5 janvier 2018

Expulsion aux Ibis : « J’ai honte pour ma ville » by A MICHEL

‘Jeter dehors’ le restaurateur des Ibis installé depuis plus de 17 ans au prétexte d’une dette de quelques 50.000€ hors passif gonflé par le jeu de pénalités d’éviction restera une tache indélébile dans le mandat de notre maire ! 

Le maire a toujours refusé d’inscrire cette question à l’ordre du jour du conseil municipal. Ma dernière demande du 12 Octobre avait pourtant reçu l’appui de l’autorité de tutelle qui avait rappelé l’obligation au maire d’accepter cette inscription conformément à la loi. Même avec cette pression le maire ne l’a pas respectée.

Pourquoi tant de freins au débat quitte à enfreindre la loi ?

Le maire s’est ainsi octroyé le pouvoir d’annuler une concession mise en place - il y a 17 ans - par le conseil municipal, mettant hors-jeu l’actuel conseil. Il a usé de la délégation de pouvoir dont la pérennité est désormais posée, pour aller en justice pour des actions dont les enjeux relevaient indubitablement de l’ensemble des élus. En d’autres termes, les conseillers n’ont jamais donné blanc-seing au maire pour expulser le restaurateur, ils n’ont jamais eu accès au dossier hormis quelques informations parcellaires et orientées que le maire a consenti à donner, sans oublier la lecture d’extraits de lettres tout en refusant leur diffusion … On a affirmé aux élus – contre toute évidence - que l’hôtel des Ibis était délabré et qu’il y avait urgence à agir. Une lettre de dénigrement du restaurateur est même apparue sur le site de la mairie.

Pourquoi tant de haine ? 

Les conseillers de la majorité ont-ils réalisé les effets du refus de créer la commission d’information et de recherche d’une solution amiable ? Je l’avais proposée avec le soutien de toutes les oppositions et deux conseillers de la majorité qui ont eu le courage de s’abstenir lors du vote, quitte à subir les foudres du maire. Lequel avait même essayé d’empêcher le vote en mettant en doute la validité des mails de soutien des conseillers d’opposition que j’avais reçus.

Qu’est-ce qu’il y avait donc tant à cacher ? 

En empêchant la tenue de cette commission prévue par notre règlement intérieur les élus de la majorité ont cédé au maire sans, et je n’en doute pas pour bon nombre d’entre eux qui se taisent, mesurer les conséquences que le maire avait déjà anticipées. 

C’est donc sans aucun vote du conseil municipal que l’expulsion a été requise auprès du tribunal administratif. Les promesses faites par le maire de rechercher une solution amiable en réponse à une conseillère le 14 décembre dernier qui se proposait pour aider à cette solution n’ont pas reçu un début de commencement. Ce n’était que pour laisser le temps aux procédures de requête en expulsion d’aboutir sans que le conseil puisse intervenir.

Pourquoi faire fi à ce point du conseil municipal ?

13 salariés sur le carreau, sans l’obligation de reprise comme l’a noté le juge du TA, un restaurateur émérite et sa famille mis au ban du Vésinet pour faire place nette à un repreneur dans des conditions qui interpellent. Pourquoi le maire a-t-il fait échouer l’accord prévu entre le sortant et le candidat à la reprise si c’était pour que ce dernier se retrouve à la tête du restaurant sans dédommager le partant ? Les salariés ne seraient pas aujourd’hui au chômage.

Que de questions qui interpellent !

L’immoralité de l’opération conduite en dehors du conseil municipal qui doit cependant en assumer la responsabilité jette une lumière crue sur des méthodes que nous ne pouvons laisser perdurer plus longtemps à la mairie du Vésinet et font douter du sens de l’humain de ceux qui en sont les acteurs. 

J’ai honte pour ma ville avec l’expulsion du restaurateur des Ibis.


André Michel,
conseiller municipal


39 commentaires:

  1. Hier soir au Château Carnot se tenait une réunion avec certains membres de la majorité dont Popo et GoGO. A 17H35, heure exacte, GOGO (celle qui dit être sur le point de quitter le navire) faisait de grosses bises à NONO avant de sortir de son bureau ovale. Alors qui est vraiment GOGO ? Une faux-cu ? c'est certain et méfiez-vous d'elle !
    Signé : un espion d'en haut

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela n'a jamais fait l'ombre d'un doute, c'est une vraie SDF à force de retourner sa veste la GOGOle.

      Supprimer
  2. Vous avez raison Monsieur Michel. Mais Bernard GROUCHKO détruit tout sur son passage. C'est un terminator. Lorsque les gens le rencontre pour la première fois, il a l'air gentil, même un peu naïf. Il sait jouer à l'idiot. C'est sa façon à lui d’anesthésier la partie adverse. Puis une fois qu'il est prêt, tel le scorpion, il pique et tue.
    Comme Phénix l'a bien démontré, on retrouve toujours la même méthode chez EUROCEL, TROUVE, le restaurateur des Ibis, les agents municipaux.
    Que les vésigondins sont crétins de garder ce maire.
    J'habite à la limite du Vésinet ... mais à Chatou. Ouf. Je suis néanmoins très attaché au Vésinet pour y avoir habité. Vous vous faites saigner par ce type.

    RépondreSupprimer
  3. Si le Maire, je n'en doute pas, va dire qu'il assume pleinement ses actes, qu'en est-il des Conseillers Municipaux de la majorité qui se révèlent être des moutons suiveurs, sans saveur, sans personnalité, sans éthique et dont on peut plus que douter de la bonne foi désormais.
    Pauvre Vésinet dirigé par un Liquidateur et une bande de godillots?

    RépondreSupprimer
  4. pourquoi ne pas publier les attendus du jugement du tribunal administratif si cela est possible ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mr l'EX, Madame Mère, "sauvons le soldat Grouchko" votre bon petit soldat. Laissez les élus de la majorité dans leur jus à prendre le bouillon!

      Supprimer
    2. c'est une bonne idée

      Supprimer
  5. Bravo "MONSIEUR" Michel , moi je ne regarde pas la couleur de votre parti , que vous soyer le " Sphinx rose", je m'en tape ! Vous n'êtes pas "un GREEN ....RECOVERY" bulldozer!

    Moi, Je ne sais plus si je suis toujours de droite dans cette merde dut à" UN" de droite ?

    RépondreSupprimer
  6. Encore une fois, ce n est que la lecture d’Andre Michel...sa compréhension, ses raccourcis, ses analyses et interprétations..
    Tout à déjà été débattu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand le maire se présente au resto B A à 15h le jeudi 4 janvier pour annoncer l'arrivée de madame DARNIS au pavillon des Ibis, c'est la version de MICHEL, ou c'est la vérité ?

      le maire du Vésinet se transformant en vaguemestre ... c'est la situation invraisemblable qu'ont vécu les attablés à ce restaurant (dont j'étais)

      Supprimer
    2. Il a osé se pointer au pavillons des Ibis pour annoncer l'arrivée de la Valoche ou même de la malle !...? A t'il poussé la plaisanterie jusqu'à se faire offrir un digestif par Mr Foucault ?
      Plus, plus... que lui y a pas !! Il va prétendre que ce n'était pas lui mais son frère. Ainsi "les attablés à ce restaurant dont l'anonyme du 16:01ne passeront pour des menteurs.
      A moins que les attablés aient confondu le maire et un de ses adjoints, mais lequel ? Pour le trouver rechercher sur le trombinoscope de ses élus en regardant bien la chevelure!

      Supprimer
    3. Anonyme de la mairie de 15h50, cela a été peut-être débattu, mais pas en conseil municipal...

      Supprimer
    4. difficile de comprendre le 16h01
      merci de nous éclairer !

      Supprimer
    5. Comme quoi vous n assistez pas aux conseils municipaux

      Supprimer
    6. Honte à vous pour ce commentaire. Je ne voudrais pas vous ressembler

      Supprimer
  7. Le Maire a quelques personnes dans le nez (Foucault, Phénix, Michel ...) et il a ses petits copains (Perl, Harpo, 2 Fauvettes, TER, Fiasko ...).

    RépondreSupprimer
  8. c'est édifiant ce non respect de la loi ,sana parler de la sauvegarde des emplois
    une lettre ouverte à la république en marche

    RépondreSupprimer
  9. De nombreux faits sont évoqués et traités d'illégaux. Si tel est bien le cas, alors il doit y avoir un moyen tout à fait légal de virer cette bande de bras cassés! Qui est en charge de passer le balai sur le chateau?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faut il saisir le préfet ?qui? comment? la député? sinon la justice indépendante

      Supprimer
  10. Merci Monsieur Michel pour ce résumé d'un des "hauts faits "de notre municipalité.
    C'est un traitement lamentable d'une situation humaine.

    RépondreSupprimer
  11. L'endroit est magnifique mais la bouffe pas terrible

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez de la chance d'avoir une bonne bobonne qui cuisine bien !

      Supprimer
    2. Quel est le rapport avec l'expulsion ?

      Supprimer
    3. Anonyme du 5 janvier 17:22, Ces 2 mots "magnifique et terrible" me font penser au KGB, à "Yvan le Terrible".

      Supprimer



  12. C'est marrant, sur la lettre Internet de la Ville, on ne trouve pas la même chose que sur les panneaux d'affichage.
    L'équipe municipale a changé ...


    "Le Vésinet, le 5 janvier 2018

    Le Maire, le Conseil municipal, ainsi que les agents de la Ville vous présentent leurs meilleurs vœux pour l'année 2018 !"

    Quelle bande de faux-culs ces élus de la majorité. Lamentable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grace au blog, la mairie a eu la bonne idée de changer l'intitulé de ses voeux;
      Pour une fois ils peuvent dire merci au blog.

      Supprimer
    2. CQFD,la mairie est fidèle au blog!

      Supprimer
    3. si le maire ne fait rien dans la légalité et qu'il n'a aucun problème cela veut dire que dans l'absolu il a raison.La loi c'est lui.J'ai bien envie de faire comme lui ne plus payer d'impôts d'amendes de charges mais j'ai l'impression que la réponse sera,la loi c'est la loi.La raison du plus fort est toujours la meilleur.La Fontaine (souvent plagié)

      Supprimer
    4. Quelle honte de se servir des agents de la Ville pour son propre compte. Les agents municipaux servent les administrés tous les jours et c'est leur motivation. Le service public. Sauf que BG ce n'est pas la même chose. Alors, excusez moi, mais il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes. Et pour une fois, les agents sont les serviettes. Qui est le torchon ? A vous de deviner. Cette équipe est ignoble. Lorsque l'on a vécu ce qu'ils ont fait subir à nombre de personnes, lorsque l'on a entendu ce qu'ils pensent des agents qui travaillent (et travaillent vraiment) pour la Ville et les administrés, on ne peut cautionner cet amalgame démagogue. Tout est bon pour regagner des voix.

      Supprimer
  13. ca suffit la plaisanterie a assez durée, ils dansent tous au dessus du volcan ,quand on lit la tribune de M Michel dans la dernière revue ,il y a suffisamment matière à discrédité l'exercice du pouvoir par certains élus et il y a peu à faire l'amalgame avec la Politique en général.Au nom de la république et de la France En marche citoyenne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh sauveur Michel que vos actions nous libèrent. Il en a tellement sauvé des situations difficiles. Il faut le canoniser au miminum. Il est tellement dans l’empathie, l’abnegatiOn et le don de soi. Il est si courtois, aimable et respectueux de ses devoirs de réserve, de loyauté et de respect des autres. Il faudrait qu’il soit Maire et alors là il pourra nous prouver combien et comment nôtre vie serait belle et facile. Grand barbu faites que cela arrive au plus vite . Sauvez nous des méchants et donnes nous Michel le grand. André aides nous puisque en toute chose tu as raison, comme tu le dis si bien. Sans toi plus rien ne saurait fonctionner. 25 ans en tant qu’élu et tu as fait tant pour ta ville. Par exemple : mince j’ai perdu ton dossier de presse.
      💤😹🐌🆘

      Supprimer
  14. Réponses
    1. La proposition est dans le texte

      Supprimer
  15. Il doit continuer à se battre Mr foucault. A til un bon avocat ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ego surdimensionné6 janvier 2018 à 22:41

      Attention la "Valoche" en carton du "pavillon des oiseaux" est sur les startings blocks, ceci n'est pas une fake news.

      Supprimer
  16. AU THÉÂTRE DU VÉSINET AU PROGRAMME :
    Le 12 Janvier , le MAIRE Mr GROUCHKO présente ses vœux à ceux inscrits qui auront une place réservée .

    Le 6 mars ," L'AVALEUR : à Cherbourg , une petite entreprise florissante voit un jour L'AVALEUR un avide repreneur , racheter la majorité des actions . Ce dernier envisage de licencier et de délocaliser........Robin Renucci dépeint un système cruel et choc des génération dans le monde de l'entreprise et des affaires .

    de quoi se divertir en 2 spectacles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous auriez dû préciser :" Toute ressemblance avec un personnage existant est fortuite".

      Supprimer
  17. Je vous laisse ma place.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connaissez vous le maire ? Connaissez vous le scénario de la pièce "l"Avaleur" et peut être même l'Avaleur lui même?

      Supprimer