17 juillet 2017

Le singe, by Victor Hugo

Un jour, maigre et sentant un royal appétit,

Un singe d'une peau de tigre se vêtit.

Le tigre avait été méchant, lui, fut atroce.

Il avait endossé le droit d'être féroce.

Il se mit à grincer des dents, criant : « Je suis

Le vainqueur des halliers1, le roi sombre des nuits ! »

 

Il s'embusqua, brigand des bois, dans les épines ;

Il entassa l'horreur, le meurtre, les rapines,

Égorgea les passants, dévasta la forêt,

Fit tout ce qu'avait fait la peau qui le couvrait.
 

Il vivait dans un antre, entouré de carnage.

Chacun, voyant la peau, croyait au personnage.

Il s'écriait, poussant d'affreux rugissements :

« Regardez, ma caverne est pleine d'ossements ;

Devant moi tout recule et frémit, tout émigre,

Tout tremble ; admirez-moi, voyez, je suis un tigre
! »

Les bêtes l'admiraient, et fuyaient à grands pas.

Un belluaire vint, le saisit dans ses bras,

Déchira cette peau comme on déchire un linge,

Mit à nu ce vainqueur, et dit : « Tu n'es qu'un singe ! »



Victor Hugo, Les Châtiments, III, 3, 1853.


Que ne faut-il pas faire pour contourner la censure du Château ... précédemment interdite de publication par son locataire atrabilaire Mme Willemin a puisé dans le bestiaire hugolien pour se faire entendre dans la dernière livraison de la revue municipale.

Groucho Max la menace n'aura pas poussé le ridicule à interdire Hugo, en revanche il serait bien capable de faire expulser Voltaire !

Pour ce grand chérisseur de la liberté, il n'y a pas d'éloges assez flatteurs ! Ici, (photo ci contre chez Francine) entouré par sa Cour au camp éponyme  !



5 commentaires:

  1. Que j'aime, que j'aime! C'est "amusant"de se rappeler avec humour des choses . Ce n'est pas "inutile" selon mon avis !!!
    GROUCHO Max la menace n'aura pas poussé le ridicule à interdire Hugo, en revanche il serait bien capable de faire expulser voltaire".
    En ajoutant un " K " Cela peut nous rappeler des choses des agissements, de quelqu'un !!!


    RépondreSupprimer
  2. Quel est ce restaurant " Chez Francine"? Est ce au Vésinet? Est ce Mme Grouchko à droite de notre maire, parce que nous ne connaissons pas cette dame, pour ne jamais la voir.? Ce serait donc un cliché intéressant.

    RépondreSupprimer
  3. Très belle tribune qui veut tout dire. Bravo !


    RépondreSupprimer
  4. Amoureux des belles lettres a dit : Encore faudrait-il que la reine de la Culture et son Père NO ël puissent comprendre un texte de Victor Hugo ou de Voltaire avant de le supprimer. N'est pas Napoléon III qui veut Quoique...

    RépondreSupprimer
  5. BEL au fond, DAVIN sur le côté, peut-on parler de cour ?

    RépondreSupprimer