7 avril 2013

Rien ne presse ...

Parmi les centaines de commentaires postés en une semaine sur ce blog, ci-dessous la recommandation d’un anonyme :

« Pour ces élections je ne demande qu’une seule chose a tous les candidats : annoncer clairement par écrit qu’ils ne sont que des intérimaires et qu’un intérimaire, ça ne prend pas des décisions irrévocables pendant un mandat de moins d un an. »

C’est tellement vrai qu’ayant participé en 2010 aux préparatifs de l’après Varèse, lors des réunions que le blog vient de rendre public, tous les participants avaient admis le principe énoncé ci dessus. Ne rien faire qui soit irrévocable ! Même Madame Morel avait adhéré à ce principe de bon sens. Les compte rendu de ces réunions en attestent.

Dans un mandat d’un an on ne peut qu’expédier les affaires courantes et ramener la sérénité.
On ne peut qu’ouvrir les placards, exhumer les cadavres et rendre public les affaires nauséeuses.

On ne peut que préparer les dossiers, informer les administrés des tenants et aboutissants et donner aux futurs candidats de 2014 le temps de choisir leurs options pour préparer leur propre programme de 2014 .

Quelle option pour le PLU, quelle option pour la reconquête de la place du marché, pour la MJC ...?

Halte à la frénésie, halte à la surenchère, c’est le calme d’un olympien qui doit demain s’imposer pour mettre un terme aux dérives hystériques suscitées par les attaques ad hominem du maire-sortant et de ses vibrionnant colistiers.

Qui du paisible Michel, du so british Dr Jonemann, du très cool Stan Chesnais réussira à attirer sur son nom, par sa façon de se comporter, par son empathie et son charisme une majorité de vésigondins, reste une énigme.
 
Mais il est une certitude : ce programme est aux antipodes de celui de l’agitateur Bastard.

Vésigondins, rien ne presse, donner le temps au temps, votez pour l’un des 3 challengers,  vous aurez la sérénité.
 
2014 c’est juste dans un an !

6 commentaires:

  1. Excellente analyse, à laquelle on ne peut qu'adhérer!!

    RépondreSupprimer
  2. Juste un détail le plu et l'hôpital ne peuvent attendre un an ! Donc indispensable d'être immédiatement opérationnel sur ces deux sujets, quant au reste, de toute façon personne ne connaît les cadavres laissés par b2c , et avec un budget vote en catimini dans la plus grande opacité, donc l'analyse proposée n'est pas fausse

    RépondreSupprimer
  3. finalement rien ne presse:
    ni à rembourser les emprunts ni à refaire la place du marché ni à s'occuper du PLU ni de la maison de la culture ni de l'eco quartier.Le Vesinet peut s'endormir heureux. Pas sûr que cela fasse une politique. Ce billet se revèle donc implicitement favorable à l'équipe en place qui agit...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C du second degré... faut décrypter...

      Supprimer
    2. @Anonyme de 20.01.
      Tkt, Il y a encore des "bœufs" sur ce blog, c'est pas fôte de tout faire pour les dissuader de venir y perdre leur temps.

      Phénix

      Supprimer
  4. et si c'etait du troisieme degre?
    ou du 4eme?

    RépondreSupprimer