21 avril 2013

Vésinet : élections , Résultats Jonemann Elu


44 commentaires:

  1. Notre cher Phenix devrait écrire des scénarios de série télé. Bon les siens actuels ressemblent un peu à ceux des années 80. Mais sur que pour une diffusion en milieu de journée, ses séries télé auraient beaucoup du succes.

    Notre Cher JR Varese doit être content, aucune liste n'a osé dire que son choix d'arrêter le chantier de la médiatheque, Mjc, patinoire est responsable des difficultés de la ville.. Et la cathédrale enterrée ( qui nous a couté 20M) on y fait quoi, la fête ce soir... Sur que pour les journées du patrimoine ce serait le spot.
    Oh une idée : La plus grande permanence electorale des Yvelines pour mars 14 sous la place du marché... ou...ou...

    RépondreSupprimer
  2. Pauvre Chesnai, la première loi de la politique : les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent.
    - Pourquoi l'UMP l'investirait lui et pas Gripoix?
    - Pourquoi Bastard a plus de boulot après? n'a t-il pas assez de boulot maintenant?
    - Si jamais ça se fait, il faudra après pour Chesnai de s'abaisser devant ceux qui l'ont nommé (Morel, Jacques...) et être potentiellement un autre godillot de la clique UMP, au détriment des Vésigondins !

    Vendre son idéal pour des promesses mais quelle connerie, on verra si ces promesses vont tenir avec je l'espère un score minable pour Chesnai au deuxième tour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi j'espère que Jonemann fera un mauvais score suite au maintient de Chesnais

      Supprimer
    2. pauvre anonyme dire des sottises pareils

      Supprimer
    3. Gripoix le caniche de Myard, parfait incompétent? Il serait temps qu'il y ait du vrai sang frais dans cette ville....

      Supprimer
    4. rate bon score

      Supprimer
  3. Evidemment Phenix qui a clairement affiché ses sympatihes pour Jonemann est dans les confidences de ses adversaires!! Il nous prend vraiemnt pour des billes avec ses supputations qui n'ont pour intérêt que de tenter désespéremment de favoriser son candidat!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Phénix est un citoyen, il dit ce qu'il veut.

      Supprimer
  4. Bon, là on commence à friser le ridicule...voyons, Phenix, maintenant, la théorie du complot...il ne manquait plus que ça. Des scénarios abracadrabantesques, des soi disant "observateurs" fantômes qui n'existent que dans votre esprit... Boileau Narcejac... c'est quoi ce délire ? rien de plus sérieux à dire en ce jour important ?
    Comment un "observateur" peut il "assister" à un échange téléphonique entre deux personnes ?? ils ont mis le haut parleur ?? il est à la fois avec chacun des interlocuteurs ? Boileau d'un côté, Narcejac de l'autre ??
    C'est vraiment essayer de faire croire n'importe quoi aux gens !
    Prenez du repos !

    RépondreSupprimer
  5. Moi je vote BASTARD et je confirme ce que dit Phénix. Mais dans l'équipe du maire cet arrangement ne plait qu'à Morel

    RépondreSupprimer
  6. Myard a encore frappé21 avril 2013 à 21:55

    Monsieur Myard a encore frappé !
    Avec un sens politique digne de Madame Irma, notre Député, qui ne veut pas s’occuper du Vésinet, a encore une fois joué le cheval perdant.
    Pas de bol, il n’a pas pu changer de casaque en cours de route pour, in fine, s’approprier la victoire.
    Grâce à l’UMP, grâce à notre Député et à notre Sénateur, nous sommes enfin débarrassés de la Bande à Bastard.
    Pôvre UMP, Pôvre France, Pôvres citoyens qui sont menés par des hommes politiques incompétents et qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez ! On peut comprendre qu’avec une telle clairvoyance le pays soit ruiné et en pleine décadence.
    Le Vésinet va enfin pouvoir construire sur des bases moins vérolées … sans Bel, sans Myard, sans Gournac.

    RépondreSupprimer
  7. Espèrons qu'il prenne les bonnes décisions, que le climat s'apaise et que les fuites mineures et internes au fonctionnement de la mairie qui pourriraient n'importe quelle organisation, entreprise ou autre cessent. De toute façon ... troisième tour dans un an.

    RépondreSupprimer
  8. Yesssssssssssssssss! Que le Champagne coule et que les femmes se donnent!
    Bastard désigné officiellement éphé-maire du Vésinet!
    PLU jamais çà!!!

    Merci aux électeurs d'André Michel qui ont choisi le vote utile, il ne faudra pas être ingrat.
    Merci aux électeurs de Chesnais également.

    So long Bastard et Chesnais, et n'y revenez plus!

    Bonne claque à l'UMP, on est à droite, mais indépendants!
    Dehors les partis maffieux et leur clique!

    RépondreSupprimer
  9. Bastard aurait pu être un Maire intelligent et durable. Il a choisi l’ironie, la médiocrité, le mensonge et l’insulte. Un tel comportement dans son entreprise aurait conduit à un licenciement. Les Vésigondins pour une fois ont été lucides et ont choisi de le mettre dehors.
    On va voir si dans la famille Gattaz on subit également deux échecs cuisants en quelques semaines … à suivre.

    RépondreSupprimer
  10. congratulations!!!!


    enfin nous allons respirer

    RépondreSupprimer
  11. Chesnais s'est effondré (tant mieux), il aurait du ne pas se laisser influencer, tristesse pour Michel qui défend ses valeurs avec beaucoup d'éthique et courage pour JONEMANN car les bonimenteurs sont toujours présents et vont s'en donner à coeur joie.

    RépondreSupprimer
  12. M. Chesnais, vous auriez pu faire du chemin au Vésinet, mais votre sens politique a montré de réelles limites. Les Vésigondins l’ont vite et bien compris. Ils vous ont pendu haut et court au poteau des élections.
    Retournez à vos affaires et à vos millions, et trouvez-vous un autre joujou que la Mairie du Vésinet. Ce joujou là est trop fragile pour vous, vous le cassez dès que vous le touchez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que M Chesnais reste chez lui et qu'il laisse faire les "pros" le vésinet n'a pas besoin de petits apprentis sorcier !!!!!

      Supprimer
  13. « Un proverbe dit : “Tel père, tel fils.” Un autre : “A père avare, enfant prodigue.” Lequel croire ? »

    RépondreSupprimer
  14. Bravo pour le Dr.

    Un petit pincement au cœur pour André Michel, certainement l'un des plus compétent, mais les gens ont préféré voter Jonneman. Michel, ce n'est pas contre toi, mais c'est contre le maire actuel.
    Dommage, si Bastard t'avais laissé à la CCBS, si Bastard était plus à l'écoute des gens, s'il n'avait pas fait voter les morts vivants... etc. Il n'y aurait même pas eu d'élection. Bastard était certainement trop jeune pour être un filou de la politique et comprendre qu'il faut lâcher du lest pour se maintenir.

    Mais les personnes qui étaient au tours de mois avaient la même conclusion, Michel t'es super...



    RépondreSupprimer
  15. Le vote utile a fonctionné pour D.J. qui prend pluis de 10 points alors que les adversaires étaient rigoureusement les mêmes qu'au 1er tour. Le champagne va pouvoir couler, les esprits chagrins remarqueront qu'il n'a pas obtenu la majorité des suffrage exprimés sur une petite participation.
    Lui reste à contre-dire ses détracteur sur son incapacité à pratiquer l'ouverture.
    Chesnais aura fait long feux, mais est redescendu, reste à voir si un rôle d'opposant le passionnera longtemps...
    Michel aura pâti du vote utile, fait un de ses plus bas score, à croire que la compétence n'est une valeur porteuse en démocratie...
    Bastard toujours largement en tête ... sur la quantité de tract distribuée, mais loin deuxième en suffrages, va pouvoir retourner se consacrer à son travail.
    (en absolu [rapport au nbr d'électeurs] DJ=18%, B2C=15,5%, Chesnais#Michel=4,5%)
    L'inconnue va être l'attitude Phénix maintenant que son poulain a gagné, il est en lice pour 2014, mais après ?

    RépondreSupprimer
  16. Résultat surprenant dans le match "des TCB" contre Bastard !!!.Digne du Thonon Evian Gaillard contre le PSG en coupe.
    Au maintien au second tour de l'innenarable Chesnais voulu par l'intelligensia locale UMP, Combinazione politicienne de grande envergure pour disperser les voix de l'"opposition TCB", les vesigondins ont contourné la manoeuvre ce qui ne paraissait pas acquis d'avance.
    Maintenant espérons que le nouveau conseil municipal recomposera le TCB et que notre sympathique Michel (il a un défaut, il est socialiste !)retrouve sa place à la CCBS et hérite d'un poste d'adjoint.

    RépondreSupprimer
  17. Et le grand perdant est ...
    l' U.M.P. !!!!
    La fois précédente, elle avait perdu son cheval dès le premier tour et avait du se rabattre en catastrophe sur Varèse pour le deuxième (choix gagnant mais avec la suite calamiteuse)
    Cette fois-ci, son poulain, arrivé en tête au premier tour, est largement au deuxième tour, pourtant à mêmes participants.
    Alors que va dire et faire l'UMP ?
    se taire ?

    RépondreSupprimer
  18. Ce qui ferait, si mes calculs sont exacts : 24 sièges pour Jonemann, 6 pour Bastard (Himself, Morel, Conte, Gattaz, Potier et Hubert), Stan & Emmanuelle, et André Michel.

    RépondreSupprimer
  19. Quelle sera désormais l'attitude de phénix ? Tout à sa joie, il posait déjà pour la photo auprès de Jonnemann pour célébrer sa victoire, belle objectivité.

    RépondreSupprimer
  20. Mefions nous: stan et Emmanuelle venant de Levallois, ils vont tenter de la jouer façon époux Balkany!

    RépondreSupprimer
  21. Quel outrage à la parité que d'abuser du système et nous imposer un couple amoral et déloyal au conseil municipal du Vésinet !!
    Des le départ, ils ont cru pouvoir nous berner. Dommage que André Michel, si compétent, soit obligé de leur céder une place au Conseil.

    RépondreSupprimer
  22. On attendra pour savoir si le fils est aussi bon que le père (on peut en douter). Pas parce que le père était bon (c'est vrai) mais parce que le fils est navrant. On en a eu un premier échantillon! Plus mauvais orateur c'est impossible! Il fallait assister au discours du nouvel élu dans la grande salle de la mairie : 3 phrases creuses et sans âme. Bien sur applaudie -c'est le minimum- mais d'une banalité consternante. On espère que le nouveau maire saura aligner plus que trois phrases creuses quand il défendra nos intérêts. "Papa m'a dit" ne sera pas un argument suffisant. Une fois aux affaires, il ne suffit plus de mentir mais il faudra du cran. Rien de plus naturel puisqu'en fait John ment!

    RépondreSupprimer
  23. Vous êtes sur que c'est un DJ qu'il nous fallait. Un maire c'était peut être préférable. En tout cas cote rock, il n'y avait pas de quoi enthousiasmer les foules! Que ce discours de victoire était creux!!!

    RépondreSupprimer
  24. Une bonne claque aux mauvaise odeurs. Exit Bastard, Fiquet, Morel, De Chamborant. Morel peut se reclasser à Montesson. Il va être intéressant de constater si Bastard sera toujours présent au conseil municipal ou, si, honteux après la raclée qu'il à pris, il sera absent.
    Fiquet, nous en sommes débarrassé, quand qu'à de Chamborant..... il va retourner à ses activités chez son employeur et essayer de facturer un client, chose qu'il n'a pas fait depuis 8 mois maintenant !
    Contrairement à vous 4, Didier Jonemann sera Le Maire de TOUS les Vésigondins !
    Celle qui va me manquer, c'est "Sandrine Laroche" avec sa casquette ... c'était la plus belle (quand elle sourit) du GirlPower "The Chesnayette"

    RépondreSupprimer
  25. Post mortem
    Si le périmètre du Vésinet se limitait aux 3 bureaux de vote du Centre (Mairie et Pallu), soit un tiers des votants, M. de Crisnay aurait gagné par 44% des voix contre 33% à M. Jonemann. Mais les 6 autres bureaux qui regroupent les deux tiers des votants ont voté Jonemann à 46% contre 32%.
    Outre son style de « je fais tout mieux que le bas peuple, même quand je me trompe», M. de Crisnay s’est retranché dans la mairie derrière une structure incompétente, et a méprisé la « périphérie ».
    Un bunker au milieu de ce qui serait resté du parc.
    Pourtant ce ne sont pas les signaux avant coureurs qui ont manqué. Ce départ n’est que mérité.
    Quant à M. Chesnais, il a ruiné son capital du premier tour par une attitude ambiguë qui a accentué le report du vote utile. Alors qu’il y a 402 votes exprimés de plus qu’au premier tour, il en perd 385.
    Cette chute vertigineuse devrait le conduire à ne pas concourir en 2014. Souhaitons qu’il ne fasse pas trop le fiérot avec ses un ou deux sièges au conseil municipal.
    M. Michel subit les conséquences d’une dispersion des voix, et aussi d’une équipe moins compétente qu’il ne veut bien le dire.
    Bon courage à M. Jonemann et à son équipe. La tache va être rude. Le seul conseil est de ne pas aller trop vite : M. de Crisnay a voulu arriver à des résultats sans comprendre qu’il ne suffit pas de passer en force pour réussir et il s’est fourvoyé.
    Quant à l’UMP, elle encore une fois manqué de discernement. Ce n’est pas à l’appareil de dicter leur conduite aux électeurs. Son soutien n’a pas suffit.
    Un Vésigrondeur

    RépondreSupprimer
  26. ZORRO va te coucher,il est tard.

    RépondreSupprimer
  27. 2240 voix pour D J c est 18% des inscrits ............. Le premier certes mais les preuves restent a faire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1928 voix pour B2C qui avait toutes les clés en main et le soutien de l'UMP, c'est la preuve de sa nullité et de son incompétence.
      Même au Vésinet où historiquement l'UMP a toujours remporté les élections, on n'a jamais vu des politiques se complaire avec autant de délectation dans l'erreur et un Maire en place être aussi nul, menteur et sectaire !

      Supprimer
  28. Morel et fiquet au CHÔMAGE.....

    Qu'ils demandent à pépère un contrat aidé !

    on ne reverra plus leurs tronches.

    et fiquet pourra bailler tant qu'il veut le soir devant sa TV......

    le soir des conseils municipaux!


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La liste B2C aura au moins quatre sièges au conseil...

      Supprimer
  29. Maintenant il faut sauver le soldat MICHEL

    RépondreSupprimer
  30. Un grand merci aux électeurs d'André Michel qui ont délaissé leur candidat au profit de Didier jonemann. Ils ont fait preuve d'un grand sens civique. Reste maintenant à notre nouveau Maire à démontrer qu'il est à l'écoute de ses administrés et qu'il saura les défendre. Atteindre des objectifs de campagne en 11 mois la ou d'autres non pas réussi en un mandat cela va être très dur alors au Boulot!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et à celle qui, par l'imposture de Chesnais a perdu son siège : je pense à Nabila Keramane. Nabila, tu vas nous manquer, mais je sais que Didier pourra compter sur toi si nécessaire.

      Supprimer
  31. Bravo Didier et à tes colistiers.

    Un ump de base en colère contre le parti.Encore une fois quand les appareils ignorent tout de la réalité locale,ils se plantent.

    Maintenant laissez nous tranquille pour construire une ump locale représentative des réalités locale.
    Pécressse,Gournac,Myard,BEL,revoyez vos stratégies.

    RépondreSupprimer
  32. Il a un an pour faire ses preuves s'il souhaite être réélu mais au moins le PLU devrait être modifié c'est ce qui compte ! J'espère qu'il essaiera de faire aussi bien que son père même si cela n'est pas facile. Comme il a été élevé dans le plus pur esprit vésigondin, en théorie ça devrait quand même aller. Perso j'aurai préféré un maire à plein temps comme André Michel mais il fallait faire barrage au bastard ! Bon j'attends de voir si nos trottoirs seront désherbés et réparés ainsi que la chaussée car bonjour les flaques dans notre rue et cela ne date pas de la dernière administration cet abandon total de notre voirie (sauf dans certains quartiers, évidemment) !
    Félicitations Monsieur le Maire mais faut se mettre au boulot !

    RépondreSupprimer
  33. Amusant tout ces commentaires du 21-04-2013, avant 20 heures. Le proverbe "il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué", prouve la véracité de ce proverbe.
    Gaudii Diès

    RépondreSupprimer
  34. Et bien moi je dis, Hein ! Vous l'avez entendu ?

    JE N'AIME PAS LES RICHES !

    LE VESINET JE M'EN TAPE !

    RépondreSupprimer