26 avril 2013

Qu’est ce que les quinqua génèrent ?

Une nouvelle génération accède ce jour aux affaires. A la gérontocratie portée au pouvoir en 2008 avec la vague RPV, succède une équipe de quinqua (âge moyen 55) déterminée à jouer collectif pour sortir le Vésinet de l’ornière. Le changement générationnel, c’est Didier Jonemann qui l’accomplit.

Les enjeux du mandat d’un an se lisent dans l’agencement du bureau municipal et l’affectation des domaines aux nouveaux baron(ne)s du régime. L’annonce lors de la campagne électorale d’un poste d’adjoint à la CCBS souligne la détermination du nouvel élu de ne plus être à la traine de cette institution.

Des 9 adjoints deux héritent d’une expérience dans l’équipe précédente, Chantal Godest et Francis Guiza, les autres accèdent pour la première fois aux responsabilités municipales.

Bernard Grouchko, entré dans le combat électoral par le canal associatif (AEB) sera sans surprise le « primus inter pares ». Le détail des attributions sera connu ce soir, le benjamin de l’équipe récoltant logiquement le ministère des sports et de la jeunesse ! Par contre rien n’oblige à placer les maisons de retraite sous l’autorité du vétéran. Jean Michel Joncheray, un compagnon de route de longue date, se verrait confier un rôle majeur sur la sécurité. Sécurité dont même la police nationale reconnaît qu’elle s’est fortement dégradée au Vésinet depuis le début de l’année.

Les 3 chantiers majeurs PLU, Eco quartier et remise en état de la ville sur les quels la municipalité sera jugée sont confiés aux poids lourds de l’équipe, avec obligation de résultats dans le court délai imparti.

C’est tout l’enjeu du bon départ que doit prendre ce gouvernement pour que dès le début 2014 on puisse apprécier les succès que les quinqua génèrent !

2 commentaires:

  1. Courage à vous car l'opposition B...et C...vont tout faire pour vous scier la branche.

    RépondreSupprimer