18 juillet 2017

En toute illégalité ?

Chamboulement au château : la zone d’accueil est fermée au public ainsi que l’accès principal par l’escalier de  la cour d’honneur. La mort du CIAV et le redéploiement du personnel municipal affecté au 3 avenue des pages impose de gros travaux. On évoque un budget de 300 000€, et une réouverture des locaux au public au plus tôt début septembre, si feu vert est donné par les autorités contrôlant les ERP.

Alors pourquoi en parler ici sauf à rappeler qu’en 2015 des travaux d’aménagement de l'espace d'accueil avaient déjà englouti 50.000€ ! Autant d’argent gaspillé ...

Le hic c’est que réaménager les 150 m2 du rez-de-chaussée du Château impose le respect d’une réglementation d’urbanisme rigoureuse dont l’objectif est d’informer le public et de garantir la conformité du projet avec les règles en vigueur. Accessoirement le maire n’ayant pas reçu cette délégation en début de mandat doit être autorisé par une délibération spécifique du conseil municipal pour engager ces travaux.

Aucun administré de M. Grouchko n’ignore les démarches auxquelles la moindre modification apportée à sa propre maison le condamne. Aucun sauf le donneur d’ordre des travaux du château. Nul panneau d’information n’est visible sur le chantier, nul avis au tableau d'affichage. (dont extrait à droite, l'ensemble des permis accordés à ce jour a été sauvegardé par le blog et transmis à qui de droit!).

Aucun administré concerné n’ignore, qu’en l’absence de publicité des autorisations de travaux sur le lieu même, il est tenu d’informer de cette violation monsieur le procureur de la République. S’agissant d’une mairie n’importe quel citoyen domicilié dans la ville est en droit d’exiger le respect de la loi.
  
Exécuter des travaux sans autorisation préalable est constitutif d’un délit sanctionné par le tribunal correctionnel. Tribunal d’autant moins enclin à l’indulgence si le fautif était un officier de police judiciaire. Jusqu'à 6 mois d’emprisonnement peuvent être requis et une amende de 300.000€ ! Une broutille pour les éminences !

La régularisation après le début des travaux n’efface en rien la faute, d’autant que l’interruption du chantier est la première sanction dont est frappé le délinquant .

L'élu qui aime à fanfaronner : "la loi c’est moi", pourrait – si ces faits lui étaient imputables - trouver une issue de secours auprès de madame la présidente de la commission des lois.

Nul doute que la député du Vésinet obtiendrait de nouveau les honneurs de son Canard favori si elle épargnait à son protégé la honte des rigueurs de la loi et des quelques mois de villégiature aux frais de la Princesse.


Sur Internet on trouve sans difficulté une foultitude d'informations :   
https://www.companeo.com/travaux-et-amenagement/guide/amenagement-de-locaux-:-les-demarches-legales-a-effectuer#0

http://www.village-justice.com/articles/MAIRE-LES-INFRACTIONS-AUX-REGLES,17679.html

Le blog interrompt momentanément ses publications, le temps pour monsieur le maire de profiter de ses vacances ... 

36 commentaires:

  1. La dépité est en vacance avec ses enfants !

    RépondreSupprimer
  2. Elle a eu son BP la BP ? car le Canard se demande si elle sait lire ? Coin-coin

    RépondreSupprimer
  3. Tout ce qui est fait comme travaux par la Mairie est constamment dans l'illégalité ou dans la tromperie (n'est-ce pas Mr. L'Ex, n'est-ce pas Mr. Le Cosmique ...). Défauts de permis ou de déclaration de travaux, grilles non conformes, huisseries en PVC alors que cela est interdit pour les administrés ... la liste pourrait être longue). C'est bien ce que les citoyens ne veulent plus : des élus et des agents imbus de leur petit pouvoir, de leur petite autorité, de leur petite faculté de nuire ... en gros, tous ceux qui clament "La Loi, c'est moi !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ne pas mêler les agents à tout ça. Ils n'ont rien à voir avec ce qui se passe dans cette mairie.

      Supprimer
    2. Vous avez raison. L'essentiel des agents de la Ville fait son travail correctement.
      J'ai le regret de vous dire qu'il existe quelques petits chefs qui se croient encore plus intelligents et plus puissants que les élus, et qui ont soif de montrer qu'ils ont du pouvoir.

      Supprimer
  4. Et pourtant, les fonctionnaires qui connaissent les lois ont prévenu qui de droit sur ces obligations. Mais au Château, on ne tient nullement compte de ce que peuvent dire ces manants😈

    RépondreSupprimer
  5. Les textes consultables sur le net sont clairs : une demande d'autorisation de travaux est obligatoire pour toute ré affectation et redistribution d'un espace accueillant le public. Les modifications substantielles à la destination des surfaces en travaux obligent la mairie à déposer et instruire un dossier.

    Une fois encore le maire se place au dessus des lois !

    RépondreSupprimer
  6. y avait il eu un appel d'offres?
    Qui le sait?

    RépondreSupprimer
  7. Une offre de la dépité ? 🙋🏼

    RépondreSupprimer
  8. Vous pouvez lire ce jour, dans le coin-coin du coin ou Courrier des Yvelines, pour 1,40 € :

    "LE VESINET Les élus votent le dépôt d'une plainte contre le Blogueur Phénix" par" 19 voix d'élus". Au Vésinet , il y a 32 élus : 21 de la majorité,11 de l'opposition dont 1 de la majorité déclassé par le Maire lui même. Le résultat du vote est sur 32, est de 19 pour et 13 pas pour.

    Maisce "Canard "ne donne aucune info sur "le rejet du référé d'expulsion "du gérant " du Pavillon des Ibis demandé par le Monsieur le Maire du Vésinet"!
    Mr No ne serait il pas au courant du résultat du jugement ? n'aurait il pas occulté sa propre demande ,ou le blogueur "aurai-il blogué ", ou tout simplement " le courrier des Yvelines" n'aurait plus de photos du cas G B à nous diffuser pour accompagner l'article !???

    Au Vésinet ça "trompe", pas par des éléphants mais par des trompeurs .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le journaliste (SR)du Courrier des Yvelines n'était pas au CM de juillet, ses informations doivent venir directement du château ou même écrites par le château lui même.

      Supprimer
  9. Soyons aussi Solidaires de notre Armée, de tous ceux et celles qui meurent pour nous défendre. Une pétition circule pour que Macron fasse des excuses publiques au Général de Villiers. 24 210 personnes ont signé en quelques heures, objectif : 40 000 personnes :
    https://www.change.org/p/g%C3%A9n%C3%A9ral-de-villiers-pour-que-macron-s-excuse-aupr%C3%A8s-du-g%C3%A9n%C3%A9ral-de-villiers-qu-il-a-humili%C3%A9

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Est ce que "la fusée" Grouchko, maire avec 36% des voix des votants, a fait des excuses publiques à Mme Sophie Willemin? il déclare pourtant en toute humilité :"la loi c'est moi".
      Que peut on espérer d'un Président de la République prétentieux qui a "le titre de chef des armées", bien qu'il n'ait peut être même pas fait de service militaire comme simple piou,piou mais qui se permet d' humilierun Général !?
      Il y en a qui ont l'intelligence de se sentir et se dire supérieurs aux autres !

      Supprimer
  10. NEWS de dernières minutes. Notre dépité s'est encore illustrée. Le nouveau titre du "Canard" qui parle encore d'elle cette semaine pourrait écrire comme titre : "Incompétence et mauvaise langue".
    A écouter non stop et c'est dans le Figaro :
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/07/19/25001-20170719ARTFIG00199-on-a-un-groupe-qui-dort-s-agace-la-presidente-lrem-de-la-commission-des-lois.php

    RépondreSupprimer
  11. Elle est devenue, la yaya, la risée au niveau national et l'autre au niveau local. Le vésinet n a pas que des bonnes plumes, il a aussi les plus gros nullards en politique. Pas fier d être vésigondin avec ces nouilles incompétentes assoiffées de pouvoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "...Assoiffées de pouvoir" et de fric! Pour mémoire lire ou relire sur le NET les aventures de la fusée " Green Recovery " qui en retombant écrase des familles par un chômage organisé.

      Supprimer
  12. Ce matin 20 juillet, sur le figaro en ligne , j'ai pu lire et entendre notre dépitée en marche vers ...(???)
    Ce qui me pousse à me demander, si le jour où le cas GB a crié des vacheries à Sophie Willemin il ne croyait pas le micro éteint ???

    Voila deux Vésigondins qui sont" LA LOI", mais à chacun la sienne !

    RépondreSupprimer
  13. Depuis quelques semaines, les micros de l'Assemblée nationale semblent poser quelques soucis. Après François de Rugy, c'est la députée de la cinquième circonscription des Yvelines, Yaël Braun-Pivet, qui a fait une bourde croyant son micro éteint. Mercredi, la présidente de la commission des lois a lâché des propos pas très sympathiques concernant l'attitude de certains de ses collègues à l'issue de l'examen du projet de loi de moralisation de la vie publique.

    "C’est comme si elle était à Nouméa sur une chaise longue"

    "On a un groupe qui dort, qui sait pas monter au créneau, qui est vautré", a lâché la députée des Yvelines au vice-président de la commission, Stéphane Mazars (REM). "On a une responsable de texte qui est inexistante, c’est comme si elle était à Nouméa sur une chaise longue", a-t-elle aussi déclaré au sujet de Paula Forteza, députée de la deuxième circonscription des Français de l'étranger.

    A lire aussi : VIDÉO "Putain, il est chiant lui" : la phrase de François de Rugy fait polémique

    Décidément, Yaël Braun-Pivet n'a pas épargné ses collègues. "Naïma, elle fait ce qu’elle peut", a-t-elle ajouté à propos de Naïma Moutchou, députée du Val-d'Oise et cheffe de file des députés REM pour la Commission. Les images enregistrées par les caméras du Parlemant, ne sont à ce jour plus visibles sur le site de l'institution.

    RépondreSupprimer
  14. HONTE et INCOMPETENCE : DEMISSION

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans HONTE , avec INCOMPETENCE elle s'accroche à la place HONORIFIQUE et au FRIC qui va avec .
      Serait elle unique au Vésinet à avoir de tels objectifs ? Suivez ma pensée!
      Pour les DEMISSIONS ne rêvez pas trop : "J'y suis , j'y reste " c'est moi qui fait MA LOI .

      Anonyme du 20juillet 22:50: "FERMEZ VOTRE MICRO"

      Supprimer
  15. Depuis le 18 juillet où est Phénix ?
    En voyant une bétonneuse dans l'antre Château, je crains le pire pour le blogueur, Ex ami du KGB-fusée. Lui aurait on fait la peau ??? Le ciment ça sert à couler dans le béton .
    Réponse souhaitée si possible de Phénix lui même ce qui serait rassurant. Ou "éventuellement du KGB dans le k d'un empêchement de l'ancien gentil blogueur d'avant 2014 qui tapait sur le dos des prédécesseurs de NO et de mon Maire "Papy Bel " et de son assistante elle aussi "des fromageries Bel", Mme Morel ( du Vésinet).

    Une vieille lectrice des Billets de phénix et de leurs commentaires, qui n'a pas perdu la mémoire. Je ne sais pas si les vésigondins apprécient les nouvelles venant de leur maire et de leur blogueur moi si étant dans" la morne plaine", cela me distrait et me rassure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Soyez sans inquiétude, Phénix n'a rien perdu de sa verve ni de sa gouaille. Il s'est juste retiré le temps que ses lecteurs profitent de leur pause estivale.

      Fin aout ou début septembre il sera de retour sur ce blog avec effronterie et impertinence, histoire de caresser dans le sens du poil l'illustre affairiste du Château.

      Supprimer
    2. Me voilà "sans inquiétude, la bétonnière est en" pause estivale" elle aussi" .

      Supprimer
  16. Et que le blogeur fasse son ravalement intérieur !!MDR

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez les catholiques" le ravalement intérieur "peut s'appeler "la confession", elle doit être suivie par" un acte de contrition" sincère, pour l'efficacité du traitement.
      Je propose à Phénix et No, à chacun un ravalement intérieur LAÏQUE ", ceci pour le bonheur des vésigondins (de tous poils).
      L'un devrait prendre des pincettes pour dire les vérités, l'autre ne devrait pas les cacher" !!
      Contrairement à l'anonyme du 22 à 11:11 ce sont deux et non un seul qui me font MDR"

      Supprimer
  17. Réponses
    1. Que votre "Amen soit ironique ou non, je vous en remercie. Sachant que cet " ainsi soit il" se retrouve dans la liturgie Juive, dans celle du Christianisme , et de l'Islam : Il faut espérer (?) que Phénix et No mettront de l'eau dans leur vin ??.
      Comme je le disait plus haut que l'un prenne des pincettes pour dire les vérités, les informations que l'autre s'évertue à cacher "au bon peuple".
      Voila ma réponse à votre" Amen", dans mon humour se cache le sérieux.

      Supprimer
    2. Le bon dieu a besoin du diable pour expliquer le mal.
      Mais qui croire ?
      Que croire?
      Terrible aporie.

      Supprimer
  18. Pourquoi faire le mal ?" -"Parce que le bien est déjà fait ". JPS

    RépondreSupprimer
  19. Alors il me reste à me tourner vers le soufisme.
    Le danseur tourne d’abord lentement puis très rapidement, jusqu’à ce qu'il atteigne une forme de transe, durant laquelle il déploie les bras, la paume de la main droite dirigée vers le ciel dans le but de recueillir la grâce d’Allah, celle de la main gauche dirigée vers la terre pour l’y répandre

    RépondreSupprimer
  20. Si Sartre était encore de ce monde, il pourrait être rassuré sur l'existence de Dieu. En effet il c'est fait Maire , en chair et en N'Os, au cœur du Vésinet en affirmant : " Je suis la loi " , sans aucun doute la " divine"!
    Anonyme du 23 juillet 17 : 26 Cette évidence devrait vous persuader de ne pas tourner, lentement puis rapidement vers le soufisme , la main droite dirigée vers le ciel , dans le but de recueillir la grâce d'Allah ".
    Allah est grand mais -- est encore plus grand!
    Voilà comment de" en toute illégalité " décrite par Phénix , on peut aboutir à la légalité de la loi de No. Il faut suivre .... non seulement les billets mais encore les CM.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dieu n’est pas absent de l’œuvre de Sartre et de sa pensée. On peut dire que Dieu est là chez Sartre, mais c’est un Dieu qu’il repousse, qu’il nie pour éviter de l’affirmer ou de consentir à sa présence.
      il ne connaissait pas NO

      Supprimer
    2. Vous avez raison "Sartre ne connaissait pas NO", ni "SA" loi ( celle qu'il fait à sa sauce perso) . Ce qui ne l'a pas empêché J-P de dire "l'enfer c'est les autres". N'y aurait il pas sur terre d'autres NO qui se prennent pour Dieu ??

      Supprimer
  21. Et encore ELLE, notre dépité. Hier soir, on parle d'elle dans le journal de TF1 à 20h00 le 25 juillet pour se moquer de son amateurisme (voir replay). Il y a quelques heures c'est au Figaro de faire un article dramatique sur elle : http://www.lefigaro.fr/politique/2017/07/25/01002-20170725ARTFIG00312-yael-braun-pivet-mise-au-defi-d-apprendre-vite-les-pieges-d-une-fonction-sensible.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Incompétente" c'est le qualificatif que lui donne la presse ! Pas un jour en effet, où elle n'est pas critiquée. Entre un décret dont elle ignorait totalement qu'il ne se votait pas, entre un micro non éteint où elle casse ses propres collègues, entre des "mensonges ou oublis volontaires" sur son expérience professionnelle qui ont provoqué la colère de Matignon d'après l'article du Figaro . Aujourd'hui, elle se fait rabrouer en direct par Ferrand dans l'hémicycle. A lire ce nouvel article, elle aura beau passer ses nuits à tenter de colmater ses manques, on a une dépité qui va très certainement continuer à nous ridiculiser. On peut juste se dire que dans 5 ans, elle disparaitra de notre horizon.

      Supprimer
    2. Le Vésinet serait triste si nous n'avions pour nous distraire les bons mots( pas toujours bons) de notre Dépitée Yaël et du "Bourgmestre"
      Je vois très bien Bernard se représenter non seulement comme "Maître" du bourg en tête de liste bien évidemment , puis dans 5 ans à la "dépitation" avant de viser plus haut .
      Prévisions de Mme Soleil à garder sous le coude ou dans la tête .


      Dans 5 ans je vois très bien se representer

      Supprimer