. Je me suis trompé. Ces revirements sont stupides, coupables, dévastateurs.
    Votre avenir politique au Vésinet est définitivement mort.

    RépondreSupprimer
  28. Si jamais c est encore bastard et son équipe qui repasse

    ce sera votre faute M. Chesnais

    Pour qui roulez vous ?

    ET j'ai envie de reprendre une expression commune, pardonnez, je ne suis qu'un plébéien:

    2 x CLAQUES !!!!

    RépondreSupprimer
  29. Non si c'est DJ ou B2C qui passe et repasse les responsables seront ceux qui auront voté pour eux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains hommes ont plus que d'autres le sens de l'interêt générale. La droite de manière générale a souvent brillé par son individualisme. De nombreux hommes et femmes de gauche vont reporter leurs voix non par admiration d'un candidat mais pour le Vesinet. J'espère de tout coeur que les électeurs de gauche comme de droite comprendront les enjeux de cette élection et feront preuve d'ouverture d'esprit.

      Supprimer
  30. Monsieur Chesnais ,

    c'est très bien ! vous expliquez clairement votre stratégie en toute transparence ...l'honnêteté et la transparence , sont ce que nous recherchons au Vésinet ! nous sentons clairement la fraicheur et le dynamisme de votre équipe ! c'est de sang neuf dont nous avons besoin je vous souhaite un grand succès pour ce deuxième tour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En toute transparence monsieur Chesnais s'est inscrit à la dernière minute à la préfecture, sans en référer à ses colistiers autres que sa femme (numéro 2 de la liste, qui n'apparaît pas sous le nom de Chesnay, en toute transparence).
      Le plus transparent, c'est que Bastard risque d'être élu; alors quel succès peut-on souhaiter à monsieur Chesnay, un poste d'adjoint?
      Quant à la stratégie...vous pensez à celle de lundi soir à la maison du Combattant ou à celle d'hier après-midi?

      Supprimer
  31. Frères Jacques17 avril 2013 à 20:14

    N'insistez pas, Stanislas!...

    RépondreSupprimer
  32. Triste visage que vous nous montrez... Je pensais que pour une fois, il y avait un homme qui s'intéressait à sa ville, à ma ville et avait une attitude dénuée d'intérêt...
    En fait, il n'en est rien, vous vous montrez individualiste, centré sur vous même en espérant votre réussite, à l'encontre des intérêts des vésigondins, du Vésinet.

    RépondreSupprimer
  33. Bla, bla, bla...
    Vous n'êtes capable que de coups bas ex: MM Bastard de Crisnay et vous même avez fait retirer le programme de JONEMANN dans l’enveloppe officielle des élections.
    Vous n'êtes qu'un manipulateur et vous-même êtes aux ordres du "nain de jardin" MYARD, la honte !!!

    RépondreSupprimer
  34. Chesnais et sa femme ne voient que leur intérêt personnel et espèrent pouvoir siéger tous les 2 au conseil municipal. D'ailleurs même le n°3 de leur liste est dégoûté et veut se retirer.
    S'il leur reste un tant soit peu de dignité ils devraient renoncer avant dimanche, s'ils le peuvent encore.

    RépondreSupprimer